Au Soudan, l’armée annule ses accords avec les contestataires et appelle à des élections

3

Le Conseil militaire de transition (CMT), au pouvoir au Soudan, a annoncé le 4 juin l’annulation de tous les précédents accords conclus avec l’opposition et a appelé à organiser des élections anticipées, au lendemain de la dispersion des manifestants par l’armée qui s’est déroulée dans le centre de Khartoum.

Les militaires qui gouvernent le Soudan depuis la chute du Président Omar el-Béchir ont annoncé mardi 4 juin qu’ils annulaient les mesures sur lesquelles ils s’étaient mis d’accord avec les contestataires, et ont appelé à des élections dans un délai de neuf mois.

Au Soudan, la dispersion des manifestants par l’armée fait plus de 30 morts

Le Conseil militaire de transition «décide de cesser de négocier avec l’Alliance pour la liberté et le changement», «d’annuler ce qui avait été convenu et de tenir des élections dans un délai de neuf mois», a déclaré le chef du Conseil, le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un communiqué diffusé à la télévision officielle soudanaise.

Le général Burhane a ajouté que les élections se tiendraient sous «une supervision régionale et internationale».

Cette annonce est intervenue au lendemain de la dispersion lundi par les forces de sécurité du sit-in des manifestants qui campaient devant le quartier général de l’armée à Khartoum pour réclamer la transmission du pouvoir aux civils.

L’opération a fait plus de 30 morts et des centaines de blessés selon des médecins proches de la contestation. Le Conseil militaire de transition a pour sa part démenti toute «dispersion par la force» du sit-in et a promis une enquête sur ces événements.

La dispersion du rassemblement a suscité de nombreuses condamnations internationales, notamment des États-Unis et de l’Onu. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu. Comme l’indique l’AFP, cette réunion, à huis clos, devrait se tenir le 4 juin, selon des diplomates.

fr.sputniknews.com

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. ” … Le Conseil militaire de transition «décide de cesser de négocier avec l’Alliance pour la liberté et le changement», «d’annuler ce qui avait été convenu et de tenir des élections dans un délai de neuf mois», a déclaré le chef du Conseil, le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un communiqué diffusé à la télévision officielle soudanaise… ” … /// …
    :
    Le Peuple Soudanais est en train de se faire voler sa victoire contre le Régime du Président Omar el-Béchir… !
    Pour le moment le général Abdel Fattah al-Burhane est en train de jouer au chat et à la sourie avec les Civils, comme le Maréchal Abdel Fattah al-SISSI l’a fait en Égypte. Quand il en aura marre de jouer, il prendra tout le pouvoir ” légalement ” – par des – ” élections ” – qu’il gagnera évidemment.

  2. ” … Le Conseil militaire de transition «décide de cesser de négocier avec l’Alliance pour la liberté et le changement», «d’annuler ce qui avait été convenu et de tenir des élections dans un délai de neuf mois», a déclaré le chef du Conseil, le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un communiqué diffusé à la télévision officielle soudanaise… ” … /// …
    :
    Le Peuple Soudanais est en train de se faire voler sa victoire contre le Régime du Président Omar el-Béchir… !
    Pour le moment le général Abdel Fattah al-Burhane est en train jouer au chat et à la sourie avec les Civils, comme le Maréchal Abdel Fattah al-SISSI l’a fait en Égypte. Quand il en aura marre de jouer, il prendra tout le pouvoir ” légalement ” – par des – ” élections ” – qu’il gagnera évidemment.

  3. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Well on far to many occasions I have sadly made following omission about incompetent Ubuntu leadership in some “shit hole ” Ubuntu led nation. That is that zebra do not change its stripes thus Sudanese military was lying about it would not kill protesters plus it would negotiate Sudan having civilian government above all other government entities. It have proven it lied plus was only trying to situate itself to murderously manage protesters in manner that protesters no longer had military support. In Sudan we are primarily dealing with leadership that desire to be caucasian plus are to lower degree treated as if they are caucasian by their Arab masters as long as they fulfill their Arab masters desire. Well as I have made known on other occasion I hope soon I am one of those present in Sudan doing “happy dance” when sycophant to Arab military leadership is removed from power. That sycophant want to be caucasian Ubuntu leadership of Sudan have set criteria of they must be removed by any means necessary. Thus I sincerely dislike they have chosen In Kind treatment of them above all but I will rejoice on day they are no longer in power.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    trnaslationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here