Macky Sall lors du forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique/ : « La MINUSMA compte aujourd’hui 14.400 éléments, mais l’agression terroriste contre le Mali s’est intensifiée»/ : « Il faut un mandat robuste de l’ONU au Mali, il fau

1

La 6e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’est ouverte le lundi 18 novembre au Centre de conférence international Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD). C’était en présence du Chef de l’Etat du Sénégal Macky Sall, du président mauritanien, du vice-ministre japonais et du Premier ministre français Edouard Philippe. La rencontre de deux jours a pour thème : « Paix et sécurité en Afrique : les défis actuels du multilatéralisme.» Lors de l’ouverture du forum, le président sénégalais a souhaité une réforme de l’ONU. «Il ne s’agit pas de faire le procès de l’Onu. Mais, il faut qu’elle accepte de se réformer et de réformer ses procédures», a déclaré Macky Sall, tout en plaidant pour « des équipements et des engagements en faveur du Mali et du Sahel » et une « réforme du système de maintien de la paix dans les zones confrontées au terrorisme.

Dans son discours de lancement du forum, le Président Macky Sall a rappelé que la première mission de maintien de la paix des Nations-unies, encore active à ce jour, remonte en 1948. «Il y a eu, depuis lors, plus de 70 interventions de maintien de la paix dont 13 en cours parmi lesquelles 7 opèrent en Afrique», explique le Chef de l’Etat du Sénégal. Il ajoute qu’au fil du temps, les missions de paix des Nations-unies ont «considérablement évolué». Macky Sall estime que les succès du multilatéralisme sont «indéniables». Mais, ajoute-t-il, «ses défis le sont tout autant. Et la situation au Sahel en est un exemple emblématique».

« Il faut un mandat robuste de l’ONU au Mali. Il faut que la France soit d’accord, il parait qu’au niveau des Etats-Unis les choses ont bien évolué ; le Royaume Unie est d’accord. Il faut que la Russie et la Chine acceptent sur le Sahel de donner un mandat robuste ou un mandat unique sur tout ce qui se passe dans le Sahel », a déclaré Macky Sall. Selon lui, il faut « des équipements et des engagements en faveur du Mali et du Sahel » et une « réforme du système de maintien de la paix dans les zones confrontées au terrorisme. » « Autrement, c’est une mission à payer des indemnités. C’est bien, c’est réconfortant, mais, on perd de l’argent et la situation s’aggrave sur le terrain. Il faut une réforme du système de maintien de la paix dans les zones où le terrorisme sévit »a souhaité  Macky Sall.

Il y a plus de six ans, a indiqué Macky Sall, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA), a été créée par le Conseil de Sécurité, avec comme mission l’appui aux efforts de stabilisation du pays, la protection des civils, et le rétablissement de l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national.

D’un effectif de 6491 éléments à ses débuts, Macky Sall indique que la Minusma en compte aujourd’hui 14 400, soit plus que le double. Paradoxalement, dit-il, l’agression terroriste contre le Mali s’est intensifiée. « Et pire, le terrorisme étend son spectre ravageur à d’autres pays, charriant au quotidien des morts, des blessés, des réfugiés et personnes déplacées. Les attaques sont devenues plus fréquentes, plus meurtrières et plus audacieuses, puisque les groupes terroristes s’en prennent de plus en plus aux Forces de défense et de sécurité, jusque dans leurs casernes», a déclaré le président sénégalais.

Macky Sall a réitéré son ferme attachement à « l’unité nationale et à l’intégrité territoriale de la République sœur du Mali. » Pour nous, dit-il, le Mali est un, le Mali est indivisible.

                                                                                                    

Madiassa Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Merci, merci, merci Macky SALL qu’Allah le tout puissant vous protège éternellement, vous avez été la voix des sans voix que nous sommes au Mali à cause du système qui nous ronge progressivement dans le silence complice des grands élites du pays. Ce qui reste certain nous sommes déjà dans le chaos total car il n’y a aucune issue aujourd’hui pour le Mali, seul Allah le tout puissant est le connaisseur de la fin des évènements actuels.
    Quand on pense à l’empire de Soundiata qui a chargé Touramakan d’aller combattre le roi diolophe dans le foutatoro l’actuel Sénégal, ce grand général de l’empereur KEITA a battu ce roi en apportant des chevaux que l’empereur cherchait et que le roi avait refusé de donner. C’est les fils de ces braves guerriers du mandé qui sont aujourd’hui devenus des lâches et des peureux incapables de mettre en pratique l’hymne de leurs ancêtres braves et très braves. Cet hymne dit, nous citons “(i) Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appelle aux hommes plus valeureux ; (ii) Si tu ne peux dire la vérité en tout lieu et en tout temps fais appelle aux hommes plus courageux ; (iii) Si tu ne peux être impartial cède le trône aux hommes justes ; (iv) Si tu ne peux protéger le faible pour braver l’ennemi donnes ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiquerons le chemin de l’honneur ; (v) Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donnes la parole aux griots, Oh ! FAMA le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.” Fin de citation. C’est dommage et très dommage pour le Mali d’aujourd’hui qui tue sans en être conscient les vraies valeurs de leur société en entretenant la médiocrité, la trahison, le vol en bandes organisées, la tricherie, le mensonge, la lâcheté, le népotisme, le favoritisme, le clanisme, le clientélisme, la jalousie, la méchanceté, l’égo sans limite, l’exclusion des fils les plus capables, c’est dommage pour ce pays qui va à sa perte totale. Merci Macky SALL petit-fils du roi diolophe, un digne fils d’Afrique pendant que le Dakaratouma du Mali joue le cinéma et des fourberies inutiles avec son vendre bedonnant, nous sommes dans l’oeil du cyclone.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here