[Reportage] Après l’attaque, Bamako peine à retrouver le moral

0
[Reportage] Après l’attaque, Bamako peine à retrouver le moral
Dans les rues de Bamako, la vie reprend son cours. Mais la peur est bien présente. REUTERS/Joe Penney

Au Mali, l’une des conséquences de l’attentat de vendredi est un certain ralentissement de l’activité commerçante. Angoissés à l’idée de sortir, certains clients maliens ou occidentaux brident un peu leurs achats à Bamako au détriment des commerçants.

Au marché de Dibida, en centre-ville de Bamako, le moral n’est pas au beau fixe chez les commerçants. Outre le choc de l’attentat meurtrier de vendredi, qui a coûté la vie à 22 personnes, les vendeurs redoutent les conséquences d’un tel acte sur leur activité.

Mohamed vend des pneus à Dibida. Il l’affirme, quelque chose à changé : « C’est un peu différent des autres jours, par rapport à l’évènement d’hier. Il y a un peu moins de monde que d’habitude parce qu’ici, c’est le marché public. Les gens ont peur, avec l’attaque. Ça fait que beaucoup de Maliens et d’étrangers aussi qui viennent acheter, un peu de Chinois, de Russes, tous ceux-là […] ont peur maintenant de sortir. »

…Lire la suite sur rfi.fr

SOURCERFI.FR
PARTAGER