Aqmi diffuse une vidéo de l’otage suisse enlevée au Mali

1
Béatrice Stockly, Suissesse enlevée à Tombouctou
Béatrice Stockly, Suissesse enlevée à Tombouctou

Al-Qaïda au Maghreb islamique diffuse pour la première fois des images de l’otage suisse, enlevée dans la nuit du 7 au 8 janvier 2016 à Tombouctou, au Mali. Béatrice Stockly apparaît couverte d’un grand voile noir, qui ne laisse apparaître que son visage. Elle parle en français. Les ravisseurs expriment aussi leurs revendications : la libération de tous les membres d’Aqmi détenus à Bamako et le retour Ahmad al-Mahdi, alias Abou Tourab.

L’élément vidéo dure un peu plus de huit minutes. On y voit d’abord un homme dont le visage est caché, revendiquer l’enlèvement de la ressortissante suisse, Béatrice Stockly. L’homme qui s’exprime en anglais justifie le rapt : « Nous annonçons notre responsabilité dans l’enlèvement de cette mécréante évangélisatrice qui, par son travail, a réussi à faire sortir de l’islam nombre de fils de musulmans. »

L’otage apparaît aussi à l’image. Elle porte un voile noir et lit, visiblement sous la contrainte, un texte en français. Elle se présente, reconnaît ses activités religieuses à Tombouctou et affirme être aux mains d’al-Qaïda au Maghreb islamique.

…..Lire la suite sur rfi.fr

SOURCErfi.fr
PARTAGER

1 commentaire

  1. Il faut la laisser périr entre les mains des djihadistes tout simplement parce qu’elle a voulu se faire enlever pour obtenir en échange la libération de djihadistes emprisonnés au Mali et au Niger. Elle n’est pas victime mais complice.

Comments are closed.