Sanankoroba : Elle ébouillante sa grande sœur pour un mari infidèle

    0

    Ce drame consécutif à une histoire de cœur s’est passé à Sanankoroba, à une quarantaine de km de Bamako, il y a juste quelques jours. Il implique Amita l’ainée et Faty sa sœur cadette qui sortait en cachette avec son propre époux.

    Aminata est mariée depuis 10 ans à Ousmane, et mère de 3 enfants (deux filles et un garçon). Depuis leur union, Amita loge sa petite sœur chez elle. Le 7 avril 2019 vers  19 h, lorsqu’elle était sous la douche, le téléphone de Faty sonne. Vu qu’elle mettait du temps à sortir, sa grande sœur décroche l’appel à sa place. A sa grande surprise, c’était le numéro de son mari enregistré sous le nom de “mon amour. Etonnée, elle n’a plus répondu à l’appel. Après quelques minutes, elle s’est mise à fouiller le téléphone de sa sœur et elle tomba sur des photos et des messages malsains qui la laissèrent perplexe.

    Sous le choc, elle alla demander des comptes à sa sœur qui était toujours sous la douche. Enervée, elle s’est mise à taper à la porte de la toilette de toutes ses forces. Faty sort brusquement de la douche et demande ce qui se passe. Amita demande alors à Faty si ce qu’elle vient de voir dans son téléphone était son imagination ou la réalité. Sans détour, elle avoue avoir une relation amoureuse avec le mari de sa grande sœur depuis 3 ans, et elle ajouta qu’elle est enceinte de ce dernier et qu’ils vont bientôt officialiser leur relation.

    Sous le coup de la colère, Amita entre dans la cuisine et prend un couteau. Elle ressort aussitôt pour asséner un coup au visage de sa petite sœur. Blessée, celle-ci se tord de douleur en lançant des cris pour alerter les voisins. La cour a été immédiatement remplie de gens qui sont venus séparer les deux sœurs.

    La tension apaisée, les voisins rentrèrent chez eux. Et c’est là que Faty a décidé de se venger. Alors que sa sœur dormait tranquillement dans sa chambre, elle boue de l’eau qu’elle verse sur elle avant de prendre la tangente.

    Depuis son forfait, Faty s’est éclipsée dans la nature. Ne voulant pas impliquer la police, les frères d’Amita ont géré en leur manière le problème. Ils ont infligé une sévère correction au mari indélicat par des coups de bastonnade.

    Amita dont le corps est sérieusement brûlé, est toujours alitée dans un l’hôpital de la capitale.

    Sira Diarra 

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here