Insécurité à Bamako : Un rouquin échappe à un enlèvement

    0

    Un  rouquin âgé de 15 ans environ habitant Hamdallaye sur la rue Cheick Zayed, a été victime d’une tentative d’enlèvement le mercredi 20 juillet, dans la matinée aux environs de 10 heures. Le garçon à califourchon sur son vélo revenait du marché de Ouloufougou où sa mère l’avait envoyé payer quelques condiments. Il a été renversé en cours de route, dans une ruelle moins fréquentée d’Hamdallaye, par deux jeunes hommes sur une  moto. Au moment où il se débrouillait pour se relever, sa bicyclette a été prise et jetée dans un véhicule à vitres teintées, occupé par des quidams. La victime tenaillée par la peur n’a eu le reflex de crier aux voleurs qu’après leur départ.

    Même si l’enfant a eu la vie sauve, des doutes persistent sur la motivation de ses agresseurs. Le petit était-il leur cible ou le vélo qui ne vaut pas deux sous ? Au regard des nombreux cas d’enlèvements surtout d’enfants albinos à Bamako et environs, beaucoup de gens pensent que le garçon qui est un rouquin donc proche des albinos était lui-même ciblé.

    En ces temps de crise de servantes dans les familles, le jeune garçon est régulièrement utilisé par sa mère qui n’a pas de fille, pour effectuer des courses au marché. Selon ses explications, il a l’habitude d’emprunter le même itinéraire en évitant de passer par le goudron pour question de sécurité routière. C’est le même vélo qui vient de lui être volé qui lui sert de moyen de déplacement pour l’école Saint Kizito à Lafiabougou.

    A. Dicko

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here