Le Programme National pour l’Abandon des violences basées sur le genre renforce les professionnels des médias

0

Intensifier la communication au sein des communautés pour l’abandon des violences basées sur le genre, tel est l’objectif de cet atelier de 4 jours initié par le programme national pour l’abandon des violences basées sur le genre à l’intention des professionnels des médias à la direction nationale de la femme.  

Maliweb.net – Le secrétaire général du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Chiaka Magassa  a présidé ce 30 mars 2020 à  l’ouverture des travaux en présence de la directrice dudit programme Kéïta Madina Tall.

Selon l’EDS VI de 2018, au Mali 45% des femmes de 15 -49 ans ont subi des actes de violence physique ou sexuelle ; 49% des femmes ( 15-49ans)  en union ou en rupture d’union ont subi à n’ importe quel moment des actes de violence émotionnelle, physique et/ou sexuelle ; le taux de prévalence national de l’ excision atteint encore 89%, chez les femmes de 15 à 49 ans , et 73% chez les filles de 0-14ans ; 53 % des femmes ont été mariées avant l’ âge de 18ans, et 18% avant leur quinzième année.

Des chiffres effrayants  qui interpellent l’ensemble de la société, et selon le SG du département de la femme Chiaka Magassa la problématique des violences basées sur le genre(VBG), mobilise depuis plusieurs années, les structures étatiques, les organisations de la société civile et les populations. Monsieur Magassa poursuit  avec le rappel des mesures législatives et réglementaires et autres outils mis en œuvre par le gouvernement malien pour mettre fin aux violences basées sur le genre qui persistent  au sein de nos communautés.

Et pour le SG du département de la femme, il est important d’intensifier la communication pour résoudre la problématique des VBG d’où cet  atelier de renforcement des capacités des médias sur la diffusion de l’information sur les Violences Basées sur le Genre/ Excision, le mariage d’enfant et la Santé de Reproduction.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here