Couvre-feu, réveillon de Noël et du 31 décembre: ce qu’a annoncé Jean Castex

1

Au 15 décembre prochain, le confinement sera moins assoupli que prévu. C’est ce qu’a annoncé le chef du gouvernement Jean Castex ce jeudi lors de sa conférence de presse pour faire le point sur les semaines à venir.

“La situation sanitaire s’est améliorée ces dernières semaines mais l’amélioration de l’épidémie marque le pas depuis quelques jours (…) et elle reste préoccupante dans certaines régions”. “La partie est donc loin d’être gagnée”, a prévenu Jean Castex.

“Nous ne serons pas au 15 décembre à l’objectif des 5000 cas par jour”, a prévenu le Premier ministre, avant d’appeler les Français à “ne pas baisser la garde” et de détailler les assouplissement au confinement pour les fêtes de fin d’année. “Les règles seront plus strictes que ce que nous avions envisagé”, a-t-il concédé.

  • Les déplacements autorisés partout en France

À partir du 15 décembre, l’attestation dérogatoire ne sera plus nécessaire pour pouvoir se déplacer sur le territoire français, et les déplacements entre régions seront de nouveau possibles. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a précisé que celle-ci ne serait plus obligatoire pour pouvoir se déplacer “en journée”.

L’ensemble des mesures annoncées “nous permettent de maintenir la possibilité de se déplacer sur tout le territoire à partir du 15 décembre”, a-t-il précisé.

  • Un couvre-feu à 20h

Jean Castex a annoncé la mise en place d’un couvre-feu dès 20 heures et jusqu’à 6 heures du matin à partir du 15 décembre prochain en métropole.

“Il débutera dès 20 heures, et non dès 21 heures, sera strictement controlé, avec des possibilités de dérogation limitées”, a indiqué le chef du gouvernement, avant que Gérald Darmanin ne précise que cela ne concernerait pas les territoires ultra-marins.

Les motifs d’exception au couvre-feu seront les suivants: les motifs professionnels, les motifs familiaux impérieux, les raisons médicales, les personnes en situation de handicap et leur accompagnant, et les besoins des animaux de compagnie. Par ailleurs, les balades et la pratique sportive seront interdites entre 20 heures et 6 heures du matin.

 Les déplacements autorisés le soir de Noël

Le Premier ministre a précisé que les déplacements seraient cependant autorisés le soir du 24 décembre, le couvre-feu n’étant pas appliqué ce soir-là.

“Nous autoriserons donc les déplacements pour la soirée du 24 décembre. Mais en vous rappelant la règle que je vous ai indiquée la semaine dernière: pas plus de six adultes à la fois”, a déclaré le Premier ministre, recommandant de “limiter (les) interactions au cours des 5 jours précédents” une rencontre avec une personne âgée ou vulnérable au coronavirus.

Les autorités ont également appelé les Français à ne pas “utiliser les tests comme un totem d’immunité” avant les fêtes de Noël. “C’est dangereux pour vous, pour vos proches”, a-t-il précisé.

  • Le couvre-feu concernera aussi le 31 décembre

Aucune dérogation en revanche ne sera possible le soir du Nouvel an, le 31 décembre prochain, a en outre annoncé le Premier ministre. Le couvre-feu s’appliquera donc.

Ce réveillon “concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique”, et “si la circulation avait continué à se réduire fortement, nous aurions pu assumer ce risque, mais ce n’est pas le cas” et nous devons “respecter la règle du couvre-feu, rester chez soi, donc, le 31 décembre”, a déclaré le chef du gouvernement, ajoutant: “La meilleure manière de célébrer 2021, c’est de faire attention”.

“Plus de 100.000 policiers et gendarmes seront mobilisés la nuit du 31 décembre”, a ensuite ajouté le ministre de l’Intérieur.

  • Les établissements culturels fermés jusqu’au 7 janvier

Contrairement à ce qui était prévu, les établissements culturels tels que les musées, théâtres et cinémas ne rouvriront pas le 15 décembre mais resteront fermés au moins jusqu’au 7 janvier 2021.

“Même si tous ces établissements disposent de protocoles sanitaires, la logique que nous devons suivre est d’éviter d’accroître les flux, les concentrations, les brassages de public”, a déclaré le chef du gouvernement. Cette mesure concerne aussi “l’accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos”.

  • Les jauges des lieux de culte pas revues à la hausse

Les jauges de fréquentation pour les lieux de culte, âprement négociées par les responsables religieux, “ne seront pas revues à la hausse” à partir du 15 décembre, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex.

Depuis le 3 décembre, les cérémonies dans les lieux de culte peuvent rassembler plus de 30 personnes, mais de nouvelles règles ont été fixées: deux sièges doivent rester libres entre chaque personne ou entité familiale et une rangée sur deux doit rester inoccupée dans les églises, temples, mosquées et synagogues du pays.

  • Pas d’isolement obligatoire des personnes malades

“La piste d’un isolement obligatoire des malades “ne fait pas consensus, a aussi fait savoir le Premier ministre, précisant que l’accompagnement de ces malades serait renforcé.

“Les échanges que j’ai eus ces derniers jours sur ce sujet avec les représentants politiques et parlementaires (…) m’ont conduit à la conclusion qu’une telle évolution qui passerait au demeurant par une nouvelle loi, ne faisait pas consensus. Nous devons donc orienter nos pistes d’amélioration vers l’accompagnement renforcé des personnes malades”, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

Jeanne Bulant

BFM TV

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here