Processus de stabilisation du nord du Mali: La nécessaire implication des chefs traditionnels et religieux

8

La crise sécuritaire actuelle que traverse notre pays n’est pas celle d’un « Nord homogène », en rébellion unanime contre un « Sud tyrannique ». Les sociétés du Nord sont traversées par une série de clivages et de rivalités d’ordre politico-affairistes. La question du partage des responsabilités politiques entre dirigeants qui se posent en représentants des grandes communautés du Nord constitue une question épineuse. Le traitement problématique de cette question a généré bien des violences dans le passé et continuera à faire des victimes et des déplacés dans les années à venir.

Malheureusement, il existe dans ce pays, depuis la chute du régime socialiste du président Modibo Keïta en novembre 1968, une vieille tradition politique qui vise à gérer les problèmes posés par la gestion de la crise du Nord (irrédentisme, violences liées aux trafics, etc.) par la cooptation de ses élites politico-militaires- affairistes. Cette politique a souvent permis de ramener une stabilité de court terme mais jamais sur une base durable. Au Nord, les rivalités entre élites et leur contestation par de nouvelles générations ou segments communautaires rendent les politiques d’assimilation réciproque des élites assez incertaines dans le long terme. Pour preuves, de janvier 1991 à nos jours, aucun accord de paix signé avec l’élite politico-affairiste n’a pu apporter la sécurité et la stabilité aux populations locales abandonnées à elles-mêmes. Nous pouvons citer entre autres: les Accords de Tamanrasset du 6 janvier 1991; le Pacte national du 11 avril 1992; l’Accord pour la restauration de la sécurité, de la paix et du développement dans la région de Kidal signé à Alger le 4 juillet 2006; l’AP0 du 18 juin 2013 signé à Ouagadougou; l’APR d’Alger signé le 15 mai et 20 juin 2015 à Bamako.

En réalité, les rébellions dites touarègues sont le fait de cette élite politico-militaire ultra-minoritaire parfois lettrée, sans légitimité élective: ses chefs qui se sont imposés lors des révoltes des années 1990 n’ont jamais été mandatés par les populations dont ils s’autoproclament porte-parole, alors que la majorité des Touaregs ne cautionne ni n’approuve leurs revendications et la lutte armée. Ces populations, qui cohabitent pacifiquement depuis très longtemps avec les autres groupes communautaires (Songhaï, Peul, Bozo, Dogon, Maures et Arabes), sont les premières victimes de leurs agissements, étant condamnées à subir les évènements et leur cortège de conséquences (exil et misère). De plus, elles ne sont jamais consultées dans les négociations de paix qui se sont toujours déroulées entre chefs rebelles et représentants du pouvoir central, alors que les légitimités traditionnelles (chefs de villages et de tribus), les élus nationaux et locaux ainsi que divers représentants des populations auraient dû y être associés. Nous avons toujours critiqué ce dialogue unilatéral avec les seuls responsables rebelles, qui ne tient pas compte des autres communautés régionales ni de la majorité des Touaregs, hostiles à leur projet indépendantiste.

Le Pacte de Bourem a été signé en 1995 par des représentants des populations sédentaires et nomades des régions de Gao et de Kidal. Il visait à mettre un terme aux violences intercommunautaires qui avaient repris dans notre pays malgré la signature du pacte national en 1992. Fruit d’initiatives locales, il a constitué la matrice pour d’autres rencontres similaires ayant permis de relancer le processus de réconciliation au nord du Mali dans la seconde moitié des années 1990.

Les rencontres d’Anefis de 2015 s’inspirent en partie de celles de Bourem, mais elles n’ont pas inclue les populations sédentaires aussi étroitement. Par ailleurs, les responsables politico-militaires et affairistes ont joué à Anefis un rôle plus central que les notables et chefs traditionnels.

Sambou Sissoko

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Si le Mali veut etre une Repubique il doit sortir des conneries de chefs religieux et chefs traditionels, nous embrassons les lois republicaines ou les lois feodales? A nous de choisir! Boua est un anti-republicain et il ne fait rien pour faire avancer le Mali dans la direction de la Republique, dommage le Mande Zonkeba est un vaurien.

  2. Sambou, je suis ne’ et j’ai grandi entre des maures. LA STRUCTURE TRIBALE EST TRES IMPORTANTE DANS UN MILIEU NOMADE! Il y a un pacte d’honneur et de sang entre le chef de tribu et les membres de sa tribu. Je n’ai jamais vu un chef de tribu trahir les siens!!!!!!
    J’aimerais bien que notre faso utilisent les chefs religieux et traditionnels pour aider a’ la recherche de la solution ideale pour notre faso mais il y a des questions importantes qui ne doivent pas rester sans reponse. QUI VA REPRESENTER LES FEMMES ET LES HOMMES DE CASTE? QUI SONT LES VRAIS CHEFS RELIGIEUX? Nous avons les vrais chefs religieux comme Bouya et nous avons aussi les petits religieux affairistes et KAKALAW qui trompent ma cherie Niaman!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!

    • Nous le savons que tu es digne fils de wuruwaye et comme Yugo l’a dit de toi sourankome harame! Il faut arreter ces considerations feodales dans la conduit des affaires de la Republique mais IBK les exploite au maximum car un vaurien, un incapable, un incpmpetant et un anti-republicain!

  3. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Depuis que l’humain est sur cette terre des Hommes c’est la première fois QU’UN CHEF SUPRÊME DES ARMÉES de son pays de son royaume de son empire QUI EST EN GUERRE

    DOTE SES SOLDATS qui tous les jours que ALLAH DIEU MANGALAH YAHWEH fait sont massacrés tués explosés zigouillés trucidés D’ARMES DE COMBAT DE SON ÉPOQUE NON OPÉRATIONNELLES NON EXPLOITABLES INEFFICACES

    ET QUI FLEGMATIQUEMENT PEINARDEMENT passe la majeure partie de son temps à voyager et à jouer au chef suprême africain des pleurs de la bouffonnerie de la bouffonnade de la joyeuseté de l’arlequinade de la plaisanterie de la cocasserie du comique de la musique de l’art de la musique de la photographie du cinéma du théâtre et du patrimoine

    TOUT EN REFUSANT AVEC FORCE ET ÉNERGIE D’ALLER AUX FRONTS DE COMBAT avec son gouvernement et ses généraux pour bouter et mettre hors d’état de nuire sans aucun état d’âmes les ennemis et leurs collabos

    Et cela au GRAND-BONHEUR des ennemis de son Mali de leurs collabos maliens et maliennes de leurs maitres et commanditaires et au GRAND-DAM de ses forces de défense et de sécurité et des pauvres maliens et maliennes

    Alors que Paul Kagamé George Washington Mao Tse Toung Ho Chi Minh etc étaient aux fronts de combats avec leurs gouvernements et généraux quand leurs pays étaient envahis occupés par des ennemis et leurs collabos qu’ils mirent hors d’état de nuire sans aucun état d’âme et les rescapés détalèrent tels des champions du monde de marathon en quittant ces pays

  4. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Depuis que l’humain est sur cette terre des Hommes c’est la première fois QU’UN CHEF SUPRÊME DES ARMÉES de son pays de son royaume de son empire QUI EST EN GUERRE

    DOTE SES SOLDATS qui tous les jours que ALLAH DIEU MANGALAH YAHWEH fait sont massacrés tués explosés zigouillés trucidés D’ARMES DE COMBAT DE SON ÉPOQUE NON OPÉRATIONNELLES NON EXPLOITABLES INEFFICACES

    ET QUI FLEGMATIQUEMENT PEINARDEMENT passe la majeure partie de son temps à voyager et à jouer au chef suprême africain des pleurs de la bouffonnerie de la bouffonnade de la joyeuseté de l’arlequinade de la plaisanterie de la cocasserie du comique de la musique de l’art de la musique de la photographie du cinéma du théâtre et du patrimoine

    TOUT EN REFUSANT AVEC FORCE ET ÉNERGIE D’ALLER AUX FRONTS DE COMBAT avec son gouvernement et ses généraux pour bouter et mettre hors d’état de nuire sans aucun état d’âmes les ennemis et leurs collabos

    Et cela au GRAND-BONHEUR des ennemis de son Mali de leurs collabos maliens et maliennes de leurs maitres et commanditaires et au GRAND-DAM de ses forces de défense et de sécurité et des pauvres maliens et maliennes

    Alors que Paul Kagamé George Washington Mao Tse Toung Ho Chi Minh etc étaient aux fronts de combats avec leurs gouvernements et généraux quand leurs pays étaient envahis occupés par des ennemis et leurs collabos qu’ils mirent hors d’état de nuire sans aucun état d’âme et les rescapés détalèrent tels des champions du monde de marathon en quittant ces pays

  5. 2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tel indiqué dans leur hymne national

    Debout villes et campagnes
    Debout femmes, jeunes et vieux
    Pour la patrie en marche
    Vers un avenir radieux

    *Ils doivent être tous debout dans les villes dans les campagnes dans les hameaux jeunes enfants adultes vieux vieilles POUR UN AVEMIR RADIEUX EN DEMANDANT LA DÉMISSION de leur président et de son gouvernement

    Et EN CAS DE REFUS ILS DOIVENT LES DESTITUER ET METTRE EN PLACE UN GOUVERNEMENT CIVIL D’UNION ou de Courageux-Honnêtes-Crates

    *Tel indiqué dans leur hymne national

    Vérité des temps anciens
    Vérité de tous les jours

    La vérité des temps anciens la vérité tous les jours les maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali et les malins et malines maliens et maliennes mutés cupides malhonnêtes égoïstes n’ayant aucun amour profond pour leur Mali savent

    Que le malin lettré mutant président politimôgo sybarite le Marco polo malien un fou du Mali choix de la France-Afrique un ami d’un parrain des parrains de la mafia un charlie de 1ère ligne de la lutte anti-Mohamadanne et un des principaux responsables de la déliquescence de son Mali et chef suprême des forces de défense et de sécurité de son Mali

    Chef suprême africain des pleurs de la bouffonnerie de la bouffonnade de la joyeuseté de l’arlequinade de la plaisanterie de la cocasserie du comique de la musique de l’art de la musique de la photographie du cinéma du théâtre et du patrimoine

    Et son gouvernement de malins et malines lettrés mutants et mutantes « du Mali d’Abord devenu ma Famille d’Abord puis des Boubou-ni Après »

    NE PEUVENT PAS LIBÉRER LEUR MALI DES ENNEMIS ET DE LEURS COLLABOS

    ET IL NE S’AGIT POINT D’UN COUP D’ÉTAT DE MILITAIRES MAIS UNE DESTITUTION DEMANDÉE ET MENÉE par des maliens et maliennes enfants jeunes vieux vieilles des villes des campagnes des hameaux fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

  6. 3)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    * tel indiqué dans leur hymne national

    Notre combat sera unité
    O Mali d’aujourd’hui
    O Mali de demain
    La bataille du souvenir
    La bataille de l’avenir
    Nous saurons les gagner
    Nous saurons les gagner

    *CE GOUVERNEMENT D’UNION ou Courageux-Honnêtes-Crates dans l’unité saura gagner la bataille contre les ennemis et leurs collabos QUI SERA SOUVENIR

    En allant aux fronts de combat avec les généraux les officiers les sous-officiers les soldats les gendarmes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali courageux intrépides prototypes des maliens antiques venus par vocation et non avec les officiers sous-officiers soldats et gendarmes de rebelles touaregs CHEVAL DE TROIE IMPÉNITENT des ennemis de leur Mali et non également avec les officiers sous-officiers soldats et gendarmes parentaux familiaux et claniques politiques venus tout juste pour bouffer leurs parts de Gâteau-Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint

    Qu’ils auront doté de matériels et d’armes de combat modernes adaptés opérationnels achetés avec les revenues des exploitations minières et agricoles nationalisées jusqu’à la victoire finale

    Tout en condamnant à la peine capitale tous les rebelles collabos des ennemis de leur Mali et à vingt de travaux forcés pour tous les déserteurs

    Tout en arrêtant l’incorporation immédiatement l’incorporation dans les forces de défense et de sécurité des rebelles touaregs et les condamner à la peine capitale pour Haute Trahison Association avec les ennemis de leur Mali Crimes de guerre Génocide et Crimes contre l’humanité

    Tout en donnant comme nourritures aux soldats qui sont aux fronts de guerre que des aliments et boissons produits par leur Mali et non les aliments et boites de conserves et boissons contenant des somnifères des hypnotiques offerts par leurs soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations

    Tout en demandant aux soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations avec leurs soldats sous mandats de renouvellement en renouvellement de mandats de quitter immédiatement leur Mali aux fins que leur Mali ne soit un nouvel Afghanistan un nouvel Irak une nouvelle Syrie une nouvelle Somali un nouveau Soudan une nouvelle Yougoslavie une nouvelle Bosnie Mais comme un Rwanda de paix de sécurité

    *Ainsi leur Mali uni et débarrassé de ses ennemis et de leurs collabos ce GOUVERNEMENT D’UNION ou Courageux-Honnêtes-Crates organisera de nouvelles élections présidentielles et législatives avec UNIQUEMENT ET UNIQUEMENT des HOMMES ET DES FEMMES HONNÊTES FIERS AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI

    Et qui tranquillement dans un Mali Un Unique Uni Vraiment Démocratique pourront sans pression de qui que soit car Honnêtes ayant un Amour Profond pour leur Mali Modifier leur Constitution ou Loi Suprême pour le Bonheur et le Bien être de tous les maliens et maliennes

    ET QUI SAURONT GAGNER LA BATAILLE DE L’AVENIR Á SAVOIR LE DEVELOPPEMENT DE LEUR MALI PAR EUX-MÊMES POUR LE BIEN ÊTRE DE TOUS LES MALIENS

    QUI SERA AVENIR

    *Nous sommes DANS UNE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES ESCLAVES LES SANS DENTS LES SOUMIS LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEUREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

  7. M. le journaliste, tu écris pour toi meme………………………Les chefs religieux musulmans se sont discrédités !!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here