Rentrée solennelle de la JCI-Mali : L’assainissement adéquat partout et pour tous au Mali au cœur des activités

0

Récemment élu en novembre 2015 à la tête de la JCI Mali, Abdoulaye Yaro, président exécutif  national 2016, était face aux hommes de medias ce samedi 23 janvier 2016 à la maison des aînés de Bamako. En marge de la rentrée solennelle, il a partagé les objectifs, les défis, les contraintes et perspectives  de son organisation avec  la presse.

La rentrée solennelle est l’évènement marquant le lancement officiel des activités de la JCI-Mali sur l’ensemble du territoire national à travers ses 38 organisations locales de Bamako et de l’intérieur organisées en quatre zones et comptant 1278 membres aujourd’hui.

Pour cette année 2016, la rentrée solennelle avait pour thème « Action pour un environnement sain, JCI-Mali s’engage ». Autour de ce thème, Abdoulaye  Yaro et son équipe débattront, proposeront et feront des actions en vue d’un changement positif et durable.

La rentrée solennelle  est  aussi  une occasion, pour la JCI-Mali d’offrir des opportunités de formation à travers des modules riches via l’institut de formation JCI et bien d’autres activités à savoir : concours d’arts oratoire, de débats, de first timers etc. Il s’agit là, de donner l’occasion aux jeunes qui viennent des différentes zones (Bamako et de l’intérieur) de la JCI-Mali de s’améliorer en apprenant et en participant à des compétitions.

A en croire Abdoulaye  Yaro, les membres de la JCI, engagés dans des activités relatives au développement de la communauté et aux projets internationaux, font montre de leurs responsabilités sociales et améliorent leurs capacités à travers la participation, et le leadership.

« Certes, après 20 ans d’existence tout n’est pas rose mais nous avons élaboré  pour 2016-2018. La JCI Mali est confrontée  à un problème de siège. Ansi, pour l’amélioration des conditions de travail, un secrétariat permanent est désormais sur place pour une meilleure coordination des actions », a-t-il dit.

C’est pourquoi, le président et toute sa nouvelle équipe promettent de redoubler d’efforts. « Nous travaillerons à renforcer la capacité de nos membres, investirons dans le domaine de la santé de l’éducation et du développement durable, renforcerons notre partenariat avec les institutions et le secteur privé afin de relever les défis constants », ont-il rassuré.

Modibo Ouologuem, stagiaire

PARTAGER