Rétrocession du campus universitaire de l’IUG au CENOU : 80% des résidents y adhèrent !

0

Plusieurs personnes, de statuts différents, demeurent sur les campus de l’UB. La première des choses qui pourrait faciliter le recasement des étudiants en vue de la rétrocession des sites au CENOU est la connaissance du nombre exact des étudiants qui y vivent. C’est dans cette logique que le campus de l’IUG a procédé au recensement de ses locataires afin d’identifier les vrais étudiants des faux.

Longtemps placés sous le contrôle de l’AEEM, les locaux abritant les étudiants sur nos espaces universitaires sont vétustes et devront être réaménagés, dit-on très souvent. Ces mêmes lieux, au fil des années, ne brillent plus que de l’insalubrité, la qualité défectueuse des aliments et surtout de l’insécurité dont sont victimes des innocents étudiants. Afin de mettre fin à cela, l’on a procédé au recensement des locataires de l’antre de nos hôteliers en devenir. De l’avis du secrétaire général Mahamadou Ballo dit « Obama », l’on peut estimer que la plupart des résidents auront été recensés dès le premier jour, lundi dernier. « Je peux dire que l’on a déjà enregistré près de 80% des étudiants qui sont tous pour la rétrocession », informe-t-il.

Par ailleurs, les étudiants de l’institut sont dans l’attente des résultats du 1er semestre. Certaines sources nous informent qu’ils seraient proclamés dans deux semaines. Les semestres de fin d’année auraient lieu en fin de juillet.

YAYA S. GUINDO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER