Assemblée générale de l’AIRF : L’édition 2019 prévue au mois de décembre prochain à Bamako

0

Bamako abritera au mois de décembre prochain l’assemblée générale 2019 de l’Association internationale des régions francophones (AIRF). La candidature malienne sollicitée et obtenue par le président du  Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui Diakité, a été confirmée lors du conseil d’administration de l’association, le 8 juillet 2019 à Lyon (France).

Après avoir obtenu plusieurs places  pour le Mali au sein du nouveau bureau de l’Association internationale des régions francophones (AIRF), le président du Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui Diakité, vient d’obtenir pour le Mali l’organisation de l’assemblée générale 2019 de l’AIRF. 

 

Le président du Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui Diakité, a pris part à la réunion du conseil d’administration de l’Association internationale des régions francophones (AIRF), tenue le 8 juillet 2019 à Lyon en France. C’était sous la haute coprésidence d’Abdelkébir Berkia, secrétaire général de l’AIRF, et Philipe Meunier, vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, délégué aux partenariats internationaux.

La réunion a porté sur l’adaptation de l’association à un contexte en forte évolution (une réflexion collective de juillet à novembre pour des décisions en assemblée générale 2019). Les administrateurs ont aussi échangé sur la création d’un groupe géographique Sahel au sein de l’association ; la proposition de partenariat avec l’école Digital Campus (réalisation d’un nouveau site internet sur la période octobre 2019-mars 2020 avec les étudiants de la promotion 2019-2020).

Les administrateurs se sont engagés à poursuivre le programme d’action de juillet à décembre 2019 avant de confirmer la tenue de la prochaine assemblée générale à Bamako au mois de décembre 2019. La réunion a été mise à profit par les administrateurs pour conclure une convention entre l’AIRF et la Maison de l’élu local de Marrakech d’une part, et d’autre part, entre la région du Bélier en Côte d’Ivoire et la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso.

Pour faire de cette assemblée générale une réussite, l’accompagnement des plus hautes autorités est sollicité et plus particulièrement celle du président de la République et son gouvernement. La tenue de la rencontre à Bamako va sans nul doute donner un coup de pouce à la décentralisation malienne.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here