Pour avoir donné la mort à un vieux de 73 ans par étranglement : Boubacar Guindo  condamné à 20 ans de prison ferme !

    0

    Né vers 1992 à Dougara dans le cercle de Bankass, Boubacar Guindo est un  manœuvre  domicilié à DarSalam.  Inculpé pour meurtre et  vol qualifié, il a reconnu  les faits qui lui ont été reprochés. Du coup il a été condamné  le vendredi dans la salle de délibération de la Cour d’Assises à  20 ans de prison ferme.

    Nous sommes un mercredi 17 mai 2017 à DarsalamAvec un visage ensanglanté, le corps sans vie de Mamadou Samba Diallo, âgé de 73 ans est retrouvé dans sa chambre  vers le crépuscule par ses enfants. Sans plus tardée, la famille effectue la cérémonie d’inhumation.

    Le hic, souligné par les juges suite à cette cérémonie d’inhumation a été le fait que la famille du vieil homme a vainement cherché ses pièces et son argent. C’est pourquoi, indiquent  les juges, après  constat de la disparition soupçonneuse  la famille du regretté vieux de 73 ans a décidé d’interpeler Boubacar Guindo au commissariat du 1er arrondissement.

    Pincé par les limiers du 1er arrondissement, le jeune malfrat Boubacar Guindo passe aux aveux. Il dévoile, avoir donné la mort du vieux par strangulation, il a volé son argent, de la somme de 1 035 000 FCFA et son téléphone portable.

    « En étouffant une personne  âgée de 73ans, l’inculpé était conscient de sa fragilité » a déclaré le ministère public, tout en soulignant que cet acte matériel dont l’exécution traduit effectivement son intention de donner la mort avec conscience est caractéristique de son sadisme. Cela pour dire que l’accusé ne doit bénéficier d’aucune circonstance atténuante.

    A la fin du procès, Boubacar Guindo a été reconnu coupable des faits qui lui ont été reprochés et condamné à 20 ans de prisons ferme.

    Par Fatoumata Coulibaly

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here