Le Président de la CDS, Blaise Sangaré, dépose une motion de défiance contre le président du HCC : “Oumarou Ag Ibrahim Haïdara est un déserteur qui doit être récusé dans ses prétentions à rester au perchoir”

26

Le processus de décentralisation, dont l’ancien ministre Adema Ousmane Sy est le maître d’oeuvre n’a servi à rien. Et pour cause, la volonté d’intégration des minorités ethniques dans la gestion des affaires publiques au plus haut niveau jusqu’à dévaloir la présidence d’une institution de la République a été un échec. Dont la triste illustration est celle du président du Haut Conseil des Collectivités, Oumarou Ag Ibrahim Haïdara. Qui peut mieux que lui être le meilleur porte-parole le Mali et les rebelle tant dans ses prédispositions originaires et en tant qu’élu communal, régional et local? Il fallait donc quel phénomène cataclysmique pour le voir en première ligne dans la défense de la patrie? Il appartient maintenant aux honorables hommes et femmes fraîchement installés dans leur mandat de ne pas rater le coche pour rehausser l’image du HCC et, au-delà, regagner l’estime et le respect de leurs électeurs et de leurs concitoyens, au nom de l’honneur, de la vérité et de la vertu. Cri de coeur de Blaise Sangaré, le président de la CDS, élu de Garalo, Conseiller du cercle de Bougouni.

M Sangaré dit Blaise

Le Haut Conseil des Collectivités, dont le mandat a été prorogé le 18 octobre dernier par l’Assemblée nationale après sa dissolution suite au coup d’Etat du 22 mars s’apprête à faire sa rentrée le 4 novembre prochain. Mais le problème est de savoir avec quel dirigeant car l’actuel président Oumarou Ag Ibrahim Haïdara ne bénéficie plus de la confiance des conseillers nationaux. On s’attend donc à de chaudes empoignades voire à des échauffourées si l’on sait que le président de la CDS Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise vient de déposer contre lui une motion de défiance au siège du HCC, à l’Assemblée nationale, à la présidence de la République. En attendant que les choses sérieuses commencent, les conseillers ont déjà examiné le texte entre eux. Iront-ils jusqu’au bout de la procédure “d’impeachment” contre le vice-président de l’Adema, Oumarou Ag Haïdara, dont le retour en catimini au pays après tant de forfait, n’a qu’un seul objectif : se réinstaller sur le perchoir. Si le coup réussit, ce sera d’une part le signe de la vitalité de notre démocratie tandis que de l’autre le patron de la CDS môtotigiya élu à Garalo dans le cercle de Bougouni aura réussi un grand coup politique.

Dans son texte parvenu à notre rédaction Blaise dresse, en effet, un réquisitoire accablant contre ce baron de l’Adema coupable à ses yeux de tous les péchés d’Israël. Il lui est reproché son absence notoire au Mali et son silence de carpe au moment où le pays avait beson d’un des chantres de la IIIème République, Oumarou Ag Ibrahim Haïdara, porté disparu depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012. En ces heures pénibles pour tout un peule  où était donc passé ce haut responsable? Que faisait-il, de quel bord est-il ? Le bruit avait largement couru à l’époque le président du HCC se trouvait en Mauritanie où il avait rejoint d’autres renégats comme Oualet Halatine, l’ancienne ministre du tourisme et de l’artisanat de Alpha Oumar Konaré. Il avait tout bonnement rejoint les rangs du MNLA car c’était l’époque des reniements de la part d’individus ou de groupuscules aux velléités sécessionnistes dans les zones septentrionales.

Le mouvement séparatiste avait alors le vent en poupe et avait gaillardement proclamé l’indépendance de l’Azawad mais une fois qu’il a été taillé en pièce par le MUJAO, voilà encore Oumarou Ag Ibrahim Haïdara, opportuniste et traitre, qui veut retourner sa veste pour se réinstaller sur le perchoir. Les conseillers nationaux vont-ils avaler cette grosse couleuvre jusqu’à en régurgiter ? Il faut pourtant le craindre parce que la politique laxiste d’ATT a encouragé l’impunité vis-à-vis des chefs rebelles. Après les valisettes bourrées de Iad Ag Ghaly, Bahanga après tant d’atrocités commises dans le nord, venait tranquillement dans son village qu’il a réussi à ériger en commune pour prendre le thé à l’ombre des palmiers dattiers. Après la Mauritanie et le Sénégal, Oumarou Ag Ibrahim est réapparu en catimini le 1er août dans la cour du HCC. Etait-ce pour se donner bonne contenance ? Depuis lors il se terre comme un rat à Banankabougou en observant un silence coupable. Mais ce n’est désormais qu’n homme en sursis si l’ogre Adema veut bien lacher du lest. Car le conseiller de Bougouni Blaise Sangaré, seul président d’un parti politique au HCC, veut désormais son scalp. Et il avance des arguments très convaincants : “en tout état de cause et au regard de ce qui précéde, monsieur Oumarou Ag Ibrahim a failli : En temps de crise un président d’institution qui vide les lieux est un déserteur de la République et dès lors, il apparaît comme un homme totalement dénué de toute capacité morale, politique et patriotique pour présider une institution de la République, surtout en ces temps d’incertitude, d’angoisse et de rejet de la chose politique par la plupart des populations”

Et Blaise enfin  de lui assener le coup de massue:  “Monsieur Oumarou Ag Ibrahim inspire la défiance et doit être récusé dans ses prétentions à vouloir rester au perchoir en jetant l’opprobre sur l’honorabilité des membres de l’institution et provoqué l’indignation dans l’opinion” D’où donc cette motion de défiance.

Mamadou Lamine DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

26 COMMENTAIRES

  1. blanche neige est le pseudo pris par un vieux retraité blanc français de stransbourg.
    Le type est tellement moche et pourri qu’il a payé une malienne, une travailleuse du sexe, pour coucher avec lui.

    Son capote a craqué, ils ont eu une fille.

    Mais blanche neige, comme son nom l’indique est aussi transsexuel; il est tellement minable que Fatou l’a quitté avec sa fille.

    Depuis il a une haine sans non pour le mali, et les noirs en générale.
    Donc il a juré de passer le reste de sa foutue de vieux con sur maliweb pour insulter les pauvres amputés de mon pays…

    quel triste existence, il serait utile s’il se suicidait. Il ne manquerait personne…

  2. Blaise ne sera jamais president du HCCT, espèce de bilakoro, aigris social, homme de tous les coups bas, tu as mis à nu la caisse de retraite, inconscient, insouciant, oiseau de mauvaise augure. Espèce de yéfégué raté, tu n’as aucun soutien politique et maintenant tu crois que ton heure est arrvé et tu forçes la la fenêtre, dans toutes les institutions de la république il n y’a pas eu de problèmes. Tu veux en créer, va au Burundy, il vont te sacrifier poooooooorrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: 😆 😆 😆

  3. Que ce blaise nous foutent la paix. Ce Blaise n’a aucune moralite il fut militant de L’UDPM, il a deroule des fonds a la caisse de la retraite. Il y a une dizaine d’annee, il a creer sa propre formation polique pour occuper un porte feuille. C’est pour vous dire que ce Blaise est pret a tout pour avoir un poste alors qu’il n’a aucune moralite.

  4. Oumarou n’est que la partie visible de l’aisberg. La naiveté des maliens risque de les conduire à l’éclatement du pays.
    Comment peut on continuer à taire encore des grossiéretés de ce genre? Merci Blaise.

  5. Blaise Sangaré veut plutôt amener à tous les maliens à reconnaitre le courage et la dtermination du Président du HCCT pour faire l’éloge de leur institution par rapport à L’AN qui n’a été qu’une chambre d’enrégistrement à la solde d’ATT et muete face aux MNLA.

    Mais tous les politiciens maliens ont été pareils sous ATT exepté la seule SADI.

  6. je suis arrivé en age de comprendre les choses alors que Oumarou etait président du HCC et il est toujours là. De plus, il ne voit cette institution que comme une étape vers la creation d’un sénat et n’a pas donc deployé d’energies que dans ce sens. Il n’a rien engagé comme reforme pendant plus d’une quinzaine d’années. Il faut qu’il s’en aille à présent pour laisser la place à d’autres….Sinon par rapport au MNLA , j ne suis pas daccord avec Blaise. OUmarou a été partout en europe pour affronter le MNLA avec des arguments clairs et a ainsi contribué à montrer la supercherie de ces voyous du MNLA à la face du monde. Il y a des videos en pagaille pour le prouver(parlement européén, france, allemagne, suisse etc…). Omnibuler que vous l’etiez par votre soutien I.M.BE.CIle au coup d’etat inepte du voyou Sanogo avec sa racaille de soldtas fuyards , vouleurs et indisciplinés, vous ne l’aviez pas su…

  7. Il y a des agents de services pour faire des enquetes. Il faut une et meme justice pour tous et toutes. Touaregs, peulhs, bambaras, bozos, etc…. ca n’est egal. Envitons les etiquettages. Certainement il faudra negocier apres. Mais tous ceux qui sont la tete et la base de cette crise doivent etre punis avec la derniere rigueur quelque soit sa race ou son ethnie.

  8. que ce monsieur dit Blaise de nous foutre la paie aujourd’hui tous les Maliens doit ce mobilisée pour la libération de nos région même s’il était avec le mnla maintenant il est à Bamako pour travaillé avec les Malien .ce Blaise est jaloux et il veux avoir un poste pour boufé l argent laissé nous tranquille

  9. Une petite enquete sur ce monsieur et vous verrez qu’il est 100% mnla. quel ingrat!

  10. M. Blaise, après son “passage” devant les juridictions maliennes pour des “Faits graves” qui discréditent tout malien digne de ce nom qui plus est, Homme politique. A sa place, la sagesse, le respect et la honte devraient être ses meilleurs conseillers pour faire profil bas car n’eut été le “forfait” du régime, cet homme serait “loin” de nous. Nous demandons vivement à notre aimable digne Ministre de la JUSTICE de revenir sur le “Dossier” de cet Homme, car il n’est pas admissible de prononcer un non leu avec avoir chiffrer un montant “colossale” pour le cas spécial u Mali si pauvre.
    S’agissant du HCC, inutile dans sa mouture actuel doit être carrément suspendu pour économiser en ces temps difficiles, voir l’exemple du Sénégal

  11. Place aux jeunes… Je le dis… je le pense… je milite pour ça…

    Dissoudre tous ces partis politiques. Autoriser 4 à 5 grandes formations. Imposer une limite d’âge pour être élu maire ou député.

    C’est aux jeunes de se battre pour leur avenir. Ces vieux corrompus n’ont plus d’avenir. Leur avenir est derrière eux… Virer moi tous ces corrompus…

    Hééé Thiè… dokérassa ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Salut, tu parles de quel jeune? Ils sont plus corrompu que les vieux, je te le jure…. engages-toi et tu le verras

      • Non. Je ne m’engage pas pour cause de limite d’âge. 😀

        Mais j’éduque mes enfants pour qu’ils ne laissent à aucun vieux le soin d’hypothéquer leur avenir. De détruire leur avenir, je veux dire.

        J’invite tous les parents à conscientiser leurs enfants sur la nécessité de se battre pour tracer la voie de leur avenir. Nous n’avons pas le droit de continuer à compromettre l’avenir de nos enfants. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  12. no en a marre des gens comme att et sa bande de corrompus et non les touaregs ..c,est pas les touaregs qui avaient echange barbe rouge et le saharoui contre un seul espion français …

  13. Pour une fois je suis d’accord avec Blaise, Oumarou doit être remplacé car il n a pas fait franc jeu comme l’a fait l’honorable député de Gao Imbarcawane…Quand bien même Blaise lui même est un puchiste..

  14. Il est regretable que certains commentateurs emploient de vils qualificatifs,racistes et ignobles,vis à vis des touaregues,qui sont pourtant des citoyens maliens à part entière.Ce genre de propos intolerable doit-être censuré,car plus quíl ne sert le Mali,le culpabilise et donne une certaine légitimité aux revendications touaregues.Mon souhait,est que le Mali frère retrouve la paix,et que ses illuminés occupant le nord de son territoire soient boutés dehors

  15. Il ya rien de surprenant en annonçant que Oumarou est de conivence avec le mnla. c’est autant ridicule de dire que le poisson vit dans l’eau. Voulez vous kil soit de quel côté? ces gens sont pareils, Et Ag Erlaf ki gère à la fois ANICT et PSPSDN est -il le seul malien? je pensais kon avait compris cette leçon après avoir chanter sans cesse en refrain “NE FAITES PAS L’AMALGAME”; Ils ne sont pas comme nous et sont solidaires d’esprits et en acte non en verbe. Ce pays a été trahi par ceux qui jouent aujourd’hui en victime

  16. “Mais attention! Ce rouquin de Blaise avait été l’un des premiers hommes politiques à soutenir ouvertement le coup d’Etat du 22 mars 2012…”
    Je suis d’accord avec toi Mariam. KORO s’est effectivement trompé en se rapprochant du SINGE de KATI. Chose qu’il a bien regretté. Vous savez les hommes politiques sont plus forts que nous autres.
    Qu’on lui pardonne pour l’erreur commise et le soutienne dans ce combat qui est patriotique.

  17. Ag etait le griot de att;il se faisait distinguer au palais lors des ceremonies voir la presentation de voeux du31 decembre 2011: des individus de ce genre ne doit pas pretendre a un poste de responsabilite

  18. Oumarou avait fait comprendre lors de son apparition à la Télé qu’il était malade, cela pour justifier son absence. En plus, il avait dit qu’il allait prendre son bâton de pèlerin pour aller demander aux bandits armés de déposer les armes. c’est maintenant qu’on a compris son manège. Mais attention! Ce rouquin de Blaise avait été l’un des premiers hommes politiques à soutenir ouvertement le coup d’Etat du 22 mars 2012, coup ayant fait péricliter le Mali dans un précipice sans précédent. On ne veut ni de Oumarou, encore moins de Blaise!

  19. Bien Blaise, juste botte lui XXXX et jetez le ds la poubelle.On a en marre de ces touaregs XXXXXr. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.