Kanimakan Camara, Maire de Siby : «La santé, l’éducation et l’autosuffisance alimentaire demeurent nos priorités…»

0

Créer un cadre harmonieux à travers l’accès aux soins de santé, l’éducation et le développement de l’activité économique et touristique, telles sont les prérogatives auxquelles le Maire de la Commune rurale de Siby veut faire face. Volontariste et énergique, nous l’avons croisé en marge de la distribution des cadeaux aux élèves de Siby par l’Association «Opération Enfant de Noël», le samedi 15 octobre 2011. 

Le Katois : P
résentez-nous la Commune de Siby ?
Kanimakan Camara : Siby est une Commune rurale de l’Arrondissement central de Siby. Elle couvre 21 villages avec une superficie de 1001 Km2 pour une population totale de 26 000 habitants composés principalement de Malinké, Bambara, Peulh et Sarakolé. La ville de Siby dispose de services techniques décentralisés de l’Etat, notamment la gendarmerie, deux CSCOM à Siby et à Nanakeniaba ; un service des Douanes et des établissements scolaires presque dans tous les villages de la Commune. L’activité économique est essentiellement consacrée à l’agriculture, l’élevage, le petit commerce et le tourisme qui prend une dimension importante.

Quelles sont les réalisations que vous avez faites depuis votre investiture à nos jours ?
Elles sont nombreuses. Sur le plan institutionnel, nous avons pris des mesures pour une meilleure organisation de la Commune. Sur le plan de la Santé, nous avons offert, grâce à nos partenaires, des soins gratuits aux populations. L’éducation est le socle de tout développement durable. Nous nous sommes investis dans le cadre du renforcement des infrastructures éducatives de base au niveau de la Commune. C’est ainsi qu’avec le fonds de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territloriales (ANICT), nous sommes entrain de construire des écoles à travers toute la Commune et aussi avec des partenaires comme Association Enfant de Noël, nous avons reçu des fournitures scolaires et des cadeaux pour les élèves. Sur le plan de l’hydraulique, nous avons trouvé des partenaires sur place avec qui nous sommes en train de multiplier des points d’eau potable et nous sommes sur un programme (le projet d’adduction d’eau potable pour Siby) qui va doté la Commune de borne fontaine. Dans le cadre de l’accès aux soins de santé, des infrastructures sont attendues et renforceront le dispositif sanitaire au niveau de la Commune de Siby.

En ce qui concerne l’activité économique, nous avons initié beaucoup d’activités, notamment les activités culturelles qui ont permis d’orienter et de renforcer les activités de ce secteur porteur pour les populations de Siby. Nous avons ainsi opté pour un tourisme de proximité qui a occasionné la multiplication des lieux d’hébergements et de restaurations à travers toute la Commune. Nous assistons aussi à l’organisation de beaucoup de festivals et toutes ces activités contribuent à faire de Siby une destination privilégiée pour les touristes. Aussi, nous avons identifié des sites touristiques qui sont en voie d’aménagement et qui mobiliseront des ressources financières importantes pour la Commune. S’agissant du volet de l’élevage et de la culturel, nous sommes en train de les organiser en coopérative afin de mieux organiser ces secteurs. Ces coopératives seront soutenues par la municipalité.  

Vous-êtes à la tête de la Commune depuis 2009. Quelles sont aujourd’hui vos priorités ?
Pour le reste de ma mandature, je tenais absolument à construire le marché et lotir la ville de Siby et d’autres villages qui sont dans le besoin. Je tenais aussi à réaliser des infrastructures culturelles pour la ville de Siby. Avec le taux fréquentation élevé des touristes, il nous faut des infrastructures dignes de ce nom qui puissent davantage attirer les visiteurs. Depuis notre arrivée, nous nous sommes aussi fixés comme priorité l’accès à la santé, à l’éducation et à l’autosuffisance alimentaire. Elles demeureront nos priorités. Donc, nous travaillerons à ce que tous les villages de la Commune de Siby aient accès à une bonne santé ; que les enfants aillent à l’école et que l’autosuffisance alimentaire soit une réalité. Sans ces éléments, on ne peut pas aspirer à un développement durable. 

Est-ce que vous bénéficiez de l’appui des partenaires dans le cadre du développement durable de la Commune?
Nous travaillons avec beaucoup de partenaires notamment des ONG qui interviennent dans plusieurs domaines. Il y a évidemment l’Association Opération Enfant de Noël qui vient de nous faire don de plus 2000 cadeaux pour les élèves de Siby. Elle vient renforcer la panoplie d’ONG qui interviennent dans notre Commune dans la cadre de la gestion, la mobilisation des ressources, le développement économique local ainsi que le renforcement de capacité de tout genre.
Réalisée à Siby par Mamadou DIALLO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER