Intégration dans les structures formelles de l’éducation des enfants talibés et des maitres d’écoles coraniques : Enda Mali et son partenaire de la coopération suisse sensibilisent sur la transformation des conflits à Mopti

0

Du jeudi 04 octobre au dimanche 06 octobre 2019, pendant quatre jours,  dans la salle de conférence du stade BarémaBocoum s’est tenue cette formation.La lecture du coran  par Seydou Touré de la Medersa DarounlHadiss de Sévaré a ouvert le bal. Le représentant du maire Néné Sy souhaite que la formation permette aux maîtres d’écoles coraniques de connaitre et de jouir de leurs droits et devoirs d’enfants talibés et de renforcer leurs capacités afin de trouver des solutions adéquates et définitives aux problèmes récurrents. Elle remercie l’ONG Enda Mali et ses partenaires pour leur engagement et accompagnement sans faille des enfants talibés et des maîtres d’école coraniques. Elle a exprimé le vœu queles connaissances acquises au cours de cette formation permettent de donner un nouvel élan au processus d’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif malien. Elle n’a pas oublié de saluer et de féliciter la coopération Suisse et le coordinateur régional de Enda Mali (Mopti) pour avoir organisé cette formation capitale au profit des maîtres d’écoles coraniques. A sa suite, le président de l’Association des Maîtres des Ecoles Coraniques de Mopti ( AMEC–MO ) Ahmadou SalifCissé a salué tous les participants sans oublier surtout ENDA Mali et son partenaire financier, la coopération Suisse pour leur dévouement en faveur de la population de Mopti, en particulierles maîtres d’écoles coraniques. En terminant, il a fait des bénédictions pour le pays qui traverse une crise.

El Hadj Ousmane Bouaré, coordinateur régional de Enda Mali à Mopti a salué tous les participants et remercié la coopération Suisse pour avoir mis l’effort financier à la disposition de Enda Mali  pour le renforcement des capacités des maîtres d’écoles coraniques. L’accompagnement des maîtres d’écoles coraniques par Enda Mali remonte de plus de 20 ans. Il s’est réjoui d’organiser un forum national des écoles coraniques en 2010 qui a permis d’alerter l’opinion nationale et internationale  sur les problèmes auxquels les maîtres d’écoles coraniques sont confrontés. Après le forum, les différents acteurs ont réfléchi à l’amélioration de la situation des écoles coraniques. Il salué le processus en cours pour l’intégration des maîtres d’écoles coraniques dans le système éducatif malien. Il salut surtout le thème de la formation (transformation des conflits) qui est une question d’actualité. Il remercie la coopération Suisse d’organiser des formations dans toutes les régions (Sikasso, Kayes, et Mopti) et après Gao,Tombouctou et Ménaka et salué le formateur Abdoulaye Bah, venu de la Mauritanie. Il a insisté sur le courage du formateur pour avoir accepté de se présenter dans les régions en crise.Pour terminer, il a salué tous les participants qui ont répondu massivement.

Mariam Sylla, représentante de la coopération Suisse a salué les autorités pour leur soutien sans faille car, sans l’Etat rien n’est possible. Elle a remercié ensuite le formateur Abdoulaye Bâh de la formation Cordoue de Genève qui a commencé par l’enseignement des écoles coraniques. La coopération-Suisse évoluant dans l’appui du système éducatif malien pense que les écoles coraniques sont oubliées et qui constituentun taux de plus de 60% dans le système d’éducation au Mali. La coopération Suisse s’active depuis plus de 10 ans pour que l’éducation des maîtres d’écoles coraniques soit intégrée dans le système éducatif malien. Pour terminer, elle souhaite un bon retour à tous les participants dans leur localité  respective. Le représentant du gouverneur, Lassana Sékou Camara conseiller aux Affaires Administratives et Juridiques a évoqué le droit à l’éducation qui est un droit fondamental de tout enfant, reconnu par la constitution. Cependant, il relève que les écoles coraniques ne sont pas intégrées dans les structures formelles de l’éducation. Il remercie ENDA Mali et son partenaire la Coopération Suisse pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des élèves et maîtres coraniques. Permis celles-ci, il note la mise en place de la fédération nationale des associations de maîtres d’écoles coraniques du Mali, les 25 et 26 décembre 2018 en collaboration avec les associations de maîtres d’écoles coraniques du Mali. Entre autres, le représentant du gouverneur soutient la mise en place d’une commission qui a remis au ministre de l’Education Nationale le 1er avril 2019, des propositions de dossiers d’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif malien sous la direction de la commission de suivi des écoles, composée des organisations de la société civile et  de l’Etat. Le représentant a ouvert solennellement la session de formation des maîtres coraniques de Mopti. Il faut signaler la présence de Roger Dako, directeur du centre d’animation pédagogique de Mopti (DECAP) et de Mohamed BaberNientao, président de la Fédération Nationale des Associations de Maîtres d’Ecole Coraniques du Mali (FENAMEC). Il faut aussi noter la présence  de Ismaël Diarra, coordinateur de ENDA Mali pour Bamako. En plus du thème de la session sur les transformations des conflits, le formateur en a profité compte tenu de la forte représentation des maîtres coraniques pour leur dispenser de connaissances pédagogiques.

Cheick Fofana 

 Mopti

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here