Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat : La chambre des Agences immobilières voit le jour

1

Les agences immobilières agrées au Mali ont procédé, le jeudi 10 novembre à la mise en place d’un bureau sous la supervision du cabinet d’huissier Kignon Berthé et sous la conduite du représentant du ministre de l’urbanisme et de l’habitat, le conseiller technique, Issa Ouéléguem.

Moussa Sory Coulibaly est désormais le président  des Agences immobilières du Mali. Il a comme 1er vice président Tidiani Koné, 2ème vice président Amadou Dolo. La chambre disciplinaire fixée par le règlement intérieur comprend 5 personnes et les suppléants 5. Une commission de 5 membres fut mise en place pour travailler sur les statuts avant  la mise en place de ce bureau  qui a vu la présence de  13 Agences immobilières agrées. Après plusieurs reports,  les agences ont été obligées devant 3 huissiers de mettre un bureau en place pour la conduite de leurs affaires pendant les cinq années à venir.

Le représentant du ministre Issa Ouéléguem , d’une main de maître, a inlassablement conduit les débats jusqu’à la mise en place d’un bureau consensuel. Il a demandé au président du nouveau bureau, M. Moussa Sory Coulibaly, professeur à la faculté de droit et ses camarades, d’œuvrer pour faire venir les autres camarades. Selon lui, au nom du ministre, ce bureau et le département doivent travailler ensemble dans toute transparence dans le cadre du foncier au Mali, de l’habitat mais aussi de l’immobilier. Le tout nouveau président a invité ses collègues à se conformer à la loi 2010 qui détermine les statuts et les règlements des Agences.

Selon M Coulibaly, le bureau comprend le conseil, la chambre qui est l’organe qui délibère. Il s’est engagé à œuvrer pour le retour des autres camarades, à la cohésion du groupe, à travailler sur les statuts de la chambre. Pour le président, la chambre est une entité qui travaillera pour l’amélioration de l’habitat et du foncier, la bonne collaboration entre les Agences et la tutelle pour le bonheur des populations. Il a indiqué que la lutte contre la spéculation foncière ne peut aboutir sans l’engagement des Agences Immobilières. Et, à Monsieur Coulibaly de signifier son engagement  pour aider le département dans  l’intérêt de toutes les parties.

Fakara Faïnké

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est un club d’amis de Oueleguem. Il n’y a pas eu de concertations, ils ne connaissent même pas les agences agréées et ils se précipitent pour se donner des titres entre amis. Quel dommage pour çe pays. Toujours des combines bien ficellées

Comments are closed.