Des soldats renvoyés de la Maison Blanche soupçonnés de “contacts inappropriés”

1

Une enquête est en cours au sein de l’armée américaine pour définir si trois soldats en poste à la Maison Blanche ont eu “des contacts inappropriés” avec des femmes étrangères lors du récent voyage en Asie de Donald Trump, selon le Washington Post.

Des sources officielles proches du dossier ont déclaré au journal que trois sous-officiers n’auraient pas respecté le couvre-feu lors de la visite au Vietnam du président américain.

Les militaires travaillaient pour l’Agence des Communications de la Maison Blanche, un service militaire spécialisé qui s’occupe de fournir aux fonctionnaires de haut niveau des services de communications sécurisés, affirme le Post.

Le porte-parole du Pentagone, Mark Wright a confirmé l’enquête en cours.

“Nous sommes au courant de l’incident, nous sommes actuellement en train d’enquêter”, a déclaré Wright à l’AFP, sans ajouter d’autres détails.

Le Washington Post a également affirmé que quatre soldats du même service de la Maison Blanche étaient accusés d’avoir introduit des femmes dans leur hôtel lors d’un voyage au Panama du vice-président Mike Pence au mois d’août.

En 2012, des agents des services chargés de la protection de la présidence américaine avaient été pris en flagrant délit de sollicitation de prostituées en Colombie.

 Par 7sur7.be -22/11/17 – 10h39

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.