Bamako : Arrestation d’un chef militaire de la CMA

8
Focus : Le jeu et les joueurs…

Les faits se sont produits hier samedi 15 septembre en début de soirée dans les locaux de l’ex-Cres de Bamako. En effet, un chef militaire de la CMA dans la zone de Kidal en la personne de Ibrahim Ould Handa, a été arrêté par la gendarmerie. La chambre qu’il occupait dans les locaux de l’ex-Cres a également été perquisitionnée.

Selon les dernières informations, il est en détention à l’ex-Cres de Bamako. Depuis son arrestation, il nous revient que plusieurs leaders de la CMA se sont rendus sur son lieu de détention pour réclamer sa libération mais sans succès.

Pour l’heure, on ignore encore les faits qui lui sont reprochés. En tout état de cause, cette arrestation intervient au moment où certains éléments des mouvements signataires de l’accord sont accusés par un rapport de l’ONU, de complicité avec les djihadistes empêchant ainsi l’accord d’être mis en œuvre. D’ailleurs, récemment l’Opération Barkhane a même multiplié les raids et autres descentes militaires ayant permis la capture de plusieurs personnes dont certaines sont membres de ces mouvements signataires de l’accord.

Il convient de rappeler que Ibrahim Ould Handa est un chef militaire de la branche CMA du MAA, dirigée par le Colonel Housseyne Ould Ghoulam de Ber. Il était en charge de la sécurisation dans la zone de Kidal. Son arrestation intervient alors qu’il est à Bamako pour participer aux travaux d’une réunion du sous-comité Défense et Sécurité, en prélude d’une session du Comité de Suivi de l’Accord censé avoir lieu demain lundi 17 septembre. Reste à se demander si cette arrestation ne viendra pas ternir l’ambiance des travaux. On se souvient qu’à plusieurs occasions, des mouvements avaient menacé de boycotter ces réunions si des questions comme le paiement de leurs indemnités, le respect de l’inclusivité, la définition de leur statut, etc. n’étaient pas réglées.

Par kibaru.ml

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Le problème ce n’est pas d’arrêter un bandit ou un terroriste ou si vous voulez un rebelle,il est rassuré déjà qu’il ne fera pas un jour à la grande prison,les membres de son mouvement vont faire chanter nos plus hautes autorités pour sa libération mais voilà pas d’inquiétude a ce niveau,la seule façon a nos dirigeants de se débarrasser de cette racaille c’est de donner l’autorisation a nos pays voisins une fois qu’ils franchissent la frontière de les arrêter et de les envoyer à la CPI pour jugement point.

  2. Des gesticulations pour rien. La fameuse “communauté internationale” croit que les maliens sont naïfs. Nous avons toujours dit depuis le début ce que vous semblez savoir maintenant.

    IBK n’a pas le culot pour arrêter un chef militaire de la CMA.

  3. comrades this is communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu. It is amazing how much IBK gave murderous killers of citizens of Mali plus members of military of Mali. What is reasoning behind doing such actions? It would help IBK government position to stop referring to terrorists by honorable names such as jahadists a name that is supposedly having basis of warriors for honorable cause. Terrorists for self-serving cause that is anything but honorable. Those jahadists are murderous terrorists.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  4. Soyons prudents. La première sortie du G5 sahel a permis d’arrêter des hommes armés de la cma mais quelle a été la suite? La libération. Tant que la France n’est pas de votre côté, oh il va être libéré dans les heures suivantes.

  5. LES les gens de cma sont des caméléons, le président POUTINE a raison le rebelle n’exister pas en SYRIE, ils sont tous des terroristes le MALI et la SYRIE même chose le rebelle au MALI n’exister plus depuis en 1994 , ils sont tous des terroristes et des criminels .

  6. Mais c’est un ami a Boua il sera tres vite libere car la CMA a bourre les urnes au nord pour Boua, alors il faut que Boua rembourse avec le Malizawad!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here