Zone aéroportuaire : Les vraies raisons des démolitions

7

Le gouvernement a procédé à des démolitions de maisons, avec comme arguments qu’elles sont dans l’emprise de l’aéroport. Cette raison ne résiste pas à l’analyse et aux faits.

En 2019, le gouvernement a pris un décret pour déclasser une parcelle de 1554 hectares du domaine à usage d’emprise aéroportuaire. « Les parcelles de terrain objet de déclassement et portant sur les zones d’habitat, de petites et moyennes entreprises, de parkings et le parc d’attraction sont destinés à être affectées au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation pour les besoins de la Marie du District de Bamako », dit le décret.

Du coup, on ne comprend pas pourquoi le gouvernement a démoli des maisons qui ne sont pas des logements spontanés. La première raison avancée a été balayée par les spécialistes de l’aviation civile. En effet, il a été dit que la démolition est consécutive à une menace de l’Association pour la Sécurité de l’Aviation civile en Afrique (Asecna). Pour les spécialistes, cette raison ne tient pas. « Dans la sous-région, le Mali a l’aviation la plus sécurisée. L’aéroport Président Modibo Kéita a un niveau de sécurité de 80 %, ce qu’aucun aéroport de la sous-région ne possède ».

De plus, après le décret, la mairie a commandité une étude menée par deux cabinets spécialisés, AUA, et le cabinet BEAT, les mêmes qui avaient fait le plan de déguerpissement sous le président Alpha Oumar Konaré.

Dans leur proposition d’aménagement, ils prévoyaient, pour distinguer les zones d’habitation de la zone aéroportuaire, une zone boisée. Et, selon leurs conclusions, « cet aménagement contribuera à résoudre les problématiques liées au déséquilibre des deux rives du District et à la mobilité de la ville avec la création de nouveaux centres d’activités accompagnés par des logements assainis et des infrastructures adéquates ».

Les vraies raisons ne sont donc pas celles qui ont été avancées, mais, véritablement, sont à chercher ailleurs.

 

Alexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. It is not crime to perceive area of major influence to community should be extended in modern fashion plus upgraded. It is reported those living on land were compensated however, in my opinion compensation should have included free government owned land elsewhere for them to rebuild using compensation funds plus modest government grants. We should not be frugal when removing citizens from their resident for construction of what we see as modern more fitting environment structures . Doing right thing do not always have extreme profits but may make way for trouble free extreme profits in future .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Le titre annonce pompeusement “LES VRAIES RAISONS DE…” pour appâter le lecteur, mais ensuite, l’article ne donne AUCUNES de ces… “vraies raisons”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Chez nous, N’IMPORTE QUI peut s’improviser “journaliste” et ecrire N’IMPORTE QUOI, il est sûr et certain d’être publié !!😢😢😢😢😢😢

    C’est pitoyable 😎

  3. Seydou
    On ne construit plus á BAMAKO de façon anarchique depuis sous ALPHA OUMAR KONARE.
    C’est pendant la dictature militaire que les quartiers spontanés ont émergé partout.
    À partir de 1992,on a commencé á casser tous ces quartiers, viabilisés certains.
    Les cas de la zone aéroportuaire ne sont pas concernés par les constructions anarchiques,mais que les terrains ont été vendus alors qu’ils sont dans une zone qui ne doit pas être habitée.
    Maintenant, alexis kalambry nous informe que “dans la sous-region, le MALI á l’aviation la plus securisé.L’aéroport PRESIDENT MODIBO KEITA à un niveau de securité de 80%.Ce qu’aucun aéroport de la sous-region ne possède”
    Si la ZONE AÉROPORTUAIRE n’est pas la raison de casser toutes ces maisons,les autorités de la transition auront montré qu’elles obeissent à des INTERÊTS MAFIEUX.
    On finira par connaitre la VÉRITÉ.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Alexis comme Sangare est un autre griot de Alpha Omar Konare et de son fils de Colonel qui nous casse les oreilles avec un torchon plein de mensonges, d’idees incompletes et d’imaginations malsaines, de grace! mais malheureusement le jounalisme vegetatif a des beaux jours devant lui au Mali.

  4. Je savais que ces retardés de colonels ne comprennent rien.
    Même , ceux ci d’entre eux qui ont un peu séjourné au nord confondaient civils et terroristes !
    Que des pertes pour les pauvres!
    S’il ya faute, il faut arrêter les responsables qui ont donné des documents avec sceau de l Etat!

  5. Alexis comme Sanagre est un autre griot de Alpha Omar Konare et de son fils de Colonel nous casse les oreilles avec un torchon plein de mensonges, d’ideas incompletes et d’imaginations malsaines, de grace! mais malheureusement le jounalisme vegetatif a des beaux jours devant lui au Mali.

  6. Que cela soit dans la zone aeroportuaire ou nom faut t-il construire dans l’anarchie?
    Les terrains doivent etre achetes par la voie normale.
    Alexis donc d’apres toi on prend pocession des terrains comme on veut, comme dans la jungle?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here