Élections générales 2018 : Après l’incertitude de la présidentielle, le grand dilemme des législatives

2
Assemblée nationale du Mali
Assemblée nationale du Mali

Un report des législatives est-il inévitable ? En dépit de la convocation du collège électoral y afférent, les protagonistes de l’arène politique malienne n’accueillent qu’avec beaucoup de circonspection l’annonce de ce second épisode des élections générales. On ne les voit pas s’y perdre avec l’ardeur habituelle au combat et ils s’illustrent par un manque d’entrain vraisemblablement attribuable à leur incertitude que les rendez-vous électoraux d’octobre-novembre soient plus plausibles qu’un report qu’imposé par une convergence de facteurs contraignants.

Dans le sillage de la convocation du collège électoral, les formations politiques les plus huppées font quand même mine de prudence en activant timidement les machines de désignation de leurs candidats à la compétition, à travers des conférences électives qui s’annoncent très laborieuses au regard des défis d’harmoniser les violons entre alliés de la présidentielle  et de conformité avec les quotas féminins. En définitive, les enjeux paraissent suffisamment lourds pour restreindre à la fois les marges de manœuvres et le temps des arrangements et accommodations nécessaires pour que les listes législatives soient à l’abri des inévitables velléités dissidentes.

Mais les calculs d’intérêts partisans ne sont pas les seuls aspects contrariants pour le calendrier d’organisation des députations. Celles-ci risquent d’être moins inclusives si elles devaient intervenir sans une opposition rétive pour l’heure à tourner la page de la contestation post-présidentielle et dont le retour dans le processus électoral procède d’une bouée de sauvetage démocratique susceptible de passer par un ajournement des échéances réglementaires avec incidence sur le terme de la législature finissante. Question cependant : une démarche dans ce sens est-elle envisageable sans entorse aux limites constitutionnelles du mandat quinquennal des parlementaires ?  Les avis divergent là-dessus. D’aucuns y ressentent une violation de la loi fondamentale que le président réélu vient à peine de faire le serment de «respecter et de faire respecter», tandis que d’autres évoquent la jurisprudence d’une précédente loi de prolongation des mandats parlementaires au Mali. Intervenue en 2012 pour restaurer l’ordre institutionnel galvaudé par le putsch militaire, ledit texte devrait pouvoir servir, à leurs yeux, de brèche assez exploitable face aux vicieuses équations de régularité et de légalité que pose un éventuel report des échéances législatives. Ce schéma est par ailleurs justifiable tout autant par l’impératif d’embarquer les régions non-opérationnelles et leurs différentes circonscriptions de ressort dans les vagues du processus électoral en cours. Or, de deux régions supplémentaires retenues par le processus d’Alger, les manœuvres pour déjouer la teneur de l’Accord pour la paix ont produit un subversif effet d’entraînement en démultipliant les entités administratives  potentiellement éligibles à la souveraineté représentative. Leur nombre est en effet passé à 14 dont la désignation des gouverneurs  constitue pour beaucoup d’observateurs une étape irréversible pour leur prise en compte dans la future Assemblée nationale.  , en plus d’impacter la taille de cet organe législatif, implique des préalables impossibles à assurer sans affecter le calendrier de l’échéance électoral : affectation des préfectures rattachées, détermination des proportions de représentation de chaque circonscription naissante, relecture de la loi organique afférente au nombre des députés, etc.

Quid du renvoi des circonscriptions naissantes à des législatives partielles ? L’option serait peut-être tolérable pour les nouvelles régions du sud si elle n’est pas sélective, tandis que pour celles du Nord elle serait sans doute perçue comme l’énième preuve de malveillance vis-à-vis de l’Accord issu du processus d’Alger.

Ainsi, les incertitudes de la présidentielle vaincues, les hautes autorités affrontent aussitôt l’équation cornélienne d’être respectueuses à la fois des délais constitutionnels de renouvellement de l’institution législative et de leur devoir de prendre en compte la nouvelle carte administrative dans ledit processus. Le temps n’est pas leur meilleur allié, des concertations sont annoncées cette semaine au ministère de l’Administration Territoriale pour tenter de démêler l’écheveau.

A Keïta

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. De toutes les façons il faut cesser de se méprendre car avec ce système où personne ne peut vérifier les résultats, IBK et ses hommes feraient de ras de marrée en humiliant les autres partis et en mettant à la tête de l’Assemblée Nationale son fils. Ce système doit être banni pour de bon pour le bonheur de la démocratie malienne, nous sommes dans une dictature sans équivoque. L’organisateur des élection avec l’administration territoriale et les structures d’acceptation des résultats compilés (Cour constitutionnelle et cour suprême) sont à la solde du président IBK et ses hommes. Nous avons lutté inutilement contre Moussa TRAORE le dictateur de novembre 1990 à mars 1991, les martyrs sont morts sans cause, car le système d’IBK est plus que le régime dictatorial de cet homme que IBK considère comme un républicain. Nous restions certains qu’une autre bataille vient de commencer.

  2. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    *EST CE QUE LES PEULHS ET LES DOGONS SE BOUSILLENT SE TRUCIDENT SE ZIGOUILLENT SE SAIGNENT SE LYNCHENT SE FUSILLENT SE REFROIDISSENT SE POIGNARDENT SE MANCHETTENT SE LIQUIDENT SE TUENT S’ASSASSINENT SE RENDENT CULS-DE JATES

    DANS LES RÉGIONS DE BAMAKO DE SIKASSO DE BOUGOUNI

    NENNI NIET NON ET PAS DU TOUT

    DIANTRE POURQUOI DONC

    LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS ET LEURS SOLDATS N’Y SONT PAS N’Y SONT PAS PRÉSENTS

    *TANT QUE LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS ET LEURS SOLDATS SERONT DANS LES RÉGIONS DE MOPTI GAO MÉNAKA TAOUDÉNI etc

    LES DIFFÉRENTS ETHNIES QUI Y SONT VONT SE BOUSILLER SE TRUCIDER SE ZIGOUILLER SE SAIGNER SE LYNCHER SE FUSILLER SE REFROIDIR SE POIGNARDER SE MANCHETTER SE LIQUIDER SE TUER S’ASSASSINER SE RENDRE CULS-DE JATES

    QUELQUE SOIENT LES ACCORDS LES RÉUNIONS DE PAIX QU’ILS VONT FAIRE

    1)Nous disons et rappelons aux touaregs aux arabo-bèrbères aux peulhs aux sonraïs et aux dogons de toute la zone des bassins sedimentaires SURTOUT CEUX ET CELLES D’ENTRE EUX QUI ONT TRAFICOTÉ MAGOUILLÉ TRAFIQUÉ MANIGANCÉ TRICHÉ DANS LEURS ZONES POUR LA RÉÉLECTION DU LETTRÉ MUTANT POLITIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE LE FOU DU MALI SORTANT

    *LES SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’EUROPE LES AUTRES DES AMÉRIQUES LES AUTRES ORGANISATIONS etc DE LEUR MALI

    LES BLAGUENT LES GRUGENT LES FLOUENT LES TROMPENT LES LEURRENT LES DUPENT LES ROULENT LES ARNAQUENT LES RUSENT LES GOURENT LES ÉGARENT

    EN LEUR PROMMETTANT L’AWAZADISATION LA KIDALISATION LA SEDIMENTALISATION DE LEUR MALI

    SOUS LE NOUVEAU MANDAT DU LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE LEUR ESCLAVE LE FOU DU MALI LEUR SOUMIS LEUR SANS-DENT

    *ILS SORTIRONT PERDANTS EN NOMBRE REDUIT RATATINÉS PARQUÉS CLOITRÉS ALCOOLIQUES DROGUÉS MALADES PÉRIODIQUEMENT INFESTÉS PAR DES VIRUS DES BACTÉRIES MUTÉES

    2)Nous leur disons et rappelons

    *COMME Á LEUR HABITUDE SELON LEUR COUTUME LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS

    APRÈS AVOIR BIEN DÉLIMITÉ BORNÉ DÉMARQUÉ LIMITÉ CERNÉ LA ZONE QUI LES INTERRESSENT

    *ILS CRÉENT DES CONFLITS ENTRE LES DIFFÉRENTES COMMUNAUTÉS OU TRIBUTS DE LA ZONE QUI AUPARAVANT VIVAIENT EN PARFAITE HARMONIE

    EN USANT DE « LA TECHNIQUE DU LION ET DES QUATRE BOEUFS DE COULEURS DIFFÉRENTES »

    QUI VONT SE BUTER SE CADAVÉRER S’ENTRETUER SE MASSACRER S’ÉTRIPER SE BOUSILLER SE LYNCHER SE REFROIDIR SE TUER SE ZYGOUILLER SE RENDRE CUL-DE-JATTES ET REDUIRE AINSI LEURS NOMBRES ET DÉGRADER LEUR ÉTAT DE SANTÉ

    *TELS FURENT LES CAS EN AMÉRIQUES DU NORD QUAND ILS CRÉÈRENT LES CONFLITS ENTRE APACHES ET COMMANCHES ENTRE HURONS ET IROQUOIS ET LES AUTRES TRIBUTS INDIENS QUI AVEC LEURS 200 TRIBUTS VIVAIENT EN PARFAITE HARMONIE AVANT L’ARRIVÉE SUR LEURS TERRITOIRES DE LEURS SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT

    *TELS FURENT LES CAS EN AUSRALIE ENTRE ARBORIGÈNES QUI VIVAIENT EN PARFAITE HARMONIE AVEC LEURS 250 TRIBUTS AVANT L’ARRIVÉE DE LEURS SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT

    *TELS FURENT LES CAS ENTRE LES SAMIS EN EUROPE DU NORD QUI AVEC LEURS 9 TRIBUTS VIVAIENT EN PARFAITE HARMONIE AVANT L’ARRIVÉE DE LEURS SOIT-DISANTS AMIS ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENTS

    3)Nous leur disons et rappelons ET INSISTONS

    *TEL EST LEUR CAS ACTUELLEMENT DANS LES BASSINS SEDIMENTIERS DE LEUR MALI OÙ LES DIFFÉRENTS TRIBUTS ETHNIES PEULHS DOGONS SONRAÏS TOUAREGS MAURES ARABO-BÈBÈRES

    QUI VIVAIENT EN PARFAITE HARMONIE AVANT L’ARRIVÉE DE LEURS SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT ET LES AUTRES ORGANISATIONS

    SONT EN TRAIN DE S’EXPLOSER DE SE BUTER DE SE CADAVÉRER DE S’ENTRETUER DE SE MASSACRER DE S’ÉTRIPER DE SE BOUSILLER DE SE LYNCHER DE SE REFROIDIR DE SE TUER DE S’ASSASSINER DE SE ZYGOUILLER DE SE RENDRE CUL-DE-JATTES

    ET REDUIRE AINSI LEURS NOMBRES ET DÉGRADER LEUR ÉTAT DE SANTÉ

    ET CELA DEPUIS L’ARRIVÉE DE LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES D’OCCIDENT ET LES AUTRES ORGANISATIONS DANS LEURS ZONES

    *TELS SONT ÉGALEMENT LES CAS AU CAMEROUN OU NIGÉRIA EN RDC

    4)Nous leur disons et rappelons ET INSISTONS

    *ENSUITE ILS VONT LES INFESTER AVEC LES VIRUS LES BACTÉRIES MUTÉS TELS ÉBOLA LASSA SIDA VARIOLE CHOLÉRA MUTÉS etc

    AINSI ILS VONT MOURRIR EN NOMBRE ET LES SURVIVANTS SERONT DES IMPOTENTS DES ÉCLOPÉS DES INVALIDES DES PARALYSÉS DES PARALYTIQUES DES INFIRMES DES GRABATAIRES DES PERCLUS DES PODAGRES DES DÉBILES

    *COMME ILS LE FONT ACTUELLEMENT EN RDC AU CAMEROUN AU NIGÉRIA

    *COMME ILS L’ONT FAIT AVEC LES INDIENS LES SAMIS LES ARBORIGÉNES QU’ILS AVAIENT INFESTÉ AVEC LA ROUGEOLE LA SYPHILIS LA VARIOLE LA VARICELLE

    *ENSUITE ILS LES RENDRONT ALCOOLIQUES DROGUÉS

    COMME CE SONT LES CAS ACTUELLEMENT EN LEUR SEIN OÙ BEAUCOUP DE LEURS JEUNES SONT ACTUELLEMENT DES DROGUÉS DES ALCOOLIQUES

    ET IL EN SERA AINSI AU SEIN DE TOUTES LEURS POPULATIONS COMME LES ADULTES ET LES VIEILLARDS DANS TOUTES LES ZONES SEDIMENTAIRES QUI DEVIENDRONT DES DROGUÉS DES ALCOOLIQUES

    *AVANT DE LES CLOITRER ET LES PARQUER DANS DES RÉSERVOIRS DANS DES RÉSERVES SUR LEURS TERRES

    COMME ILS L’ONT FAIT AVEC LES INDIENS EN AMÉRIQUES DU NORD LES SAMI EN EUROPE DU NORD LES ABORIGÈNES EN AUSTRALIE

    5)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes SURTOUT CEUX ET CELLES D’ENTRE EUX QUI ONT TRAFICOTÉ MAGOUILLÉ TRAFIQUÉ MANIGANCÉ TRICHÉ POUR LA RÉÉLECTION DU LETTRÉ MUTANT POLITIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE LE FOU DU MALI SORTANT

    *LEUR DIABOLISME LEUR LUCIFÉRISME LEUR MACHIAVÉLISME ET LEUR MÉPHISTOPHÉLISME LES CONDUIRA SANS AUCUN DOUTE SÛREMENT INFAILLIBLEMENT INÉLUCTABLEMENT INDUBITABLEMENT Á COUP SÛR

    Á ÊTRE LES ASSERVIS LES ASSUJETTIS LES CAPTIFS LES DOMESTIQUES ESCLAVES LES PRISONNIERS LES SERFS LES VASSEAUX DES SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS LES MAITRES ET COMMANDITAIRES DES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS DE SATAN POUR L’AVÈVENEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE

    *ILS ASSISTERONT Á DES ATTAQUES DES ASSAUTS DES BOMBARDEMENTS DES INVASIONS MULTIPLES ET DE GRANDES ENVERGURES

    DANS L’OBJECTIF DE LES BUTER LES BOUSILLER LES ASSASSINER LES EXPLOSER LES ZIGOUILLER LES MASSACRER LES TUER LES VIOLER LES LYNCHER LES TRUCIDER LES FLINGUER LES LIQUIDER LES SAIGNER LES CADAVÉRER LES RENDRE CULS-DE-JATTE Á JAMAIS ET POUR TOUJOURS

    SURTOUT QUE LES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES ONT REÇU DES RENFORTS VENANT DE LA SYRIE DE L’AFGHANISTAN DE L’IRAK DE LA SYRIE SELON LEURS MAITRES ET COMMANDITAIRES

    ET PERSONNE NE VIENDRA LES SORTIR DE CE MERDIER DONT ILS ONT ÉTÉ EUX MÊMES LES RESPONSABLES

    Á SAVOIR L’IRAKINISATION L’AFGHANISATION LA SYRISATION DE LEUR MALI

    6)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *NOUS SOMMES DANS UNE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES ESCLAVES LES SANS-DENTS LES SOUMIS LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEUREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here