Le ministre Jean Claude Sidibé visitant le COPCC : “Sambou Fané est le champion de la formation en matière de coupe et couture”

0

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, accompagné d’une forte délégation, était le jeudi 25 juillet 2019 au Centre d’orientation professionnelle en coupe-couture (Copcc) dirigé par Sambou Fané dit Vieux. Cette visite du Ministre entre dans le cadre de la crédibilisation du partenariat public-privé liant l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) et le Copcc et vise aussi à encourager le promoteur du centre et ses apprenants.

a visite du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle au Centre d’orientation professionnelle en coupe-couture (Copcc) entre dans le cadre du suivi périodique des apprenants au niveau du Copcc qui ont bénéficié de bourse dans le cadre du partenariat public-privé liant l’Anpe et le Copcc. En effet, l’Anpe, conformément à sa mission, a bénéficié du Copcc de 50 bourses de formation en coupe-couture, stylisme et modélisme au profit des jeunes filles déscolarisées et des femmes en inactivité. Les cours de cette formation ont démarré le 11 avril 2019 pour une durée de 2 ans. C’est à ce titre que l’Anpe, à travers le département Formation promotion de l’emploi, le Centre de perfectionnement-reconversion, effectue un suivi périodique des apprenants au niveau du Copcc. C’est dans ce cadre que le ministre Me Jean Claude Sidibé a visité les installations du Copcc pour s’enquérir de visu des conditions d’apprentissage des apprenants de ce centre qui forme par promotion en cycle de 3 ans en coupe et couture plus 800 jeunes filles et femmes non scolarisées et déscolarisées, en vue de les préparer à leur autonomisation économique. Ce qui est un facteur de lutte contre la déperdition scolaire, le chômage et la pauvreté. Les formations dispensées sont soit continue soit qualifiante en plus du perfectionnement des apprenants.

Le Ministre a commencé sa visite par le savoir-faire, c’est-à-dire, les produits confectionnés par des jeunes filles et des femmes avant de passer en revue les 3 classes (1ère, 2e et la 3e année) du Copcc. Dans chacune des classes visitées, le Ministre a prodigué des conseils aux apprenantes en les invitant à se consacrer à cette formation en vue d’assurer leur autonomisation économique car, à ses dires, il n’y a pas de sot métier, mais de sottes gens.

La prochaine promotion baptisée ” Promotion Me Jean Claude Sidibé “

Le promoteur du Copcc, Sambou Fané “Vieux” s’est dit honoré de cette visite du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. En reconnaissance à cette visite du ministre, Vieux Fané a décidé de baptiser la prochaine promotion du mois d’août “Promotion Me Jean Claude Sidibé”. Il a tenu à préciser qu’il ne baptise pas cette promotion du nom du Ministre par opportunisme. Il le fait par reconnaissance. A ses dires, Me Jean Claude Sidibé le mérite car il n’est pas un inconnu au Copcc. “Avant d’être ministre, Me Jean Claude Sidibé fréquentait le Centre. Il n’est donc pas étranger au Copcc. En venant au Copcc, il est venu chez lui”, a-t-il dit.

Très ému par cette gratification, le ministre Jean Claude Sidibé a invité les élèves de la promotion qui portera son nom à bien travailler et mériter de porter son nom. “En tant que parrain, je vous suivrai un à un pour m’assurer de votre réussite. Et la réussite, c’est d’aimer ce qu’on fait comme travail”, a-t-il prodigué comme conseil.

A la fin de la visite, le ministre Me Jean Claude Sidibé s’est dit impressionné par le travail effectué par Sambou Fané “Vieux” et ses élèves au Copcc dont, selon le Ministre, le genre est rare au Mali et en Afrique. “Vieux travaille avec amour. Il aime son métier de couturier et de styliste, il aime transmettre son savoir et son savoir-faire aux autres. J’ai connu le Copcc il y a 47 ans. Et revenir le visiter et trouver qu’il y a 800 jeunes filles et femmes en formation, cela veut dire que Sambou Fané est le champion de la formation en coupe et couture. Nul à Bamako ne peut dire qu’il ne connaît pas le Copcc. Je suis venu voir les apprenants pour leur tenir le langage de la vérité, le langage du travail bien fait.

La plupart des jeunes que l’Anpe a placé au Copcc, qui sont au nombre de 50, sont des déscolarisés ou n’ont pas été à l’école. Donc, c’est le lieu de dire à tout le monde qu’au Mali tout le monde a sa place au niveau de la formation professionnelle : les scolarisés, les non scolarisés et les déscolarisés. Je ne peux que remercier Sambou Fané pour ce qu’il fait au Copcc et lui dire qu’on a encore besoin de lui parce que 800 jeunes en formation, cela est impressionnant”, a déclaré le Ministre. Il a promis à Vieux de continuer l’accompagnement de son département à travers l’Anpe avec qui il travaille depuis des années. “En tant que ministre, j’aurai dû venir au Copcc plutôt parce que ce que j’ai vu m’a impressionné. Et je reviendrai au mois d’août pour voir la sortie de la promotion qui doit porter mon nom. Je conseille aux élèves l’engagement, le sérieux, l’abnégation. Ils doivent aimer le travail qu’ils font”, a-t-il dit.

Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here