Elections en commune VI : La liste Cnid/Fyt-RpDM-Sadi décline son programme

La liste Cnid-FYT-RpDM-Sadi pour la Commune VI a présenté son programme le 15 novembre 2016 au siège du Cnid à Niamakoro lors d’une conférence de presse.

0

La liste Cnid-FYT-RpDM-Sadi pour la Commune VI a présenté son programme le 15 novembre 2016 au siège du Cnid à Niamakoro lors d’une conférence de presse.

 L’alliance Cnid/Fyt-RpDM-Sadi a présenté ce mardi son projet pour les élections communales du 20 novembre 2016. C’était lors d’une conférence de presse organisée au siège du parti Cnid à Niamakoro en présence des leaders de l’alliance et du représentant de l’APM, Ibrahima Maré, qui soutient l’alliance.

Pour Ahamadou A. Touré, tête de liste de l’alliance, la Commune VI est confrontée à beaucoup de problèmes. Il a rassuré qu’avec sa méthode de bonne organisation l’alliance rallumera la flamme de l’espoir. Il a indiqué que le maire n’est rien sans ses autres collaborateurs, ajoutant que les réformes qu’ils entreprendront iront dans le sens du slogan “Faire la politique autrement”.

Sur le plan de l’emploi et de l’entreprenariat jeune, M. Touré prévoit offrir une place de choix à la jeunesse à travers une éducation de bonne qualité pour que les enfants soient des citoyens producteurs.

Au plan sportif et culturel, l’alliance propose une politique sportive de toutes les disciplines pour l’épanouissement de la jeunesse à travers des journées sportives et culturelles pour détecter les talents et les mettre en valeur.

En plus, un programme d’urgence pour l’assainissement dénommé opération “Guerre contre  l’insalubrité” est aussi annoncé par l’alliance. L’objectif de cette opération sera de faire la Commune VI la plus propre et la plus attrayante du district.

Dramane Coulibaly du RpDM a insisté sur la nécessité d’un changement à la mairie de la Commune VI. Il a demandé à toute la population de sortir massivement pour aller voter pour la liste Cnid/Fyt-RpDM-Sadi, car, dira-t-il, cette alliance est là pour les besoins de la population. “Nous devons nous unir pour pousser les mauvais gestionnaires à la porte de la mairie”. Ibrahima Maré, représentant de l’APM, a prôné l’union sacré autour de l’alliance.

Adama Diabaté

Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER