Il s’est fait passer plusieurs fois pour l’un des conseillers juridiques du president de la transition : H.B.D dans les mailles du Commissariat de police du 14ème arrondissement

    0

    Résolument engagés dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les hommes du Commissaire divisionnaire de police Kadiatou dite Kady Tounkara, en charge du Commissariat de police du 14ème arrondissement, viennent d’appréhender un escroc qui se faisait passer pour un des conseillers juridiques du président de la Transition, Bah N’Daw.

     

     

    Selon nos indiscrétions, courant novembre 2020, l’individu en question avait contacté le Secrétaire général d’une société de téléphonie de la place pour lui notifier qu’il était le Docteur Guindo, conseiller juridique du président de la Transition.

    Ainsi, il avait laissé entendre à ce dernier qu’il aurait été chargé d’organiser une rencontre entre le président de la Transition et le directeur général de ladite société. Celui-ci n’a pas hésité à le mettre en contact avec le secrétariat particulier du directeur général de ladite société pour fixer un rendez-vous.

    D’après nos sources, après une première rencontre avec le directeur général, le faux conseiller ne cessait d’importuner le secrétaire général avec des appels téléphoniques incessants. C’est ainsi qu’il a ourdi un plan machiavélique en demandant à son interlocuteur de mettre la somme de 500 000 Fcfa à disposition afin de pulvériser les locaux avant l’arrivée du président de la Transition.

    Toute chose que le secrétaire Général a trouvée normale, surtout avec la seconde vague de propagation de la Covid-19. Ainsi, sans hésiter, il a accepté sa demande. Cependant, pour plus de traçabilité, il a d’abord proposé de déposer la somme sur son compte Mobicash. Le refus catégorique de ce dernier que la transaction de fasse par Mobicash a éveillé les soupçons du secrétaire général qui lui a proposé d’envoyer un émissaire pour récupérer la somme. Ce qu’il a aussitôt accepté.

    C’est ainsi que l’escroc a envoyé un émissaire. A son arrivée, l’envoyé a été confortablement installé et le secrétaire général a tenu à informer le Commissariat de police du 14ème arrondissement, d’où une équipe a été immédiatement envoyée pour le cueillir.

    Suite aux investigations poussées, l’escroc aux multiples identités a été épinglé dans la salle d’attente d’un cadre des forces de Sécurité, désirant rencontrer celui-ci de la part du président de la Transition, Bah N’Daw, avec une autre identité.

    Conduit au commissariat et interrogé sommairement, sans ambages il a reconnu les faits à lui reprochés. A la suite des investigations, il s’est avéré qu’il répond aux initiales H.B.D.

    Avant d’être présenté au Parquet de la commune IV, les directeurs de service qui ont été victime de cette supercherie ont, tous, porté plainte contre lui et se sont constitués partie civile.

    Boubacar PAÏTAO

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here