Après avoir chassé le HCUA jusqu’aux frontières du Burkina : L’étau de l’armée se resserre autour des séparatistes

12
Mali: le MNLA mis en échec par le mouvement touareg Gatia à Ntililte
Patrouille de l’armée malienne dans la région de Gao. La localité de Ntililte est située à une centaine de kilomètres de la ville de Gao dans le Nord.
Olivier Fourt/RFI

Ces dernières heures, la zone du Gourma est en alerte. De sources dignes de foi, des escarmouches y opposent l’armée malienne à des éléments séparatistes se réclamant du HCUA, du MNLA ou du MAA-dissident.

 

Après avoir chassé le HCUA de la localité de Boulkessi, le dimanche 2 novembre dernier, les FAMA, visiblement revigorées par ce succès militaire, ont étendu leur contrôle sur toute la zone de Ber et ses environs. Une situation qui a contraint les éléments séparatistes et terroriste à abandonner de nombreuses positions.

Selon la source qui a révélé cette information, dans son avancée, l’armée malienne a également mis la main sur plusieurs individus armés. A travers les moyens militaires déployés sur le terrain, il semble qu’elle n’entende plus abandonner cette zone à elle-même. Ainsi, l’armée y effectue des patrouilles quasi-régulières pour empêcher les groupes armés d’étendre leur emprise sur certaines localités.

Parallèlement à ces opérations, la force française Barkhane a également étendu ses patrouilles dans les régions de Gao et Tombouctou pour stopper la résurgence des attaques terroristes.

Cette situation intervient alors que la reprise des travaux dans le cadre des pourparlers inclusifs inter-Maliens d’Alger annoncée pour le 15 novembre prochain. A signaler que ces affrontements sont les premiers du genre opposant directement l’armée malienne aux éléments des groupes séparatistes et terroriste depuis les évènements des 17 et 21 mai dernier à Kidal.

Entretemps, il y a eu la signature de deux documents, à savoir l’accord de cessez-le-feu du 23 mai et la déclaration de cessation des hostilités paraphée à l’issue de la phase initiale des pourparlers d’Alger tenue en juillet dernier. Ces documents devaient permettre de faire taire les armes et donc de privilégier le dialogue entre les parties en conflit. Mais, visiblement, cela n’a pas permis de faire baisser la tension toujours très vive, en témoigne la recrudescence de ces violences. Comme pour donner raison aux observateurs qui n’avaient pas manqué de souligner la fragilité de ces accords.

Notons que les différentes parties en conflit s’accusent mutuellement de les violer. Pourtant, de nombreuses personnalités s’accordent à reconnaitre que ce sont les groupes armés rebelles et terroriste qui sont les premiers à les bafouer. C’est ainsi que lors de sa visite dans notre pays en juillet dernier, le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous, avait établi la responsabilité de ces groupes dans la violation de l’accord du cessez-le-feu du 23 mai dernier.

Ce bien qu’aucune réelle mesure n’ait été prise afin que le calme revienne dans cette partie du territoire. Aussi, depuis quelque temps, les éléments de ces groupes ne cessent d’accumuler les déconvenues militaires. Ainsi, après avoir été contraints à l’abandon des localités d’In Tillit et de Tessie par le GATIA, les séparatistes et terroriste ont également été chassés d’autres localités par l’armée malienne qui semble avoir repris confiance. L’étau semble donc se resserrer autour de ceux-ci.

Massiré DIOP

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Ce que le journaliste ne dit pas, ce que cela a commencé à Bourem lorsqu’un détachement du HCUA-MNLA-MAA a voulu tester en mi – octobre le dispositif local des FAMA. Le bilan est lourd car sans prisonnier. Informez-vous, il y a beaucoup de choses qui se passent et qui ne sont pas dites.

    Aidez-nous moralement, on fera le boulot

  2. Saluons l’émergence de l’armée malienne…Qu’elle gagne du terrain , qu’elle s’impose..

    Un pays de 15 millions d’âmes doit avoir une armée plus forte de des groupes représentant 800 000 âmes…

    Mais pour être vraiment gagnant le Mali doit tenir compte de toutes les sensibilités..

    C’est plus à l’armée malienne que revient la difficile tâche de libérer Kidal car elle seule peut faire la différence entre un citoyen malien honnête et un malien criminel..

  3. Que l’armée reste seulement et toujours vigilante et d’arrêter de faire des prisonniers parmi ces gens-la. Avec le départ de Blaise, qu’il plaise, ces gens ont été touchés quelle part dans leur situation. Merci André Bourgeot

  4. Là après des victoires remportées avec honneur et vaillance si on nous annonce des nominations oui on prend!Sans victoires remportée on ne prend pas de galons! La promotion cela ne s’offre pas, cela se prend (gagne)Mme OU Mr e journaliste merci de prendre un cours de géographie!Boulikessi “chassé le HCUA de la localité de Boulkessi” et Ber” sur toute la zone de Ber et ses environs”!Une catastrophe!Deux zones diamétralement opposées.BER est contrôle par le MNLA

  5. Enfin!!! 😆 😆 😆

    Comme quoi, les chaussettes supersoniques, finalement ça a du bon! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    • PS: Mais ne crions pas trop vite victoire cependant; Avec le battage médiatique qu’il y a eu autour de nos “approvisionnements militaires” (et ce malgré le secret-défense 😛 !), qui nous dit que ces chiens ne vont pas à leur tour se trouver un Kagnassy touareg et importer comme nous des chaussettes magiques! 😥 😥 😥 😥

      Méfiance, donc! 8)

      Ils en sont bien capables… 8)

  6. Vive l’armée malienne…. Républicaine… Respectueuse des droits de l’Homme… 😀

    Vive le Mali. UN et INDIVISIBLE. Démocratique et Laïc. Et Multiethnique. 😀 😀 😀

    • Yesssss…. vive notre armée nationale… Courage les gars… 😆 😆 Tous ceux qui ont détourné leur fonds doivent passer en première ligne d’abord…. les hommes corrompus devant et Fily pour la cuisine derrière pour eux… surtout de la sauce Mafé… nos soldats adorent ça 😆 😆 😆

      • ” …. les hommes corrompus devant et Fily pour la cuisine derrière pour eux… surtout de la sauce Mafé… nos soldats adorent ça “ 😆 😆 😆 Koudis, es tu sur que ce sont nos soldats qui adorent ca? 😆 😆

      • 😆 😆 😆 , Esperons que cette action soit le debut du commencement de la liberation totale de Kidal. Sinon si fily ne passe pas a travers le filet , alors nos fama continueront a savourer leur ZAGAROBA quotidien.
        Courage nos Famas, montrer nous que vous valez meiux que tous ceux que Nous disont le maliweb. :mrgreen: .

Comments are closed.