Femmes et élections au Mali : Le noble combat de Vvff

0

Promouvoir la participation des femmes et des filles aux différents processus politiques et électoraux dans les régions de Bamako, Gao, Tombouctou, Ménaka, Kidal, Taoudéni et Mopti. Tel est le combat d’un important dénommé « Vestibule de Veille des Femmes pour une Transition et des Elections Inclusives au Mali » (Vvff). Un projet exécuté par l’Association malienne pour la promotion de la jeune fille et de la femme (Ampjf), en collaboration avec ACE-Conseil Mali. Les responsables du programme ont déjà procédé à la mise en place d’un premier vestibule à Taoudéni le 17 mars 2022. 

Ce programme  (Vvff) a pour objectif spécifique de mettre en place de vestibules de veille des Femmes dans le district de Bamako et dans  (6) régions du Mali : Ménaka, Taoudéni, Kidal, Gao, Tombouctou et Mopti en vue de veiller à l’application de la loi 052  lors des différents processus politiques et électoraux prévus pendant la Transition ; le renforcement des capacités des femmes sur les thématiques clés de la Transition, des élections et de la citoyenneté ; l’appui ciblé aux femmes candidates et potentielles candidates aux différentes élections et la mise en œuvre d’un programme inclusif d’éducation civique et de sensibilisation en vue de  favoriser l’accès équitable et la participation des femmes aux différents processus politiques et électoraux prévus dans le cadre de la refondation. Veff prévoit la formation d’environ 1500 femmes et jeunes filles, leaders politiques, responsables électoraux, candidates et potentielles candidates dans les 6 régions et le district de Bamako.

Ce programme repose sur 4 axes. Un premier axe porte sur l’opérationnalisation des vestibules dans les six Régions cibles du programme. Cet axe vient de connaitre un début d’exécution avec l’installation le 17 mars 2022 du vestibule de Taoudéni. Le 2ème axe  repose sur le développement des capacités des femmes, des jeunes filles, des organisations féminines dans le cadre de l’engagement citoyen au Mali à travers des Ateliers et des séances de Formations, outiller les femmes à participer efficacement aux différentes étapes de la Transition et « compétir » efficacement aux différentes échéances électorales prévues par la Transition. Cet axe connait également un début d’exécution avec cette formation sur la « Citoyenneté” et “Engagement des femmes en politique” de l’équipe régionale, des relais et des influenceurs, sur la conception et la réalisation d’un projet local basé sur les grands axes définis dans le programme le mardi 15 mars 2022  à Tombouctou. La thématique citoyenneté a porté sur le Développement des capacités des femmes et filles leaders, femmes candidates potentielles et des défenseurs des droits des femmes (Institutions de la République, Transition, Notion d’engagement, Gestion de Conflit et de Projet). La 2ème thématique : « Engament des Femmes en Politique » était sur la Constitution, la Charte de la Transition, les échéances électorales, le code électorale, la loi 052, les Grandes Organisations faitières des femmes et la bonne stratégie pour s’engager en Politique. Cette formation a pris fin par la conception d’un plan d’action régional sur la stratégie de communication sur les vestibules.

Cette formation a été suivie du lancement officiel du vestibule de Taoudénit. L’événement était placé sous la présidence du Gouverneur de la région en présence de la directrice de ACE-Conseil sur le projet Vvff, Coumba Traoré, Représentant de la Direction Régionale de la Promotion de la Femme de l’Enfance et de la Famille, Président du Conseil Régional, de la Minusma, etc.

« A cet effet, il convient de contribuer à l’accroissement de la participation des femmes aux différents processus de la Transition à travers un accompagnement technique et financier afin qu’elles disposent des ressources matérielles et immatérielles, nécessaires, pour s’engager plus efficacement dans la vie politique, dans le processus de paix et de la réconciliation nationale à des niveaux décisionnels. Car, nonobstant l’existence de plusieurs plateformes et réseaux de femmes leaders actifs au Mali, beaucoup reste à faire, et quelques statistiques le montrent clairement », a déclaré le représentant de la Minusma.

Pour sa part, la Directrice de ACE-Conseil sur le projet Vvff, Coumba Traoré, fera savoir que ce lancement s’inscrit dans la dynamique portée autour de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars. Selon elle, le « Vestibule » est une pratique ancestrale de rencontre, de création, de médiation, de transmission, d’éducation et de maintien du lien social au profit de l’intérêt supérieur de la communauté et de sa cohésion.

«Ce vestibule sera un espace public où les femmes feront entendre leurs préoccupations, leurs aspirations et leurs espérances pour un avenir fondé sur le progrès social dans un Mali sûr et apaisé dans lequel tous ses fils et filles pourront vivre en harmonie et en paix »  a laissé entendre Coumba Traoré.

Quant au Gouverneur de Taoudénit, Général Ould Meidou, il fera savoir que ce programme va former les femmes sur leurs droits, leurs devoirs et les accompagner pour leur épanouissement. Ce qui va selon lui augmenter le potentiel de développement de sa région. C’est pourquoi, poursuit-il, les autorités ont souhaité que toutes les femmes des cercles soient activement impliquées dans la mise en œuvre des activités. Il s’est ainsi beaucoup réjoui de la forte présence des femmes à la cérémonie.

« L’union de toutes les femmes de Taoudénit pour développer ensemble notre Région est un nécessité. Ce programme de vestibule concoure aussi à cet objectif », a déclaré le chef de l’Exécutif régional de Taoudéni.

 

M.Dolo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here