Affaire TF 11247 : Soupçons sur la ”Famille d’Abord”

0

Malgré les mesures de suspensions des travaux tous,  les travaux, ordonnées par le Gouvernorat et la Mairie, les prétendus propriétaires du site n’obtempèrent pas. Bien que pendant devant la justice, le contentieux ne les préoccupe guère.

Explications soulevées, ils auraient des liens très étroits avec les princes du jour. De mauvaises langues racontent que l’initiateur des travaux, un jeune Yara, serait bien lié à un membre très puissant de la famille présidentielle.

En Commue II du District de Bamako, et précisément au quartier dit Hippodrome, des témoignages corroborent ces liens d’amitié. L’un faisant abriter les bureaux de l’autre. Le premier dirait à qui voulait l’entendre que rien ne pourrait lui arriver en ce moment. Des témoignages à prendre au sérieux à l’heure actuelle.

Sinon, comment comprendre que les autorités instruisent aux parties prenantes d’une affaire de surseoir à tout acte de nature à nuire au cours de la justice et que d’aucuns s’entêtent ? Le Gouverneur de Bamako et le Maire de la Commune II.

Ont, en effet, instruit à Bazoumana Fofana et à Babou Yara et autres et ne rien entamer comme acte sur le site titre foncier (TF 11247). Car, l’affaire était toujours pendante devant les tribunaux. Mais, curieusement, depuis un certain temps, des actes sont posés sur le site. Des bulldozers ont été aperçus entrain de débroussailler les lieux. Renseignements pris, c’était sous les ordres d’un fiston de la famille Yara dont les liens d’amitié avec la ” Famille d’Abord ” étaient connus de tous.

Fait gravissime d’autant plus que l’actuel Chef de l’Etat, M. Ibrahim Boubacar Keïta, avait promis de faire régner la justice dans notre pays à son accession au pouvoir.

L’injustice et l’arbitraire étaient donc dans sa ligne de mire. Deux au après, les Maliens assistent impuissants à des violations des lois. En ce qui concerne l’affaire TF11247, son pouvoir ne saurait l’ignorer. Son premier Ministre de la justice, Me Mohamed  Aly Bathily avait goûté l’affaire. Apparemment confronté aux relations des adversaires de Bazoumana Fofana, en l’occurrence Dionké Yaranangoré dit Babou Yara et autres, il avait jeté l’éponge. mieux, Bazoumana avait pris soin d’informer les autres Institutions de la République (Assemblée Nationale, Conseil Economique,…), les partis politiques, les associations et ONG, etc. partout il n’a demandé que justice. Le blocage actuel serait – il lié à la puissance de la ” Famille d’Abord ” ?

B. KONÉ

PARTAGER