Niger: embuscade meurtrière contre l’armée, lourd bilan (28 militaires  tués)

3

C’est une attaque d’envergure qui a visé l’armée nigérienne mardi 14 mai au soir à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali. Le dernier bilan fait état de 28 militaires  tués.

Le déroulé des événements est encore assez flou. Ce que l’on sait, c’est que les militaires impliqués font partie de l’opération Dongo, qui a été lancée il y a plusieurs mois déjà. Après l’attaque de la prison de haute sécurité de Koutoukalé, lundi 13 mai, ils ont reçu l’ordre de prendre en chasse les présumés assaillants. Lors de cette poursuite, un véhicule militaire saute sur un engin explosif, peu avant la tombée de la nuit mardi soir. Et lorsque le reste de la compagnie arrive en renfort, il tombe dans une embuscade minutieusement préparée. L’appel d’urgence est ralenti car, au moins une semaine auparavant, plusieurs antennes relais téléphoniques ont été saccagées, on peut penser que cela était prévu.

Le bilan est très lourd : au moins 28 morts et des blessés. Certains ont pu rejoindre la base militaire de Ouallam, un peu plus au sud. Mais du côté du Niger, rien ne filtre. Personne ne souhaite pour l’instant commenter. On a pu apprendre que des renforts nigériens avaient été déployés sur place et que les Français de la force Barkhane pourraient appuyer les opérations dans les heures à venir.

Aucune revendication de l’attaque

Pour l’instant, il n’y a aucune revendication. Mais on sait qu’il s’agit de la zone d’influence du groupe État islamique au grand Sahara (EIGS). Dans cette région, aux confins du Mali et du Niger, le mot frontière n’est qu’un concept. Elle n’est pas délimitée et surtout les groupes armés et les terroristes passent d’un côté à l’autre sans aucun problème.

C’est une région où les combattants d’Abou Walid al-Sahraoui sont extrêmement présents, très mobiles et surtout capables d’organiser des embuscades complexes. On se souvient, en octobre 2017, des militaires américains et des soldats nigériens avaient dû affronter près d’une centaine d’assaillants dans de violents combats à Tongo Tongo, à quelques kilomètres du lieu de cette attaque. Quatre militaires américains et cinq nigériens avaient perdu la vie. Il avait alors fallu l’intervention d’avions de chasse et d’hélicoptères d’attaque des Français de Barkhane pour mettre fin à plusieurs heures d’affrontements.

Depuis, la répartition des forces a quelque peu évolué. La force Barkhane s’est en partie redéployée vers Gossi, du côté malien. Mais les soladats américains sont toujours présents avec une base à Ouallam, du côté nigérien.

Mais il n’y a pas que les hommes du terroriste Abou Walid al-Sahraoui qui sont actifs dans cette zone. Ceux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, très présents au Mali y mènent aussi des opérations. Il arrive d’ailleurs à ces deux entités jihadistes de collaborer ensemble, ils se prêtent des hommes et du matériel pour mener des attaques d’envergure. Difficile pour l’instant d’affirmer que cela a été le cas dans l’attaque perpétrée à Baley Beri.

Source: rfi.fr – Publié le 15-05-2019 Modifié le 16-05-2019 à 00:35

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. TOURE S 16 Mai 2019 at 10:56
    “QUELS pays ont fournis des armes à ces voyous pays arabes ou occidentaux ? ”

    Pas la peine de chercher si loin, cerveau musclé !😁😁😁

    Depuis maintenant 6 longues années qu’ils attaquent nos Famas, comme ils repartent à chaque fois avec NOS armes, NOS munitions, et NOS véhicules, ils n’ont besoin de personne pour être aujourd’hui armés jusqu’aux dents !😎😎😎

    Le Mali doit être DE LOIN leur 1er fournisseur d’armes…

  2. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Truth is Niger despite all fighting plus murdering have at least twelve soldiers kidnapped with kidnapped in past meaning that those twelve soldiers were part of group of Niger soldiers that once attack begin aided attackers to help them slaughter Niger soldiers. This is why information is not forth coming unto suitable lie that fit facts is developed.
    As for french saving Americans that also is lie. In America for weeks there was very serious argument as to why french air support did not show up during battle where American servicemen were killed. french despite prior agreement plus numerous requests during battle fail to give Americans plus Nigerien government soldiers air support they requested during that battle where death of American plus Nigerien soldiers resulted. It is great insult to try to “whitewash” french lack of effort with account given in this report. American government, military plus people will not take such act lightly. You stupid. It would be better to leave that information out. It is known worldwide that french are not great fighting army especially if opposing side is armed with modern equipment. In this condition you should acknowledge truth or nothing at all in best interest of Ubuntu of Africa.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  3. QUELS pays ont fournis des armes à ces voyous pays arabes ou occidentaux ? en tout cas pas de la Russie, LES russes n’ont voyous et ni des caméléons.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here