La Cour Constitutionnelle et le Contentieux électoral : Le testament de Salif Kanouté

0

`Magistrat de classe exceptionnelle, Salif Kanouté (né en 1934 et décédé en novembre 2013) a pris les commandes de la Cour constitutionnelle suite au décès du Professeur Abdramane Baba Touré. Salif Kanouté a eu la redoutable mission de gérer le contentieux électoral de 2007 avec l’élection du président de la République sanctionnée par la réélection du général Amadou Toumani Touré et le renouvellement de l’Assemblée nationale. Lors de l’audience de proclamation des résultats du second tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, Salif Kanouté, fort de sa position du Président de la Cour constitutionnelle, a prononcé un prologue dénonçant la fraude électorale des acteurs politiques. Cette sortie d’un homme qui se retira définitivement de la vie publique une année plus tard a marqué les esprits. Un vrai testament ! Au moment où le débat fait rage au sein de l’opinion publique sur le rôle de la Cour Constitutionnelle dans la gestion du contentieux électoral. Quelques morceaux de ce testament.  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here