Musodev Code Academy : la première génération de femmes ‘’développeurs’’ prête à servir

1

C’est avec les bénédictions de Jacqueline Konaté, marraine et première femme docteur en informatique au Mali, que la première cohorte de l’association Musodev Code Academy(MUSCOA) a reçu son attestation de fin de formation, ce mercredi 23 décembre, au Musée de la femme « Muso Kunda » à Korofina.

13 jeunes dames ont reçu leur attestation de fin de formation. Elles ont bénéficié du programme d’autonomisation des femmes et jeunes filles à travers le numérique. Un programme de formation dans les domaines du développement web et mobile, web marketing et Community Management. La formation a duré neuf mois, avec trois mois de stage.« L’initiative est née d’un constat : il existe un frein à l’accessibilité des filles aux filières scientifiques et techniques au Mali », a indiqué Porcho Marguerite SOGOBA, présidente de Musodev. Et d’ajouter : « Nous avons décidé de briser cette mentalité ». Le but de la formation, a assuré Porcho Marguerite SOGOBA, est de créer une communauté forte de femmes et filles dans la technologie.

Le numérique, dit-on est la quatrième révolution industrielle du monde. Fort de cette connaissance, a indiqué Dr Jacqueline Konaté, il est important que les pays africains s’inscrivent dans le développement du numérique, un marché estimé à plus de 2 000 milliards de dollars en 2019. Fruit du camp d’excellence de Cheick Modibo Diarra, Jacqueline Konaté a dressé un tableau peu reluisant de la pénétration des sciences au Mali. « Moins de 15% des élèves choisissent les sciences », révèle-t-elle. Quant aux filles, elles assez minoritaires dans les filières scientifiques. « Seulement30% des étudiants de la Faculté des Sciences et Techniques sont des filles », a détaillé la marraine de la soirée.

Appel à l’aide

Mise en œuvre avec un budget de 4 millions FCFA, et du bénévolat de certains formateurs, le programme d’autonomisation des femmes et jeunes filles à travers le numérique a besoin d’aide. La présidente de l’association a profité de la tribune pour lancer un appel aux donateurs.« Au départ, elles étaient 20 filles à s’inscrire pour la formation, mais faute d’ordinateur ou dans l’incapacité de s’acquitter du frais de scolarité de 5 000 FCFA, il ne restait plus 13 juillet au finish », a expliqué la présidente de Musodev.

« Nous avons besoin des ordinateurs pas forcément neufs », a indiqué Porcho Marguerite SOGOBA. A défaut du matériel, Musodev appelle les donateurs à sponsoriser la formation des filles.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bravo CMD d avoir formé cette fille ds ton école

    Toi au moins tu as fait des choses positives pour le pays Ton diplôme de doctorat à servi à autre chose que la politique politicienne

    J invite Chogel à faire une école avec son doctorat en télécommunications pareil pour ceux qui n ont pas encore créer une école d excellence ds leur domaine et qui ont pourtant de gros moyens

    Le Mali n a pas de Master d excellence en INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
    Je me suis baladé à Bamako Segou Sikasso Kayes Mopti et on m a dit que aucune école existe et aucune en cours de construction non plu

    Il faut que l on arrête de dormir sinon on ratera cette révolution aussi

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here