Eau et assainissement : Le MEEA pour le changement

0

Le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement (MEEA) s’engage dans sa vision de changement dans le domaine de l’eau et de l’assainissement en organisant un forum sur ces sujets du 11 au 13 novembre prochains. C’est l’information donnée lors d’un point de presse animé par le secrétaire général du département, Moussa Barry, accompagné d’un nombre important des cadres du MEEA.

 

Notre pays abritera du 11 au 13 novembre prochains le forum eau et assainissement. En prélude, le MEEA a organisé un point de presse pour attirer l’attention des hommes de médias sur son importance. L’objectif de ce forum eau et assainissement, selon le secrétaire général du département, Moussa Barry, est d’informer, d’échanger et de sensibiliser les acteurs du domaine sur les problématiques de l’eau et de l’assainissement.

D’autre part, à en croire le conférencier, il permettra à notre pays d’harmoniser et de mettre en cohérence et en synergie les actions mises en œuvre par les différents acteurs. Il sera l’occasion, pour les acteurs intervenant dans le domaine, de discuter et de partager les problèmes, solutions et opportunités afin que sortent de ce forum des engagements forts pour un accès de qualité aux services de l’eau et de l’assainissement.

Au-delà du petit cercle des professionnels et des décideurs, a souligné le conférencier, ce forum veut relever le défi de la mobilisation de toutes les parties prenantes autour des enjeux de deux sujets. Ce qui permettra, selon lui, d’assurer un cadre de vie sain et sécurisé pour l’ensemble des Maliens.

Le secrétaire général du MEEA, Moussa Barry, a précisé que cette grande rencontre sur l’eau et l’assainissement permettra d’attribuer à tous les acteurs du domaine leurs missions et responsabilités et identifier les insuffisances; élaborer les référentiels de compétence des acteurs et définir leurs conditions de mise en œuvre et faire des propositions de solutions adaptées aux besoins de l’amélioration du cadre de vie de la population.

Trois jours durant les 210 participants à ce forum eau et assainissement discuteront des thématiques comme suivi et connaissance des ressources en eaux en rapport avec la Gire (gestion intégré sur les ressources en eau), le Mali et les OMD, gestion des déchets solides et liquides de la ville de Sikasso, gestion des déchets dans le district de Bamako : cas des et  Communes II et V, gestion des déchets : rôle et responsabilité des acteurs…

Youssouf Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER