Lancement du projet Education Ă  la Paix, au civisme et au vivre ensemble

0

Le CNDIFF de Bamako a abrité le lancement officiel du nouveau projet  éducation à la paix, au civisme et au vivre ensemble dont l’objectif général est de participer aux efforts de construction  d’une paix durable au Mali, en permettant aux enfants de 5 à 13 ans de développer des attitudes et des comportements respectueux, des attitudes et des comportements du civisme en prenant en compte l’enfant dans son contexte, incluant à la fois l’école, l’environnement familial et communautaire.

Cependant, la cérémonie de lancement était présidée par le Directeur National de l’Education Nationale, Mr Almoudou Touré qui avait à ses côtés le président du Conseil d’Administration du CAPDH M. Mamadou Camara ainsi le chef de projet Médiation Internationale Florent Blanc, Et Moussa Mara Ancien  Premier Ministre  en présence de beaucoup de personnalités.

Dans son propos préliminaire, le président Mamadou Camara dira qu’en effet, dans le cadre de la constitution d’une paix durable à travers le Mali, nul besoin de rappeler que le Mali, jadis cité comme un exemple de cohésion sociale, a été confronté, à compter de 2012, à l’une des plus graves crises  de son existence. Cette crise a entraîné des déplacements massifs de population, des violations graves des droits de l’homme, un choc moral très profond, de la désolation et de l’indignation mettant à mal la paix et la cohésion sociale.

Il ajoutera aussi que le projet «  Education à la paix, au civisme et au vivre –ensemble » est le fruit d’un partenariat fécond entretenu, il y’a des années, entre le CapDH et l’école de la paix de Grenoble, hautement représentée ici par Florent Blanc, chargé du projet Mali à l’EDP. C’est pourquoi, il dira qu’il lui plait ici de renouveler la reconnaissance et la satisfaction  de l’ensemble de l’équipe du CapDH à l’endroit de cette structure française qui fait de la recherche de la paix  à travers le monde son cheval de Bataille.

La volonté commune du CapDH, de l’école de la Paix et des partenaires est celle de contribuer au développement d’un écosystème de la culture de la paix en se basant sur la valorisation des apports que chacun pourra faire. L’idée de ce partenariat est de bien faire évoluer les mentalités pour que des comportements changent et que s’instaurent des « Relations sociales plus pacifiques ». Promouvoir la culture de la paix, un facteur de créer des conditions favorables au vivre ensemble.

Pour sa part Florent Blanc, ce projet concernera  90 Ecoles des académies de kati et Bamako rive Gauche, 360 Enseignants, 20 250 Elèves et mobilisera 450 Parents d’élèves pour une période de deux ans repartis en quatre phases. Son coût global s’élève à 35 558 250 francs FCFA repartis ainsi qu’il suit :  24 223 250 FCFA à titre de subvention du fonds Social de développement (FSD) du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Mali soit 68,12%du montant global ; 7 110 000 CFA accordés par l’ONG ORFED à travers son projet GENOVICO soit 19,99% ; et 4 225 000 FCFA supportés par le CapDH soit 11, 88%.

AbdramaneSamaké

PARTAGER