Hivernage au Mali : « La pluviométrie sera excédentaire à normal sur l’ensemble du pays », dixit Diakaridia Dramé de l’Asecna

0

Pour savoir un peu plus sur l’aboutissement  de la période hivernale en cours afin de rassurer les paysans en termes de pluviométrie, nous avons approché un spécialiste de la question. Il s’agit notamment du chef de centre météorologique  principal de l’Asecna, Diakaridia Dramé, qui sans détours nous a apporté des éclairages. Selon ses constats, la pluviométrie sera excédentaire cette année.

A l’entame, le  chef de centre météorologique  principal de l’Asecna, Diakaridia Dramé, a d’abord indiqué que certaines composantes gouvernent le temps en Afrique  à savoir les anticyclones de synthilène du sud, celui des Açores du nord et de la Libye axé sur la Libye. C’est à travers  les mouvements de ces différentes composantes que nous avons de la pluie. Ainsi, lorsque l’anticyclone des Açores se retire  de l’Afrique du nord, il laisse la place à la dépression au niveau du Sahara, ce qui va provoquer des précipitations, a-t-il expliqué.  A l’en croire,  les prévisions météorologiques prévoient cette année de fortes pluies, ce qui présage déjà l’espoir d’une bonne période hivernale, apprend-on de lui. Mais ces pluies seront accompagnées de grands vents et d’éclairs,  ce qui est d’ailleurs normal car, d’un point de vu météorologique, les grandes pluies sont généralement accompagnées de grands vents. A cet effet, notre météorologue conseille aux parents  de protéger leurs enfants en les mettant à l’abri de ces grands vents accompagnés d’éclaisr. Selon M. Dramé, les paysans peuvent continuer à semer le mil, le sorgho, le coton, etc. jusqu’au 31 juillet 2011. Pour lui, la pluviométrie sera excédentaire à normal sur l’ensemble du pays cette année. Il a donc rassuré les populations  quant à l’issue d’une bonne fin de pluviométrie. Il faut préciser que le  centre météorologique principal  de l’Asecna  a pour mission d’enregistrer en temps réel,  des informations  météorologiques opérationnelles à l’aviation afin de garantir la sécurité  la régularité et l’efficacité de la navigation aérienne.
Ben Dao

Commentaires via Facebook :

PARTAGER