A l’initiative de la communauté Kel Antessar : Des rencontres intercommunautaires dans le cercle de Goundam pour les préparatifs du retour des réfugiés

0

C’est à Gargando dans le cercle de Goundam une rencontre intercommunautaire réunissant plusieurs communautés du nord. Cette rencontre initiée par la communauté Kel Antessar sous la conduite de l’amenokal  Abdoul Madjid Nasser et de ses alliés d’autres tribus avec l’appui constant du ministère de la réconciliation nationale vise à préparer le retour des réfugiés maliens. Ces derniers, contraints à l’exil en raison des violences dont ils faisaient l’objet, piaffent d’impatience de rentrer chez eux. La rencontre intercommunautaire de la région de Tombouctou offrira donc un cadre propice pour différentes communautés et autorités administratives et partenaires au développement de mieux préparer le retour des réfugiés. Il s’agira au cours des échanges de mettre l’accent sur les infrastructures de développement notamment les structures sanitaires, les adductions d’eau et la scolarité. Des conditions de sécurité seront aussi abordées. La rencontre de Gargando sera également mise à profit   pour parler de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation et d’examiner les voies et moyens permettant aux communautés de la région d’y apporter leur contribution.

Les participants viendront de Tombouctou, Goundam, Léré, Gossi et de Mbéra en Mauritanie qui abrite le plus grand camp de refugiés maliens. Des cadres de la région, des partenaires au développement prendront aussi part à cette rencontre qui doit prendre fin le 15 mars.

Rappelons que la communauté avait sollicité l’accompagnement des partenaires internationaux pour un appui en faveur des habitants des zones reculées de la région de Tombouctou. Elle était aussi intervenue auprès des partenaires techniques et financiers (PTF) et plusieurs chancelleries occidentales accréditées dans notre pays pour solliciter leur appui dans les zones où l’administration peine encore à faire son retour.

Les tribus El Arawane et Kel Antessar  consolident les relations séculaires qui les lient

Les communautés du nord du Mali ne cessent de renforcer, ces derniers temps, les liens de sang qui les lient pour conforter l’accord de paix. Dimanche 6 mars, les  communautés El Arawane et Kel Antessar se sont retrouvés autour d’un diner de fraternité au Grand Hôtel de Bamako. Cette soirée de fraternité visait à magnifier les rapports séculaires entretenus par les deux communautés et d’exhorter par la  même occasion d’autres communautés du nord à s’engager dans la reconstitution du tissu social qui a été mis à rude épreuve à la faveur de la crise sécuritaire et politique de 2012. Ce diner qui  réunissait deux des plus grandes communautés de la région de Tombouctou a enregistré la participation des ministres de la réconciliation nationale et de la décentralisation. Des  responsables des groupes armés signataires de l’accord d’Alger ont également pris part à la rencontre. Il s’agit, entre autres, d’Algabass Ag Intalla, Mahamadou Djéry Maïga, Mohamed Ould Sidati.

Cette soirée de fraternité est un signal fort pour les communautés touarègues et arabes du nord pour consolider les liens de solidarité, d’assistance mutuelle. Et d’occuper le terrain pour ne pas laisser le champ libre aux groupes narcoterroristes qui cherchent à étendre ses tentacules.

 

M . A DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER