Dissolution de la CENI par le ministre en charge des élections : Un fardeau de moins pour le contribuable malien

1

Par décret N° 0078 datant du 1er février 2021, le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a dissout la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

‘’Le BE N° 0078/SGG du 22 janvier 2021 transmettant le décret N° 0003/PT-RM du 08 janvier 2021 portant abrogation du décret n° 2017-0214/P-RM du 13 mars 2017 portant nomination des membres de la Commission Electorale Indépendante’’.

Rappelons que le mandat de la CENI  prend fin trois mois au plus après la proclamation définitive des résultats d’élections générales successives ou du referendum.

En effet, aux termes de l’article 24 de la loi électorale, l’Etat met à la disposition de la CENI les moyens matériels et humains nécessaires à l’accompagnement de sa mission. Ses frais de fonctionnement sont à la charge de l’Etat et font l’objet d’une inscription au budget de l’Etat. Depuis plus de deux ans, la CENI constitue un lourd fardeau pour l’Etat. L’abrogation du décret des membres la composant est vraiment la bienvenue. Place maintenant à l’audit !

Il reviendra aux acteurs politiques de trouver un compromis pour la mise en place d’un organe unique de gestion des élections, réclamée plusieurs fois, au cours des différents forums. A suivre.

B Diallo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here