Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD) : Bonjour la saleté !

0

Au lycée Ba Aminata Diallo, le seul mot qui règne en roi s’appelle la saleté. Au vu et au su d’une couche spécialement composée de jeune fille, le mal a atteint une dimension proportionnée. Un tour au sein de cet établissement, on tombe en syncope tant le mal est profond.

Le problème d’insalubrité dans nos écoles est une réalité qui saute à l’œil. Combien sont-ils nos écoles dont les toilettes sont complètement impraticables ? Personnes ne saurait dire avec exactitude le nombre. Cependant, rare sont ceux d’entre nous qui n’ont jamais été témoins des faits que nous rapportons ici.

Revenons aux faits car ils sont sacrés. En début de soirée du samedi 7 décembre 2019, un de nos proche ses rendues au lycée LBAD. En effet, ladite école devrait abriter un concours le lendemain et il accompagnait une de ses nièces qui devrait identifier sa salle. ‘’Ayant senti l’envie d’uriner et vu que j’étais au lycée LBAD qui n’est constitué que de jeunes filles, je me suis rendu aux toilettes sans gêne. Arrivé sur place, grande fut ma déception de constater que les différentes toilettes visitées étaient dans un état de dégradation intolérable. J’ai été obligé de rebrousser chemin, car il n’était pas question pour moi d’utiliser une toilette autant sale’’, a-t-il témoigné. Et d’avouer qu’il a été très déçu de découvrir qu’un lycée qui ne reçoit en son sein que des jeunes filles soit autant sale.

 

Après avoir écouté les témoignages de notre interlocuteur, nous avons jugé nécessaire d’étaler l’affaire sur la place publique, avec peu d’espoir que cela change quelque chose. Oui, nous restons persuadés qu’il ne va rien se passer et que cette école de renom aura toujours des toilettes autant sales et impraticables.

Les responsables en charges de cette école vont-t-ils faire prendre des dispositions pour que les toilettes soient toujours propres désormais ? Nous n’en sommes pas sûrs, car ses derniers n’utilisent jamais la même toilette que les élèves. Le département en charge de l’éducation va-t-il réagir en sanctionnant qui de droit ? Nous n’en sommes pas sûrs non plus, car la plupart d’entre eux ont leurs enfants dans des écoles qui ont des toilettes bien propres. Les élèves du lycée Bah Aminata Diallo, vont-t-elle eux prendre conscience ? Là aussi, nous restons pessimistes.  En tout cas, si rien n’est fait, cela ne nous surprendra pas.

Rappelons qu’auparavant le lycée était appelé celui des jeunes filles de Bamako, il a été baptisé lycée Ba Aminata Diallo (LBAD) et il ne reçoit en son sein que des jeunes filles dont l’âge varie entre 14 à 20 ans. Il est situé à médina-Coura, non loin de l’ECICA.

Affaire à suivre…

 

Drissa Kantao

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here