Yaya Boubacar, Directeur national de l’Hydraulique : «L’état d’exécution par le Mali des recommandations du 3e forum des parties prenantes de l’BAV est satisfaisant»

0

Cotonou a abrité la 4ème session statutaire du Forum des Parties prenantes au Développement du bassin de la Volta. C’était du 09 au 11 avril 2019, dans le cadre de la composante 3 du Projet de mise en œuvre du Programme d’Action Stratégique du Bassin de la Volta (VSIP). La délégation du Mali, à ce forum, était conduite par Yaya Boubacar, Directeur national de l’Hydraulique et Point focal de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV). Il répond aux questions de Maliweb. Interview…

 

Maliweb.net – Quel est l’état global d’exécution par le Mali des recommandations du troisième forum des parties prenantes au Développement du bassin de la Volta ?

L’état d’exécution par le Mali des recommandations du troisième forum des parties prenantes est satisfaisant, dans la mesure où, sur 4 recommandations formulées, deux ont été exécutées et une est en cours de mise en œuvre. Il s’agit de : (i) la transmission des données à l’ABV pour le fonctionnement de l’observatoire ; (ii) l’avis de non-objection concernant la notification d’un projet pétrolier au Ghana ; (iii) du suivi de la qualité des eaux dans la portion nationale du bassin.

Maliweb.net – Vous venez de le dire, la transmission régulière des données à l’ABV pour le bon fonctionnement de l’Observatoire a été demandée par le troisième forum. Comment cela se passe-t-il concrètement?

Un mécanisme a été défini en rapport avec l’ABV, relatif à l’envoi des données à l’ABV avec une fréquence mensuelle. A cet effet, des données sous fichier Excel ont été envoyées à l’ABV. Par ailleurs, des informations ont également été envoyées sur le site Web de l’ABV, de la part de la Direction Nationale de l’Hydraulique (DNH).

 

Maliweb.net – Dans la présentation des recommandations du troisième forum, il a été question du Projet «Blue Deal» au Mali. De quoi s’agit-il réellement?

le Projet BLUE DEAL – Pays Bas est une initiative relative à l’amélioration de l’allocation des eaux transfrontalières du bassin du Sourou entre le Mali et le Burkina Faso à travers les actions suivantes : (1) mise en place d’un système de suivi des ressources en eau et de prévision des écoulements par imageries satellitaires (disponibilité en eau, réduction du stress hydrique, augmentation de l’autosuffisance) ; (2) mise en place d’un système d’alerte précoce dans le bassin de la Volta (Protection, réduction des dommages et pertes), notamment pour les zones vulnérables associées à un système d’information géographique (SIG) ; (3) mise en place d’un système d’information environnemental (SIE).

 

Maliweb.net – Au 4e forum, il est question de la mise en place des structures focales nationales. Au Mali, y a-t-il des difficultés ou des opportunités particulières à la mise en place d’une structure focale nationale ?

Le forum des parties prenantes est l’un des organes permanents de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV). C’est un organe consultatif qui a pour rôle de renforcer la concertation entre les parties et contribuer à la mise en application des principes de l’approche GIRE (gestion intégrée des ressources en eau) dans le cadre du développement de la Volta.

A cet effet, pour renforcer l’ancrage institutionnel et opérationnel de l’ABV, pour une meilleure gestion des ressources en eau, il a été demandé aux pays membres, en plus de la création d’agences de l’eau au niveau des portions nationales du bassin, de mettre en place des structures focales nationales de l’ABV. Ces structures focales nationales viendront remplacer les points focaux nationaux et auront pour missions d’assurer la coordination et le suivi des activités de l’ABV.

Propos recueillis par Mamadou TOGOLA – maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here