Paris aurait acté son départ progressif de l’Afrique? Que nenni pour deux activistes africains

5

Paris aurait décidé de réduire l’effectif de ses soldats en Afrique Il s’agit d’une ruse destinée à duper une population africaine francophone qui souhaite ardemment le départ de l’armée française du continent, estiment un activiste nigérien et un panafricain burkinabé auprès de Sputnik Afrique.

La France n’a pas l’intention, encore moins intérêt à quitter l’Afrique dont dépend son développement économique; elle insiste pour rester malgré le fait que son départ est souhaité par une grande partie des Africains francophones, a déclaré à Sputnik Afrique ce 9 juin Ibrahim Namaiwa, consultant indépendant, acteur et activiste de la société civile nigérienne, membre du Mouvement pour la promotion de la citoyenneté responsable (MPCR).

“En dépit de multiples protestations des populations africaines et de la volonté affichée des Africains de voir la France quitter définitivement les pays africains, notamment les pays du Sahel, on constate que la France s’arc-boute et continue à s’accrocher dans ces pays […]. Ce n’est pas un fait du hasard, c’est dû au fait que la France est dépendante de ces pays-là”, a-t-il indiqué.

Pour Abdoulaye Nabaloum, du Burkina Faso, membre fondateur de l’association Actions pour la souveraineté des peuples (ASP), et président de la Confédération des associations et mouvements panafricains de l’Afrique de l’Ouest (CAMPAO), la France essaie de gagner du temps en faisant cette réorganisation, en voulant dissuader ou montrer que cette présence-là va diminuer.

Un départ de plus en plus souhaité
Selon Abdoulaye Nabaloum, à l’instar des gouvernements malien et burkinabé qui ont souhaité et obtenu le départ de l’armée française, la jeunesse de plusieurs autres pays met la pression aux gouvernements pour se débarrasser de l’impérialisme français.
“Aujourd’hui, le cas du Sénégal où il y a des manifestations est un exemple. Le cas du Niger, où effectivement la jeunesse réclame de jour en jour, de plus en plus, le départ des soldats français. C’est également au niveau du Tchad, où la jeunesse réclame de plus en plus le départ des bases militaires françaises”, a-t-il souligné.

Ibrahim Namaiwa, qui définit l’impérialisme français en trois mécanismes -militaire, diplomatique et économique- à travers le franc CFA et les multinationales françaises, pense que la jeunesse africaine est consciente des enjeux et est prête à se battre pour enfin voir la France quitter définitivement son sol.

“Nous sommes aussi conscients de tous ces enjeux, nous continuons à nous battre afin de voir la France quitter définitivement nos pays. Le combat de l’heure, c’est vraiment le combat qui consiste à demander le départ immédiat et sans conditions des soldats français de nos territoires”, a-t-il conclu.

Source: https://fr.sputniknews.africa/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Vu comment ces Français retombent dans leurs vieux démons néonazismes… Je comprends pourquoi il y a des attaques/fusillades…
    Tellement que ça me donnerait envie d’encourager à mettre le feu à leurs forêts, cathédrale (avant leur première messe dont ils s’en vantent dimanche prochain) ou à leurs constructions olympiques…

  2. Education is a great thing. More of our people become world class modern educated more they lead all to reject imperialism whether it’s in form of colonialism or Stockholm Syndrome or any other way. We must evict NATO armies to provide for us to meet challenges of Unstoppable Accelerating Global Warming that wait for no one. We have little time to evict NATO armies plus neutralize terrorists before it is too late to meet challenges of unstoppable accelerating Global Warming. We must act in Godspeed with eviction plus thereafter master task of simultaneously fulfilling essential conditions of developing plus maintaining in steps plus stages comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    • Education is a great thing. More of our people become world class modern educated more they lead all to reject imperialism whether it’s in form of colonialism or Stockholm Syndrome or any other way. We must evict NATO armies to provide for us to meet challenges of Unstoppable Accelerating Global Warming that wait for no one. We have little time to evict NATO armies plus neutralize terrorists before it is too late to meet challenges of unstoppable accelerating Global Warming. We must act in Godspeed with eviction plus thereafter master task of simultaneously fulfilling essential conditions of developing plus maintaining in steps plus stages comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!