La Minusma veut sa télé

2
MINUSMA

Après Mikado FM sur les 106.6 FM à Bamako, relayée dans toutes les régions du Mali, la Minusma se bat pour avoir sa télé. Elle est en train de prévoir un studio-télé sur son nouveau site en construction à Bamako.

La Minusma souhaitait que ces reportages (vidéo) soient diffusés dans le journal télévisé de l’Ortm, ce qui n’a pas été possible. Elle a donc accepté de payer pour faire passer ses reportages sur l’Ortm (info+), diffusé le vendredi 8 janvier 2016 dans la nuit, après le journal. Lors sa mission du 8 au 18 décembre dernier, la Force de la Minusma a mené une opération dénommée “Gergovie” dans les zones de Nampala, Diabaly, Léré et Lerneb. L’objectif visait à gêner les activités des groupes armés hostiles et protéger les populations de ces zones. Les téléspectateurs ont pu découvrir les images de cette opération dans un reportage Minusma.

La Minusma a payé l’Ortm, mais ne veut pas payer la presse privée, alors que c’est celle-ci qui relaye les conférences de presse de tous les jeudis que la Minusma organise. Peut-être qu’avec leur télé, ils n’auront plus besoin de personne. La Minusma avec sa télé, ça sera le vrai amusement au Mali dont l’avant-goût a été donné au stade Mamadou Konaté, avant la fin de l’année 2015. Une véritable moquerie à l’endroit du peuple malien meurtri.

Le camp Minusma sécurisé

Le camp de la Minusma de Kidal a été équipé d’un système pour prévenir les attaques sur ses installations. Selon des sources locales, ce dispositif sera doté de plusieurs caméras, d’un radar et d’un système de transmission pour avertir les tirs d’obus sur la base qui ont déjà coûté la vie à plusieurs casques bleus. Ce camp a été l’objet de plusieurs attaques qui ont ciblé l’espace occupé par la Minusma ; le côté où se trouve Barkhane n’a jamais été attaqué, même quand c’était Serval.

La Minusma est la cible des terroristes et jihadistes. Et pourtant, les casques bleus onusiens ne sont pas venus au Mali pour combattre les terroristes et autres jihadistes. En somme, en 2015, les soldats onusiens ont été victimes de 25 attaques qui ont fait 8 morts.

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.