Conseil d’Administration de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle : Des résultats satisfaisants !

0

La 7é session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle s’est tenue jeudi dernier au Conseil National de Patronat du Mali (CNPM).

C’était sous la présidence de M. Drissa Guindo, représentant du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en présence de M. Boubacar Diallo, directeur général de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et plusieurs administrateurs maliens.

Cette rencontre (2éme du genre de l’année 2019) a entre autres, permis aux administrateurs nationaux d’adopter le bilan à mi-parcours des activités réalisées en 2019, le point d’exécution à mi-parcours du budget de 2019 et celui du projet de budget rectifié 2019.

Dans son intervention, M. Drissa Guindo, représentant du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a indiqué que cette rencontre est d’une importance capitale car, ajoutera-t-il, « elle permettra aux administrateurs, à travers la qualité de analyses, critiques et suggestions d’aboutir à des recommandations pertinentes qui permettront à son département d’améliorer la qualité de ses études et recherches dans le domaine de l’emploi et de la formation »

Aussi, rappelle-t-il, de janvier à juin 2019, l’ONEF a mobilisé 213.559.491 FCFA sur un budget prévisionnel de 500.435.000 FCFA, soit un taux de mobilisation de 42,7%.

Le montant utilisé sur la période se chiffre 181.150.761 FCFA soit un taux d’exécution de 84,8%.

« Ce point d’exécution concerne la subvention de l’Etat, la subvention accordée à l’ONEF par l’ANPE et de l’appui du programme Mali 2022 dans le cadre du PICIII », a ajouté M. Guindo

Toujours, selon Diallo, le budget rectifié s’élève à 390. 613.000 FCFA soit une baisse de 28,1% par rapport au budget prévisionnel. Pour lui, cette baisse s’explique non seulement par la mobilisation de 150.000.000 FCFA sur une prévision de 200.000.000 FCFA de la subvention que l’ANPE devrait accorder à l’ONEF, mais aussi par le non mobilisation de la totalité des ressources propres prévisionnelles de 64.586.000 FCFA.

Cependant signale-t-il, les difficultés financières que la structure traverse durant ces trois dernières années, signale-t-il, elle a pu produire des rapports d’étude qui font d’elle un modèle pour les pays qui ont démarré le processus de création et d’autonomisation de leur Observatoire de l’Emploi et de la Formation.

Le représentant du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a enfin réaffirmé l’engagement de son département à prendre toutes les dispositions nécessaires pour doter l’ONEF de ressources pérennes afin qu’il puisse jouer pleinement sa partition dans la réalisation du programme.

Abdoul Karim Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here