Mali, les liens troubles des ravisseurs de Soumaïla Cissé avec le pouvoir

8

Soumaïla Cissé, barbe grise, boubou et bonnet blanc, est encadré par les deux chefs terroristes, Amadou Koufa et Yiad Ag Ghali tout aussi vêtus de blanc. Les personnages semblent avoir été détourés et la photo montée sur fond blanc.La photo circule actuellement au Nord du Mali.

A en croire cette photo envoyée à Mondafrique par une source fiable, Soumaïla Cissé se trouve bel et bien, comme on le supposait, aux mains du GSIM (Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans), le mouvement du Sahel affilié à Al Qaïda qui est en train de négocier avec le pouvoir malien. Sur cette image, le principal leader de l’opposition au Mali est entouré par Amadou Koufa et par Yiad Ag Ghaly, qui dirigent ce groupe armé.

D’après plusieurs sources, le chef de l’opposition malienne serait retenu en otage dans le nord du Mali. Mais sa situation reste encore très incertaine. De même que les conditions précises de son enlèvement.

Tueries entre Peuls et Dogons

Une certitude, Soumaïla Cissé a été enlevé par une faction de la « Katiba Macina » dirigée par un certain Sekou Cissé, qui a fait allégeance au GSIM d’Yiad Ag Ghali et d’Amadou Koufa. Avant de déposer les armes dans le cadre du processus de négociation engagé entre le président IBK et une partie des djihadistes, la Katiba a été mêlée aux conflits ethniques qui ont déchiré ces derniers mois le Mali.

La Katiba Macina est composée en effet de Peuls, qui contrôlaient la zone de Saraféré (Niafunké), la circonscription où Cissé, Peul lui aussi, a été élu et où il a été enlevé.

Selon certaines sources, Sekou Cissé aurait été au coeur des affrontements qui durent depuis plus d’un an entre son groupe et la milice dogon, qui pourchasse les islamistes avec la complicité de l’armée. La Katiba de Sekou aurait été mêlée de près à la séquence de crimes de masse qui a commencé à Ogossagou, le 23 mars 2019 lorsque 134 civils peuls ont été tués. La vengeance n’a pas été longue à venir avec, le 9 juin 2019 à Sobane Da des dizaines de civils dogons liquidés. La riposte, ce fut la tuerie d’Ogossagou, le 14 février 2020 où 35 civils peuls ont été tués.

Sekou Cissé aurait été tué il y a un peu plus d’une semaine par la milice dogon Dan Nan Ambassagou dans la zone de Borko, à quelques dizaines de kilomètres au sud de sa zone d’activité principale.

Des questions sans réponses

L’enlèvement de Cissé est-il un hasard, comme peut le laisser penser le mode opératoire très brutal, marqué par des tirs sans sommation sur les deux véhicules du  convoi  de l’opposant malien? C’est une hypothèse probable.

Isolé de ses compagnons et emmené à l’arrière d’une moto, qu’est devenu ensuite le chef de file de l’opposition malienne ? A qui a-t-il été remis ? Le groupe dirigé par Sekou Cissé était-il toujours lié à la katiba Macina et sous l’autorité d’Ag Ghali et d’Amadou Koufa? Sans doute, puisque Sekou a été filmé en tenue militaire djihadiste en avril, en train d’haranguer les fidèles de la Katiba.

A partir de là, plusieurs scénarios sont possibles dont un discréditerait entièrement l’actuel pouvoir malien. Sekou Cissé, après avoir approuvé le principe de négociations avec les autorités de Bamako comme ses chefs Ag Ghali et Koufa, aurait-il été utilisé par les services secrets maliens ?

L’ombre portée des services maliens

Selon une source spécialisée, il y a plus de trois mois, environ 300 membres de la katiba Macina ont déposé les armes, sous l’impulsion de quelques chefs devenus les principaux interlocuteurs du gouvernement. A la faveur de ce rapprochement avec les services secrets maliens, ils auraient été utilisés comme des sources de renseignement, mais aussi comme le moyen de diviser la mouvance islamiste

Dans un audio diffusé juste après l’enlèvement de Soumaïla Cissé en langue peule, un homme se présentant comme l’un des ravisseurs lui avait reproché son opposition aux négociations engagées par le Président malien. Le ravisseur avait qualifié Soumaïla Cissé de « très gros poisson » qui serait négocié en échange de beaucoup d’argent et de la libération de prisonniers. « Nous le gardons pour lui enseigner le Coran et les lois islamiques. A la fin, il aura une grande barbe et sera couvert de poils », avait-il promis. L’image qui circule au Nord Mali et que Mondafrique publie semble donner raison à cette sombre prédiction

La question brutale qui se pose aujourd’hui est de savoir si la responsabilité de certains services sécuritaires maliens est engagée dans la non libération de Soumaila Cissé. Dans ce scénario calamiteux « à l’algérienne » où certains clans sécuritaires manipulent les groupes armés, la neutralisation du chef de l’opposition malienne serait une sorte de service rendu par les partisans d’Al Qaida à leurs interlocuteurs gouvernementaux.

Dans une telle hypothèse, la situation au Mali serait encore pire qu’on ne pouvait même l’imaginer.

La rédaction de Mondafrique -16 juin 2020

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. EN TOUT CAS LE MÉDIATEUR OUSMANE ISSOUFI MAIGA AVAIT DÉCLARÉ DEUX JOURS PLUS TÔT, NE PAS CONNAITRE LES RAVISSEURS NI LEURS LOCALISATIONS. LES PROPOS DU PRÉSIDENT SEMBLE INDIQUER LE CONTRAIRE. LE SEUL POINT COMMUN EST LE RETOUR ANNONCÉ DE L’OTAGE.

    TOUS LES DEUX DONNENT L’IMPRESSION QUE L’AGENDA DE LA LIBÉRATION DE SOUMAILA CISSE EST ENTRE LES MAINS DE LA PARTIE MALIENNE. CE QUI NE SERA DE TOUTE ÉVIDENCE PAS MIS EN OEUVRE AVANT LE RASSEMBLEMENT PRÉVU POUR LE 19 JUIN 2020.
    A MOINS DE VOULOIR PERTURBER CETTE MANIFESTATION AVANT UNE LIBÉRATION LA VEILLE.

  2. IL A ETE AVERE QUE SOUMI ”LE CHAMPION DE FAIRE TOUT POUR ARRIVER AU POUVOIR” A VAIT RECU L ASSURANCE DES LIENS TERRORISTES QU ILS NE PERTURBERAIENT PAS SA CAMPAGNE ET LE PROTEGERAIENT, DE QUOI ET POUR QUEL RAISONS ET RECOMPENSES?….

  3. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les mets hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    Tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes tribalistes racistes et France-Afrique

    Et surtout ceux ou celles qui ont travaillé ou qui travaillent dans la police aux services des renseignements généraux

    *Que la photo du chef de l’opposition malienne avec les suppôts de Satan fidèles de Dajal ou de l’Antéchrist de voyous de faux djihadistes faux islamistes maintenant extrémistes violents de Satan de Dajal ou l’Antéchrist de mécréants de Kafir de peulh d’Amadou Kouffa et de touareg de Yiad Ag Ghali n’est qu’un montage que du façonnage

    *Que l’enlèvement le maintien dans un lieu bien défini du leader de l’opposition du Pauvre Mali Muté

    Est l’œuvre l’acte l’ouvrage le chef-d’œuvre des CHEVAL DE TROIE MALIENS que sont

    *Leur malin lettré muté président de leur Pauvre Mali Muté et chef suprême de ses forces de défense et de sécurité mutées

    Leur malin lettré muté 1er ministre Boubou avec ses lettrés mutants et mutantes de ministres du gouvernement Boubou-Ni-Après Vichyste

    Leur malin lettré muté de rebelle MNLA directeur général de leur police

    Le malin lettré mutant maire de Koumaïra ou LE VER LE TÉNIA URD

    Par ailleurs la France-Afrique avec leurs satellites Hélios Pléiades Syracuse Elisa Ceres etc sait exactement où se trouve le leader de l’opposition du Pauvre Mali Muté Omerta

    *Le problème actuel du Pauvre Mali Muté est Bien et Bel est Véritablement est Effectivement est Réellement son malin mutant lettré président

    Il s’est fait appeler le Mandé Mansa

    *Ainsi dans son esprit dans sa tête dans sa cabosse dans sa vision dans sa confusion dans son amalgame dans son égarement dans son trouble dans son dérangement dans son dérèglement dans sa perturbation dans son embrouillamini dans son emmêlement

    Il se croit à la tête d’un royaume où c’est le roi qui est le Grand Maitre de La loge Omerta Royale et qui contrôle qui supervise tout et dont l’héritier doit être obligatoirement un membre de la famille royale

    Au contraire d’une République où il y a la séparation et l’indépendance des pouvoirs

    *Ainsi les vrais démocrates maliens et maliennes non mutés ne vont jamais au grand jamais accepter que leur Mali soit une royauté une monarchie

  4. 1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Pauvre Mali Muté

    Tout le monde sait avec un brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes tribalistes raciales

    *Le malin lettré mutant Mandé Mansa omerta président de son Pauvre Mali Muté a mis en place une Loge Royale Omerta Mandé Mansa

    *Cette Loge Royale Omerta Mandé Mansa est également un Relais Principal de la France-Afrique

    *Et sa famille est placée au cœur du royaume de l’état soit le Pouvoir Royal ou Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Économique car l’héritier le successeur devra être un membre de la famille royale mandée

    *Ainsi le pouvoir judiciaire le pouvoir législative le Pouvoir Religieux le Pouvoir des Médias et de la Presse ou les Griots du Mandé sont aux ordres de la famille royale mandé mansa

    *Ainsi tous les vrais opposants à leur pouvoir omerta royal mandé mansa et relais de la France-Afrique disparaissent vont disparaitre enlevés par des soi-disant groupes non identifiés

    Tel est le cas de Soumïla Cissé et sous peu son décès sera annoncé pour avoir été tué lors d’une soi-disant opération anti-djihadiste contre un groupe non identifié

    Tels furent les cas avec les assassinats des vrais opposants (Germain M’Ba Casimir Oyé M’Ba etc) par l’autre famille royale omerta en Afrique Centrale un relais aussi de la France-Afrique et amie de la famille royale omerta mandé-mansa

    *En outre toute personne et tout groupe de personnes qui veut accaparer leur territoire ou leur pouvoir royal mandé mansa est immédiatement mis hors d’état de nuire sans aucun état d’âme par traficotage des résultats législatives par disparition par accident par kidnapping par emmuration par noyade par acidification par emprisonnement

    Tels furent les cas avec les assassinats des vrais opposants (Germain M’Ba Casimir Oyé M’Ba etc) par l’autre famille royale omerta en Afrique Centrale un relais aussi de la France-Afrique et amie de la famille royale omerta mandé-mansa

    Tels furent les cas des personnes qui avaient manifesté et qui furent tuées ou noyées dans la mer par cette autre famille royale omerta d’un pays de l’Afrique Occidentale relais aussi de la France-Afrique et amie de la famille royale omerta mandé-mansa

    à la Grande-Joie et au Grand-Bonheur de la France-Afrique

    *Toutes les populations des villes des provinces du royaume mandé mansa telles Kayes Sikasso qui manifestent ou qui vont manifester contre le pouvoir Royal Omerta Mandé Mansa reçoivent ou recevront des tirs à balles mortelles dissuasives et seront envahies par cette arme de destruction massive virale ou Covid-19 provenant des tueurs porteurs du virus soi-disant échappés à cet effet à la surveillance lors de leurs évacuations ou par l’envoie des groupes à risque du Covid-19 tels des ouvriers chinois dans ces régions pour y travailler avec en compagnie des habitants de ces régions

    *Par ailleurs comme tout roi dans son royaume le Mandé Mansa a placé à la tête de ses institutions

    Ses femmes-liges et ses hommes-liges à la Cour Constitutionnelle à l’Assemblée Nationale à la Cours Suprême au niveau des Forces de Défense et de Sécurité au niveau de la Communication au niveau des lieux de culte au niveau des syndicats des sociétés civiles etc

  5. OU LE CONTRAIRE!

    LES LIENS ENTRE SOUMAILA CISSE ET LES TERRORISTES!

    IL A ETE AVERE QUE SOUMI ”LE CHAMPION DE FAIRE TOUT POUR ARRIVER AU POUVOIR” A VAIT RECU L ASSURANCE DES LIENS TERRORISTES QU ILS NE PERTURBERAIENT PAS SA CAMPAGNE ET LE PROTEGERAIENT, DE QUOI ET POUR QUEL RAISONS ET RECOMPENSES?….

    TOUT CA MONTRE QUE SOUMAILA EST EN RELATIONS ETROITES AVEC LES TERRORISTES!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here