Perturbations de la reprise des cours par des éléments incontrôlés de l’AEEM : Plusieurs organisateurs aux arrêts d’autres en fuite vers Siby

0

C’est presque devenu fréquent dans notre pays, l’organisation des mouvements souvent non autorisés par certains cadres de l’AEEM pour faire sortir les élèves. Le dernier du genre en date est celui du 04 juin 2020, où plusieurs établissements privés ont été attaqués par certains élèves qui ne partagent pas la reprise des cours des écoles privés de la place.

Pendant plusieurs jours, ses élèves ont organisés ce mouvement pour faire sortir les élèves des écoles privés en pleine préparations des examens de fin d’année comme indiqué par le gouvernement malien.

Selon une source bien informée, ses élèves manifestants auraient se servir d’un ancien document triqué  d’un cadre du mouvement  de l’AEEM pour convaincre certains pour mener à bien leur objectif.  Car ne disposant pas d’un document valable pour satisfaire leur besoin.

Toujours selon la même source, pour faire sortir les écoles privées, les coordinateurs de quelques établissements ont initiés cette volonté pour empêcher les privés de faire la cours comme demandé par le gouvernement. Il s’agit  du Centre Abdoulaye Diarra CAD de Djicoroni_para , BedyKonadji de l’ACI2000,  Centre d’industrie et de gestion CIGES  Djicoroni_para et CADS  de Sebenikoro tous en  commune IV du district de Bamako.

Avertis par les responsables des écoles concernés, les policiers auraient interpellé plusieurs  responsables  de ce mouvement anti-cours et d’autres ont pris la fuite vers Siby pour éviter les conséquences de leur acte.

Aux dernières nouvelles, les premiers responsables de l’AEEM ont été informés de la situation.

SafiatouSamoura (Stagiaire)

Source: La Priorité

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here