Second tour des résultats définitifs des législatives : Le verdict de la Cour constitutionnelle contesté

11

Les résultats du second tour des élections législatives du 19 avril proclamés, hier, par la Cour constitutionnelle ont été suivis par plusieurs contestations  dans les circonscriptions électorales, où certaines listes perdantes ont été données gagnantes  par les résultats provisoires proclamés par le Ministre en charge de l’administration territoriale. 

Maliweb.net- De la ville de Sikasso en passant par le cercle de Yanfolila, Kati jusqu’en commune I et  VI du district de Bamako,  partisans des listes  annoncées perdantes par la décision de la Cour ont organisé des manifestations spontanées. Ils ont bravé le couvre –feu instauré par les autorités en brûlant des pneus sur certains grands artères.  Beaucoup de manifestants crient à un hold-up électoral par la Présidente de la Cour Constitutionnelle en faveur du parti présidentiel.  Des appels sur les réseaux sociaux à manifester se multiplient dans les circonscriptions, où les candidats  qui estiment que leur victoire a été volée.  Le RPM qui était parvenu seulement à élire un seul député dans la ville de Bamako suite aux résultats provisoires proclamés a désormais cinq députés élus. Il s’empare ainsi sur quatre des six communes du district.  

Suite aux nombreuses requêtes d’annulation des voix de plusieurs bureaux et centres de votes introduites  par les candidats des tisserands à la Cour Constitutionnelle,  des milliers de voix de l’alliance YELEMA –PRVM FASOKO en commune I, celle de l’URD-LDC en commune VI et ADEMA-URD et ADP-Maliba  en commune V   ont été pure et simplement annulées.  Même scenario  dans la circonscription de Kati et Sikasso, où de nombreuses voix  des listes adverses du parti présidentiel et ses alliés  ont été annulées par la Cour.

 Un verdict que beaucoup conteste et le qualifie de « hold-up électoral » de la Cour Constitutionnel. Et ils appellent à manifester ce vendredi contre la décision de la Cour.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Résultats définitifs des second et troisième tours des élections législatives proclamés par la cour constitutionnelle, donnent une avance significative au parti présidentiel : de 43 élus au second tour, le RPM fait un bon spectaculaire de 8 élus au troisième tour, ce qui fait mathématiquement un total de 51 élus. Quelle démocratie !
    Les 8 heureux élus malheureux, recalés puis remplacés, aux portes du troisième tour, n’ont que leurs yeux pour pleurer et doivent attendre cinq année de plus pour tenter de nouveau leur chance en espérant que d’ici là les choses auraient changées dans le bon sens. En entendant, je ne saurais vous dire quel fut mon indignation ! Face à cette situation digne d’une autre époque.

  2. Ce résultat est une insulte pour la population malienne. J’invite tous les bons démocrates de faire tout pour nettoyer nos institutions car ça devient maintenant du folklore au sommet de l’État. Ce que ibn et ses clans veuillent c’est ça qu’ils nous imposent. Ho les maliennes et maliens,ouvrons nos yeux pour le bonheur du pays.A part 2013,il n’y a jamais eu une élection transparence et crédible au malien. Il faut qu’on chasse ses impeccables à la tête du pays.

  3. Je ne suis pas surprise de la décision qui a été rendue par la cour constitutionnelle, dans la mesure ou cette crapule, qui occupe la présidence de cette institution n’est qu’une créature sans foi ni loi.je le dis en connaissance de cause. Lors de son mandat au Canada en 1998 2002, en tant que ambassadrice du Mali à Ottawa, Mananssa n’a causé que des ennuis aux étudiants maliens qui résidaient au Canada , elle leur a dépossédé de leurs exemptions (bourse d’étude que le gouvernement du Mali octroie aux ressortissants maliens dans le cadre des études), au profit de ses proches. ainsi, le parcourt universitaire de ces maliens ont prit fin faute de moyen financier. Même pour prolonger un simple passeport malien, elle en faisait un cas et ceux-ci ne sont qu’une infime partie de ses déboires lors de ses fonctions au Canada.son passage n’a apporté que de la terreur au sein de la communauté malienne du Canada, la nomination de cette autruche à la tête de la cour constitutionnelle m’a donnée des frissons. Malgré les diverses fonctions qu’elle a eut à assumer, cette dame parait nécessiteuse, elle n’a aucun sens de l’empathie et n’hésite surtout pas à détruire quiconque sur son chemin pour arriver à ses fins. Cher maliens, nous ne devons pas nous laisser faire, mobilisons-nous pour que ces canailles soient bannis de nos institutions juridiques.

  4. Ce que je ne comprends pas comment pouvons-nous gratifier des bandits de grands chemins de victoire. À l’école si on triche lors d’un examen, on y est disqualifié unautomatiquement ou renvoyé de l’école. Pour le cas précis de la commune 4, ça sort de tout entendement. Des voyous de grands chemins et récidivistes notoires au service d’un camp pour semer le désordre et la violence avec coups et blessures volontaires et enlèvement…pour créer la psychose et parvenir à ses fins. Décision unilatérale de changement de plus de 300 présidents de bureaux de vote de la municipalité aux couleurs Yelema du jamais vu sans que l’administration territoriale ne soit informée. Cela rappelle certains progroms et guerres civiles Rwanda, Burundi, Liberia, Sierra Leone…..tout ça avec une seule resultCe que je ne comprends pas comment pouvons-nous gratifier des bandits de grands chemins de victoire. À l’école si on triche lors d’un examen, on y est disqualifié unautomatiquement ou renvoyé de l’école. Pour le cas précis de la commune 4, ça sort de tout entendement. Des voyous de grands chemins et récidivistes notoires au service d’un camp pour semer le désordre et la violence avec coups et blessures volontaires et enlèvement…pour créer la psychose et parvenir à ses fins. Décision unilatérale de changement de plus de 300 présidents de bureaux de vote, du jamais vu sans que l’administration territoriale ne soit informée. Cela rappelle certains progroms et guerres civiles Rwanda, Burundi, Liberia, Sierra Leone, RCI…tout ça avec une seule resultante. Le droit n’a jamais été dit, la justice au lieu d’être une Balance à Colonne est devenue une Balance Romaine (mourou dian) laissée à l’appréciation de celui qui le tient, le sabre a remplacé le marteau et l’enclume !!!! Les frustrations ont mené à la tragédie et la désolation. Et pourtant il eu un procès au tribunal de la commune 4 qui établi les faits assortis d’emprisonnements à la MCA. Contre toute attente la cours constitutionnelle délibère dans le sens contraire qui refroidit la croyance des communards à un droit égal pour tous les citoyens!!! Apparemment c’est le cœur qui a décidé et non la tête. Un fils de la justice et son collistier prennent de l’ascendant contre le mérite, et contre la volonté sinon le sulfurage de dizaines de milliers d’électeurs !!! Le dossier contentieux a t’il été réellement vidé et pris en compte dans la délibération ? Nous osons croire que 30 ans après (avènement démocratique) comme dans la mythologie Grecque Heracles dans ses 12 Travaux prend du temps à nettoyer les écuries d’Augia !!! Qui seraient pleines de saletés dues à l’accumulation de la bouse de vaches séchée. Au lieu d’une récompense prévue depuis le départ, il serait trahît par le souverain hellénique. Vivement une commission inter institutionnelle pour expertiser sur le contentieux électoral en commune 4. Si la faute est établie nous demandons la démission de toute la Cours Constitutionnelle
    Répondreante. Le droit n’a jamais été dit, la justice au lieu d’être une balance à colonne est devenue une balance Romaine laissée à l’appréciation de celui qui le tient, le sabre a remplacé le marteau et l’enclume !!!! Les frustrations ont mené à la tragédie et la désolation. Et pourtant il eu un procès au tribunal de la commune 4 qui établi les faits avec des emprisonnements à la MCA. Contre toute attente la cours constitutionnelle délibère dans le sens contraire qui refroidit la croyance des communards à un droit égal pour tous les citoyens!!! Apparemment c’est le cœur qui a décidé et non la tête. Un fils de la justice et son collistier prennent de l’ascendant contre le mérite, et contre la volonté sinon le sulfurage de dizaines de milliers d’électeurs !!! Le dossier contentieux a t’il été réellement vidé et pris en compte dans la délibération ? Nous osons croire que 30 ans après (avènement démocratique) comme dans la mythologie Grecque Heracles dans ses 12 Travaux prend du temps à nettoyer les écuries d’Augia !!! Qui seraient pleines de saletés du à l’accumulation de la bouse de vaches séchée. Au lieu d’une récompense prévue depuis le départ, il serait trahît par le souverain hellénique. Vivement une commission inter institutionnelle pour expertiser sur le contentieux électoral en commune 4. Si la faute est établie nous demandons la démission de toute la Cours Constitutionnelle
    Répondre

  5. Le coup d’état sanglant reste la seule alternative pour nous débarrasser de ces racailles

    • Par finir, je crois que tu Soldat et El Hajj ont parfaitement raison. Nous avons vraiment besoin d’un changement. Une dictature militaire pour mettre les choses au point serait meilleure à une dictature civile. Il faut juste se rendre à l’évidence avec tous les maux qui minent ce pays. Les attaques des djihadistes avec leur cortège de morts, les enlèvements, les détournements de deniers publics qui auraient pu servir à payer les enseignants et le personnel médical et la fourniture d’équipements médicaux indispensables, les incendies des marchés, le coronavirus avec son lot d’infectés, etc. Ce pays est vraiment à la dérive. L’on a pu débloquer des sommes importantes pour contrer la pandémie mais on n’a pas pu débloquer des fonds pour payer les enseignants et autres. Les engrais frelatés, les avions cloués au sol, que de gâchis ! Tous ces fonds auraient pu faire avancer le pays s’ils étaient utilisés à bon escient. Mais hélas, c’est la désolation et on continue de crier toujours à la rescousse. Trop, c’est vraiment trop. Quand est-ce que ce pays verra le bout tunnel. Je pense que des têtes doivent tomber, que les gens retournent au travail et qu’un accent particulier soit mis dans l’enseignement et l’éducation afin de réduire le taux d’analphabétisme et enfin espérer un pays peuplé d’habitants éduqués. Le Malien a besoin que des têtes tombent afin de voir le droit chemin, le chemin de l’honneur et de la dignité. Ça suffit maintenant car la recréation est terminée.

  6. Le hold-up électoral est devenu un jeu d’enfants dans ce pays. On doit dégager ce président de la Cour Constitutionnelle pour de bon. Elle fait uniquement le jeu du parti au pouvoir depuis l’élection présidentielle. Il faut vraiment trouver les moyens d’arrêter cette hémorragie coûte que coûte !!!

  7. Dans le cercle de Kati c’est plus qu’un hold-up électoral c’est une mascarade électorale.Ces anciens députes poursuivis par la justice perdants sur tapis sont extirpes des mailles du filet par cette Cour.
    Notre démocratie prend de sérieux coûts.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here