Interview de Monsieur Alassane DIENE : Directeur général d’Orange Mali

21

Bonjour monsieur Alassane DIENE. Vous êtes directeur général d’Orange Mali depuis le mois de septembre. Quel est votre parcours ?

J’ai commencé dans le groupe à Dakar au sein de la Sonatel puis je suis parti en Guinée Conakry pour créer Orange Guinée avant de prendre la direction d’Orange Mali.

 

En arrivant chez Orange Mali, qu’est-ce qui vous a marqué ?

C’est sans conteste le rôle d’Orange Money dans la vie des Maliens !

 

A ce propos, quand on voit le rôle qu’Orange Mali joue dans le pays d’un point de vue économique et social, comment réagissez-vous à l’appel à Boycott ?

Mes équipes ont lu tout ce que ces clients d’orange Mali ont écrit car nous avons de nombreux dispositifs d’écoute de nos clients : les remontés au service clients qui œuvre 7 jours sur 7 de 8h à minuit, les études périodiques et désormais les médias sociaux.  Les mouvements qui se sont créés ont choisi une voie nouvelle d’expression avec un langage faisant preuve d’agressivité. Nombre de nos clients fidèles ont été choqués et se sont demandés pourquoi Orange Mali ne se défendait pas.

 

Et justement, pourquoi Orange Mali n’a pas répondu ?

Nous avons répondu à des questions de journalistes qui nous ont contactés en faisant leur travail d’investigations comme vous le faites et aussi à des auditeurs de radio qui ont posé également des questions précises. Nous répondons tous les jours à nos clients qui nous contactent directement. Certains nous écrivent, nous rendent visite, nous appellent.

 

Mais sur le fond des revendications, les Internautes qui se sont manifestés bruyamment ont-ils raison ? Est-ce que les services d’Orange Mali sont plus chers ?

Nos prix sont concurrentiels sur le marché, ils sont au même niveau que la concurrence. En revanche nous avons la volonté d’arriver à démocratiser l’Internet à la maison. Nous savons que cette démocratisation passe par des offres de meilleur débit et plus accessibles. Nous tablions sur la mise en vente de fréquences 4G depuis 2 ans pour pouvoir offrir la technologie qui permette d’augmenter les débits et réduire les prix. Depuis quelques temps nous savons que cette technologie ne sera pas disponible avant fin 2016 voire 2017. Nos équipes techniques ont donc investi dans notre réseau 3G+ pour accroître le débit des antennes (à Bamako le réseau tourne maintenant à 42 mbps et les capitales régionales sont en train de suivre). Nous avons aussi fait des modifications dans notre cœur de réseau mais ceci est très technique.

 

Est-ce que cela veut dire qu’un internet plus rapide et moins cher au Mali est pour bientôt ?

Oui

 

Mais pourquoi n’avez-vous pas répondu cela au mouvement de boycott ?

Nous n’avons pas l’objectif de faire des promesses en réponse à des préoccupations et nous préférons apporter des preuves concrètes par respect pour nos clients.

 

Donc pour l’Internet cela devrait s’arranger mais pour la voix et la data mobile, pourquoi vous ne faites pas les prix des autres sociétés Orange des pays voisins ?

Il y a de nombreuses choses à comprendre sur les prix. D’abord dans un pays où les promotions sont très nombreuses, les grilles tarifaires ne sont plus une réalité pour les clients. Nos clients par exemple ont très souvent l’opportunité d’acheter un forfait Sewa qui donne 15 minutes d’appels vers tous les réseaux, 20 SMS et 20 Mo. Si avec ce forfait vous décidez de ne faire que de la voix, la minute vous revient à 33F…on est loin des 108F ! Nous avons aussi beaucoup de promotions bonus, soit pour tous, soit ciblées, cela représente beaucoup de minutes d’appel gratuites ! C’est donc difficile de comparer les niveaux de prix d’un pays à l’autre sur la base des grilles tarifaires.

Ensuite il faut comprendre que le Mali est un très vaste pays, 6 fois plus grand que le Sénégal, 4 fois plus grand que la Côte d’ivoire. Couvrir toute la population demande beaucoup plus d’antennes et donc le coût pour l’opérateur est beaucoup plus élevé !

 

D’accord pour la voix mais les pass internet, vous ne pouvez pas dire qu’ils ne sont pas plus chers quand même ? Orange Côte d’Ivoire vend 1Go à 5150F et vous, comme Malitel d’ailleurs, c’est 7500F !!!

Pour les pass data, en plus du nombre d’antennes plus grand que dans les autres pays et qui a donc un coût, il y a aussi la connexion à l’Internet international qui doit passer par un câble sous-marin côtier. Il nous a fallu construire 3000 km de fibre optique vers Dakar et vers Abidjan pour se raccorder à ce câble. Le Mégabit de bande passante internationale rendu au Mali coûte 320 euros alors qu’il ne coûte que 86 euros à Dakar ou Abidjan.

Mais ce n’est pas tout : prenons l’exemple du forfait de Côte d’Ivoire que vous mentionnez, je le connais bien car mon équipe a tous ces tarifs sous les yeux en permanence ! C’est un forfait de 1Go à 5150F valable 30 jours, celui d’Orange Mali vaut 7500F mais il est valable 60 jours. Orange Niger par exemple vend un forfait de 1.5Go à 7500F ce qui semble généreux mais la validité n’est que de 7 jours ! La souplesse dans la durée pour utiliser le forfait acheté a de la valeur.

 

Je retiens que tout cela est à la fois simple et compliqué : on ne peut pas comparer les prix d’un pays à l’autre et au mali les prix sont similaires quel que soit l’opérateur c’est ça ?

 

En synthèse, oui. Nous allons continuer à investir massivement dans les infrastructures télécoms les plus modernes pour offrir à nos clients une expérience internet data des plus relevées.

 

Merci monsieur le Directeur Général de ces explications.

 

Interview réalisée par Abdoulaye Simpara

Afrique Info

 

Bamako le 10 décembre 2015

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Démonter les mensonges et contre vérités

    N’ayant pas de moyen de pression sur la presse comme Orange-Mali (premier annonceur tous supports via DFA Com), Malitel (deuxième annonceur tous supports via Spirit McCann) et le MENIC/AMRTP (qui contrôle l’ORTM et l’ESSOR), nous n’avons pas l’occasion de dénoncer in situ les mensonges et autres contres vérités qu’ils distillent via ces canneaux.

    Nous répondrons donc ci-dessous…

    http://100mega.ml/facts/diene_11-12-2015/

  2. iPhone klke soi sont prix, vous l’achetez . Pourquoi vous ne boycottez pas ? Parce que les USA sont loin ? Votre pouvoir d’achat ne change en rien le business plan de ce géant . Pourtant il y a plein de téléphone à tous les prix sur le marché mais les qualités et fonctionnalité différent . Mes chers amis, vous avez suffisamment de sujet de boycott autre que Orange .

  3. Si nous jeunes pouvaient inverser la mentalité malienne de Bougouni examen . Les énergies sont orientés vers des choses, des combats inutiles . Le pays est entrain d’aller à vau l’eau . Au lieu d’encourager les rares compagnies qui font confiance au Mali, on essaie de les décourager . On dirait que certains veulent siffler Bilali ka bourou . Ils n’échapperont pas à ce qui arrivera au Mali, ils ont donc intérêt à faire gaffe .

  4. Pourquoi ne pas fournir cet effort pour l’achat des produits de premières nécessités . Vous commencez de la mandarine marocaine , des carottes à des prix exorbitants ( au détriment de la production locale ) . Les médicaments coûtent plus chers que les DCI . Le carburant, le thé que vous consommez tous les jours ? Les habits à la mode aux USA, en France que vous achetez à des prix dont vous ignorez les lieux de fabrication ( Asie avec étiquette USA ou France ) . Mes chers utiles votre énergie pour des combats plus vitaux et plus utiles . Internet est cher , n’utilisez pas internet .

  5. Pourquoi ne pas fournir cet effort pour l’achat des produits de premières nécessités . Vous commencez de la mandarine marocaine , des carottes à des prix exorbitants ( au détriment de la production locale ) . Les médicaments coûtent plus chers que les DCI . Le carburant, le thé que vous consommez tous les jours ? Les habits à la mode aux USA, en France que vous achetez à des prix dont vous ignorez les lieux de fabrication ( Asie avec étiquette USA ou France ) . Mes chers utiles votre énergie pour des combats plus vitaux et plus utiles . Internet est cher , n’utilisez pas internet .

  6. Quel dommage que des jeunes gens, l’espoir d’un pays, insultent le patron d’une compagnie qui en 13 ans a permis de connecter tut le Mali au réseau cellulaire et à l’interner . Est-il difficile de comprendre que le prix d’une marchandise est fonction de l’investissement de départ . Nous avons plein d’exemple sur le marché pour savoir que les prix varient . Les télécoms, ce n’est pas la vente de bazin ou de carburant . Il n’y aucun moyen de tricher dans les investissements de départ car au delà de l’AMRTP, la douanes et les impôts les surveillent ( Orange est le premier contributeur au niveau des impôts ) . Donc lorsque les investissements sont traçables, sous les contrôles de l’AMRTP, les prix sont justes car fonction de l’environnement . Radisson Blu Bamako n’est pas le même prix que l’Olympe . Même les salaires sont différents entre les jeunes diplômés . Un sortant de l’ENA a t-il le même salaire qu’un sortant de l’EHEP ? Alors ce débat est inutile à moins que les jeunes soient dans une autre lutte qui ne dit pas son nom . Ne fragiles une société aussi importante pour le Mali et les maliens . Achetez des services Orange ou abstenez vous .

  7. J’ai bien compris les explications du DG d’Orange . J’étais très fâché avant de lire son interview car j’avais épousé l’esprit des boycotteurs car ignorant tout du fonctionnement des télécoms . Maintenant je comprends mieux mais je demande au DG de tout faire pour rendre le prix de l’internet accessible pour nos bourses . L’internet, grâce à Orange, est rentré dans notre quotidien donc nous ne pouvons pas nous en passer . Je dirais à mes frères et soeurs boycotteurs, changeons de stratégie car nous sommes sur la mauvaise piste . Désolé Orange Mali d’avoir mené une lutte inutile . Nous avons cru que comme balai citoyen en politique, on peut changer les règles de jeu avec des pressions . Cela ne marche malheureusement dans le business ou les règles de jeu sont plus stables, plus solides .

  8. Les jeunes sont mal élevés aujourd’hui . Comment des futurs décideurs potentiels du pays peuvent se prêter à cet exercice qui ne correspond pas à nos valeurs . Insulter les gens au motif qu’il faut une baisse de tarif, c’est quand même incroyable . De simples ignorants qui gagnerait a se mettre au diapason du monde . Pourtant lorsqu’ils sont aux USA, en France et en Allemagne, ils n’assistent jamais à ce genre de débat . Alors pourquoi toutes les revendications connes en Afrique seulement . J’aimerai les voir boycotter Air France mais jamais ils ne feront car attirer par l’occident . Foutez la paix à Orange car vous ne gagnerez pas cette bataille .

  9. En gros, en synthèse ou en résumé. Le diable est dans les détails. Sinon MR SIMPARA C’EST PIERRE RICHARD QUI VOUS A FAXÉ LES QUESTIONS OU EST CE VOUS GAGNEZ UN MOIS GRATUIT SUR VOTRE ABONNEMENT.

  10. Le DG a été très clair sur les prix et les durées de validités. Je pense qu’il n’y a plus de débat, les iniciateurs du boycott se trompent de cible ni orange ou malitel ne fixe les tarifs. Qu’ils se plaignent auprès de l’Etat à travers l’Amrtp qui est crée pour défendre les intérêts du pays donc demander à cette structure d’accorder des subventions ou diminuer les taxes qu’il fait payer aux 2 opérateurs.

  11. Je pense que tout est clair dans le discours du DG. Il faut depassionner le débat et arrêter d’attribuer à Orange des responsabilités qui ne lui incombent pas. Il n’y a pas lieu de faire une comparaison de prix entre le Mali et ces pays qui ont le câble de la fibre optique à leurs portes. C’est aux autorités de commencer à subventionné ce secteur pour amoindrir les coups d’investissement et de mettre en place des facilités pour aider ces opérateurs. Je pense qu’Orange à assez fais pour ce pays (devoir de mémoire ) maintenant c’est à nous de les accompagner.Même un 6ème opérateur n’y changera rien. La preuve Malitel à les mêmes prix qu’orange.
    Ça suffit, an ka gninkoya dabila ! !!
    Pensons avec raison et non avec passion et ne soyons pas juste des suiveurs .
    Salam.

  12. Je pense qu’il a donné une explication concrète sur les prix et surtout sur la durée à nous maintenant d’aller voir le régulateur afin que les prix puissent baisser.

  13. Quel connard ce traître menteur au crâne chauve. Vivement le 3ème opérateur au Mali

    • Vous vous plaignez pour la hausse des tarif en faisant des commentaires bidon , maintenant qu’on vous donne une explication limpide vous réclamer un 3 operateur.Vous voulez quoi à la fin?créer une autre crise ?Vraiment soyons des patriotes avec la tête sur les épaules et aidons notre Maliba à sortir d’une crise sécuritaire au lieu de nous sombrer dans une médiocrité qui n’a pas de nom .

  14. “J’ai commencé dans le groupe à Dakar au sein de la Sonatel puis je suis parti en Guinée Conakry pour créer Orange Guinée avant de prendre la direction d’Orange Mali.”
    VOILÁ LA TETE DU VRAI TONTON MACOUTE !!
    LARBIN, CORROMPU JUSQU’ AUX OS..!!

    BOYCOT !!

Comments are closed.