Derek Chauvin, le policier accusé du meurtre de George Floyd, libéré sous caution

    6

    Le policier a payé sa caution d’un million de dollars. Il est libre en attendant son procès, prévu en mars.

    ÉTATS-UNIS – Le policier blanc Derek Chauvin, principal inculpé du meurtre de l’Afro-américain George Floyd, a été remis en liberté ce mercredi 7 octobre contre le versement d’une caution d’un million de dollars dans l’attente de son procès, selon des documents judiciaires.

    L’agent de 44 ans devrait être jugé en mars avec trois de ses anciens collègues, accusés de complicité dans ce drame qui a déclenché la plus grande mobilisation antiraciste aux États-Unis depuis le mouvement des droits civiques dans les années 1960.

    Les quatre policiers demandent l’abandon des poursuites

    Le 25 mai, à Minneapolis, il avait été filmé agenouillé sur le cou de George Floyd pendant près de neuf minutes. Les images, diffusées en direct sur internet, avaient suscité une onde de choc mondiale.

    Son arrestation, quatre jours plus tard, avait participé au retour du calme dans la grande ville du nord des États-Unis, secouée par plusieurs nuits d’émeutes.

    Derek Chauvin était depuis détenu dans une prison de haute sécurité du Minnesota, qu’il avait quittée uniquement pour comparaître devant un juge le 11 septembre. Il s’était présenté avec ses co-accusés, Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao, qui ont eux été remis en liberté sous caution depuis plusieurs semaines.

    Les quatre hommes ont demandé l’abandon des poursuites qui pèsent contre eux, plaidant avoir fait un usage raisonnable de la force face à un homme qui se débattait. George Floyd est “probablement mort d’une surdose au fentanyl”, a assuré l’avocat de Derek Chauvin dans des documents judiciaires.

    Ces arguments ont suscité la colère de la famille Floyd. “C’est de la folie”, avait commenté son neveu Brandon Williams. “Il est mort à cause d’un genou sur son cou, c’est l’autopsie qui le dit”, avait ajouté son frère Philonise Floyd avec émotion.

    Source: https://www.huffingtonpost.fr/

    Commentaires via Facebook :

    6 COMMENTAIRES

    1. DES LACHES COMPARENT DEJA LA MORT DE FLOYD G. A JE NE SAIS QUELLE SITUATION!

      les noirs des usa doivent etre plus solidaires encore, et meme se rendre justice s il le faut…

    2. Ah les juges américains ils ont libéré le assassin !!! Un grand pays démocratie comme on dit les européens, Moi , je dirais que cet un grand pays criminel plutôt .

    3. IBK a été libéré pour raison de santé, mais il reste sous le coup de l’inculpation . Certes il est le principal commanditaire , mais il y a d’autres : les Generaux Moussa DIAWARA et Salif TRAORÉ, certains commandants de la FORSAT, les autorités policières de tutelle . Cette affaire occupe une place de choix dans l’emploi de temps de la transition .

      • DICKO,CHOGUEL,KAOU DJIM, MME SOW, ET TOUS LES RESPONSABLES CMAS M5 RFP SONT DES CRIMINELS!

        L HYPOCRISIE SANS FIN, MADOU!

        NOUS ALLONS POURSUIVRE CEUX LA QUI DEPUIS LA PLACE DE L INDEPENDANCE ,ONT ENVOYE LES IDIOTS AUX PILLAGEX ET A LA CONFRONTATION AVEC LES FORCES DE L ORDRE!

    4. IBK, le Président Malien qui a donné l’ordre a ses forces spéciales de tirer à balles réelles sur des manifestants aux mains nues, a été libéré sans caution.
      Voyez-vous bien la différence ?

      • le devoir des forces speciales en ces temps de terrorisme, c est tuer selon leur propre jugement de la situation, …

        🚨les responsables des manifestants qui ont ordonne les confrontations avec forces de l ordre,qui n ont fait eux que leur devoir, sont des criminels!
        si nous manquons ce point, alors, le mot martyrs s intallera au Mali, et des laches sacrifieront vos enfants pour venir au pouvoir! 1991, 2020,….🚨

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here