Qualité de l’eau : Les meilleurs articles de presse primés

0

Ils sont trois jeunes journalistes de la radio et de la presse écrite à être primés à cette édition du concours initié par le Réseau des journalistes pour l’eau potable et l’assainissement (Rjepa-Mali).

Les lauréats du concours de meilleurs articles de presse sur la qualité de l’eau ont reçu mercredi 24 avril, à la Maison de la presse leurs prix. Le concours a été lancé en octobre dernier par le RJEPA dans le cadre de l’exécution des activités 2018 du programme Watershed. Cette première édition a porté sur la problématique de la qualité de l’eau au Mali. Il était ouvert à tous les hommes de médias au Mali. Bréhima Coulibaly  de la radio  Bamankan a décroché le premier prix. Il a été suivi de Togouna Abdoulaye Traoré du journal Nouvel horizon et de Yacouba Traoré du Zenith Balé, (tous deux de la presse écrite). Les lauréats ont reçu respectivement une moto, un ordinateur portable et un téléphone.

Selon le président du Rjepa Mali, Youba Konaté, il s’agissait à travers ce concours de meilleurs articles de presse, d’accroitre davantage l’intérêt des journalistes pour le secteur de l’eau potable, hygiène et Assainissement (Aepha) qui “à leur avis n’a pas toute l’attention requise de la part des médias de notre pays”. “Le Rjepa-Mali est engagé pour le combat de l’eau et de l’assainissement. Par l’organisation de ce concours, il s’agissait aussi pour le programme Watershed, de participer à l’atteinte des objectifs du gouvernement malien à travers une participation active de la société civile par l’amélioration de tout l’environnement de la gestion du secteur”.

M. Konaté a remercié leurs partenaires notamment les responsables du Programme Watershed (représenté par la Coordinatrice du Programme Dr .Afou Chantal Bengaly Traoré).

et de Wetlands international (le directeur exécutif, Dr. Karonga Keita) pour leur accompagnement et la confiance placée en leur organisation.

La cérémonie de remise a été couplée à la présentation de l’édition 2018 du magazine d’information du Programme Watershed.

Elle a réuni des représentants du ministère de l’Energie et de l’Eau et ses services techniques, la Cn-Ciepa Wash, les organisations faitières de la presse (Assep). Tous ont salué l’initiative et disent engagés pour que “la sécurité de l’eau soit une responsabilité partagée”.

Kadiatou Mouyi Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here