Mali: HRW accuse les groupes armés de “crimes de guerre” dans le Nord

29
Un rebelle islamiste du groupe Ansar Dine, le 24 avril 2012 près de Tombouctou, au nord du Mali © AFP

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a accusé lundi les différents groupes armés (rebelles Touaregs, islamistes et arabes) qui contrôlent le Nord du Mali d’avoir commis de “nombreux crimes de guerre”, en se livrant à des viols, des pillages et à l’enrôlement d’enfants-soldats.

La majorité des viols et pillages d’hôpitaux, écoles, églises ou bâtiments publics ont été imputés par des témoins aux rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, Touareg indépendantistes) et, dans une moindre mesure, aux miliciens arabes et au groupe islamiste armé Ansar Dine, rapporte HRW dans un communiqué.

L’ONG accuse également les islamistes d’avoir sommairement exécuté deux hommes et amputé la main d’un autre au moins, d’avoir organisé des séances de flagellations publiques et menacé des femmes et des chrétiens.

HRW dit disposer également d'”informations crédibles” sur la “détention arbitraire” et l'”exécution sommaire de Touaregs, membres des forces de sécurité et civils” par des militaires maliens.

Au cours d’une mission de dix jours à Bamako, l’organisation de défense des droits de l’homme dit avoir interrogé plus de cent victimes et témoins d’abus, pour la majorité commis à Gao, Tombouctou, Diré, Niafounké, Ansongo et à Kidal, entre la fin mars et la mi-avril.

HRW a recueilli des témoignages sur “au moins 17 viols de femmes et de fillettes, certaines âgées de 12 ans”. Dans la plupart des cas, les victimes et témoins ont mis en cause des combattants touareg du MNLA.

Les témoins ont presque tous assisté à des pillages perpétrés par les rebelles du MNLA et, après le retrait de l’armée de Tombouctou, par des miliciens arabes. Le groupe Ansar Dine a procédé à la destruction de bars et d’hôtels se livrant là aussi à des pillages.

La ville de Gao a fait l’objet d’un “pillage systématique”, mené par des combattants du MNLA mais aussi par des habitants et des prisonniers évadés, selon HRW.

Dans les hôpitaux de Gao et Tombouctou, des patients ont été “enlevés de force de leurs lits et laissés sur le sol après que les rebelles eurent volé les matelas”.

HRW dit avoir reçu de nombreux témoignages sur la présence d’enfants-soldats, parfois âgés de 13 ans, dans les rangs du MNLA et à une moindre échelle au sein de la milice arabe et du groupe islamiste Ansar Dine.

La semaine dernière, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré suivre “attentivement” la situation au Mali et devrait “décider prochainement” s’il entame un examen préliminaire dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, déstabilisé par un coup d’Etat le 22 mars qui a ouvert la voie à une offensive éclair de groupes armés qui ont pris le contrôle de la moitié nord du pays.

 

AFP

09:30 – 30/04/12

Commentaires via Facebook :

29 COMMENTAIRES

  1. les sanogo ils ont pris le gout des boisson fraiche et de la sauce d’arachide avec le riz ils vont jamais partir au nord.Regarde moi des peureux comme Sanogo qui c’est que parler c’est honteux d’avoir des militaire comme sa

  2. SOS SOS citoyen du monde désire se rendre dans la république de l’azawad mais impossible de la situer sur une carte. Bandes d’attardés réveillez-vous, the dream is over.Laissez-nous lui régler son compte à cet abruti de kati et vous verrez espèces de KOKOBALI 😈

  3. LE CONGRES DE « L’AZAWAD » SE TERMINE EN QUEUE DE POISSON
    MONDAY, 30 APRIL 2012 14:59

    Le congrès du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) sur l’indépendance de l’Azawad a commencé le mercredi 25 avril à Gao. Mais les cadres, chefs de tribu, personnalités influentes et notables ne sont pas parvenus à s’entendre sur l’indépendance de la zone. Pire, après avoir boudé la rencontre, les islamistes et le MNLA ont procédé à des échanges de tirs entre eux.

    Selon notre source de Gao, le congrès du MNLA sur l’indépendance de l’Azawad a été vers un véritable fiasco. C’est dans un contexte particulièrement très tendu que les travaux du congrès de l’Azawad se sont ouverts le 25 avril à Gao. Organisé par le MNLA, ladite rencontre devrait réunir l’ensemble des chefs de tribus touaregs. En clair, le MNLA veut amener les grandes tribus à pousser Ançardine à désarmer son organisation et à couper les liens avec Al Qaïda. Pour ce faire, le MNLA a proposé un poste important au sein du mouvement à Ayad Ag Ghaly (chef d’Ançardine) en contrepartie de son ralliement au MNLA et de son éloignement des groupes salafistes. « En fait, le MNLA pense qu’il sera plus rentable de l’avoir à ses côtés que de le prendre comme un ennemi », a confié notre source. En outre, le MNLA ne voulait pas s’attaquer directement aux trafiquants de drogue ou à Al Qaïda. C’est pourquoi il a impliqué les tribus car sans ces tribus, le MNLA ne peut rien faire.

    Une divergence totale

    L’enjeu de ce congrès était très important pour le MNLA. Leur porte-parole résidant en France, Ag Assarid, a signé sa présence. Il était question de déterminer l’avenir de
    l’organisation. Mais hélas, « la montagne a accouché d’une souris » car les participants, du moins les chefs de tribu, n’ont pas accepté l’offre. « Ag Attaher, une personnalité influente de Kidal, s’est catégoriquement opposé au projet tout en indiquant qu’il est déçu de leurs pratiques avant de souligner que les populations des villes occupées ne sont pas avec le mouvement, tel que Gao et qu’il n’est pas question de prendre une indépendance sans l’accord des populations. A cet effet, il a ordonné de sursoir aux intentions de la libéralisation de l’Azawad », a expliqué notre source. Du coup, les autres notables ont imité Ag Attaher.

    Des échanges de tirs entre Ançardine et MNLA

    Avec les djihadistes d’Ançardine, ça été encore pire car non seulement ils ont refusé de participer au congrès, mais la branche djihadiste a mené une attaque contre les rebelles du MNLA. Selon notre source, entre 17 heures et la nuit du mercredi dernier, il y a eu des échanges de tirs à la sortie de Gao vers Bourem où des coups de fusil avaient éclaté. Notre source affirme qu’il ne peut pas donner des précisions concernant ces échanges de tirs. Néanmoins, ladite source soutient que des rumeurs indiquaient que les djihadistes ont attaqué le MNLA et qu’ils ont récupéré des armes et des véhicules au MNLA. Quoiqu’il en soit, ce premier congrès tenu par le MNLA a été un véritable fiasco à Gao. Entre temps, les forces loyalistes de Bamako affirment être en position d’offensive pour la récupération des régions occupées par les bandits armés.

    Yapi N’guessan – abidjandirect.net

  4. HRW ou la honte! Vous racontez des salades. Le viol est une pratique inconnue des moeurs du noble peuple Touareg. Allez chercher vos violeurs ailleurs chez vous ou chez vos arabes. Vous acusez a tort, et de façon lâche et éhontée le MNLA de tous les noms d’oiseaux. Cela ne fera que vous rabaisser davantage. Allez sur le terrain de la guerre au lieu d’avancer dans des accusation d’une bassesse hors commun. Allez y en Republique de l’Azawad et vous verez que les minorités Songoy, arabes et autres noirs sont traités en frères. Ils sont même gaté depuis que le MNLA a libéré l’Azawad. Les sales accusation ne vous mènerons nulle part, si non vous ridiculer davantage.

    Vive le capitaine Sanogo, qui a compris que vous ne meritez que le bâton! 😈 😈 😈 😈 😈 😀 😀

    • “Le viol est une pratique inconnue des moeurs du noble peuple Touareg.” dixit ‘Moi-même’

      Et les femmes qui fument, c’est connu dans la moeurs targuie ça ???
      Il y’a qq jours NWI se plaignait de la présence des barbus dans la région et regrettait par conséquent que les femmes ne peuvent plus fumer dans l’Azawad ??? 😀 😀 😀

      “Vous acusez a tort, et de façon lâche et éhontée le MNLA de tous les noms d’oiseaux.”

      Ag BiBi ??? c’est une nom touareg et ça vous va bien !!! 😀 😀

      “Allez y en Republique de l’Azawad et vous verez que les minorités Songoy, arabes et autres noirs sont traités en frères.” dixit ‘Moi-même’

      Et toi qu’est ce qui t’empêche de revenir de ton exil (fuite) ???
      😀 😀

    • Allez y en Republique de l’Azawad et vous verez que les minorités Songoy, arabes et autres noirs sont traités en frères.
      -Quel ingnorance de ta part
      Le viol est une pratique inconnue des moeurs du noble peuple Touareg
      -Sachet b1 que dans chaque communauté il y’a de bon et de mauvaisn de violeur et de non violeurs….
      En tout cas avec tout ce qui se passe dans les regions nord du MALI demontre l’ingnorance et l’immence bassesse des touaregs du mnla.

    • les Touaregs sont à la base de l’ instabilité de l’ Afrique( de l’ Algérie au Burkina Faso, de la Libye jusqu’au Mali depuis des dizaines d’ années).
      Une realité absolue

  5. Dieu Merci.Bravo à HRW.
    L’espoir commence à renaitre pour la traduction devant la Cour Pénale Internationale du MNLA pour crimes de guerre et crimes coNtre l’Humanité.

  6. Je crains beaucoup pour le Mali comment les propres fils ont conduit le pays à la catastrophe de frère on est parti à l’affrontement sans issu. Je l’ai dis que rien est encore perdu et qu’on peut sur retrouver sous l’arbre à palabre pour que plus que jamais ces erreurs ne reviennent. Aujourd’hui on vous accuse de crime de guerre crime contre l’humanité chers frères tout ça là est arrivé Par ce que vous n’avez pas écouté vos frères si proches, si nécessaire, si importants. C’est ce que veut la communauté international pour que vous commettez des erreurs enfin qu’ils vous traitent de crime de guerre, crime contre l’humanité.

  7. sanogo fait gaf sinon tu risque de perdu ta vie pour rien ce plitot au nord que tu devrais aller te battre et non a bamako

  8. LES AUTORITéS DES PAYS PAUVRES ETANT INAUDIBLES… AUPRES DU CPI; BIENVENUE A HRW LE GRAND NAFIGUI INTERNATIONAL GRAND DENONCIATEUR..

    • Tu peut te pendre si tu a honte d’être malien ou tu cherche une autres nationalité!!!!

  9. je ne regard même plus les infos sur ORTM, juste à l’idée de voir cette imbécile de Sanogo à la télé c’est fatiguant, rien ne se passe, mais rien, le Nord ne sera jamais libérer

  10. C’est triste de voir son pays jongler dans le chaos avec notre être même, cherchant desesperement une unité qui est vite devenue illisoire. (Paraphrase de Yambo Ouologuème)

  11. le MNLA ,les barbus ont de beaux jours devant eux et ils ont eu tout le temps de s’installer confortablement au Nord .L’armée malienne est composée de deserteurs et n’est pas prete à reprendre le Nord .Sanogo trouve moins dangereux de faire le chemin Kati-Bamako que d’aller delivrer Gao 😉 L’Azawad est là pour trés longtemps ,il faut vous y faire ! 😳 😳

  12. Nous avons beau parler la CEDEAO finira par triompher. Nous avons appelé la CEDEAO après des défaites successives. La junte ne veux pas aller au nord. Les vrais militaires sont au nord. Gamou le patriote est avec ses hommes au Nord. Prions le bon Dieu que Gamou boute de Gao les bandits armés. Ouvrons les yeux. La CEDEAO finira par comprendre que ces hommes n’ont d’égard pour les citoyens du Nord. “bèn bali soo yé tomo yé” chantent nos sages griots . Qui sera le nouveau Soundiata Malien.

  13. Mais de grâce, laissez Capitaine SANOGO en paix. Si vous n’êtes pas au Mali, laissez les maliens du Mali régler leurs problèmes car nous savons ici comment nous vivons. Capitaine nous a débarassé de la bande d’escrocs publics qui n’ont fait que piller le pays. Les dirigeants de la démocratie au Mali doivent aussi être juger de haute trahison, crime de guerre, pillage, viol, vol de deniers publics tout comme les rebelles du MNLA.

      • Ne vous agitez pas nous somme tous digne d’être maliens ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face et ce dire que l’armée a été défaite pas par la faute des hommes de rang mais surtout la cupidité des hauts gardés et la médiocrité d’ATT ne veulent pas nous voir sortir de l’ornière . car dans l’état actuelle de déliquescence avancé de nos FDS nous ne pouvons pas foncer tête baisser et en plus la chute des trois villes du nord ne sont en rien imputable au coût d’état car c’était la suite logique des évènements du 17 janvier a Menaka et la chute du poste de défense avancé de tessalit qui a sonné le glas de l’armée Malienne.ouvrez les yeux si non on vas a cette partition programmé du mali de longue date . nous entre-insulter ne resoudra rien. faite des propositions concrètent donnons nous la main et disons nous que personne ne viendre délivrer le nord a notre place je ne comprend pas cet acharnement sur Sanogo pendant que les Blindés malien qui étaient au combats n’avaient même pas de démarreur pour la plus part tu peut avoir du coeur mais jusqu’à ce donner la mort en la voyant venir je pense que c’est de la bêtise

    • Malien
      je me demande comment certaines réfléchissent,je suis d’accord avec toi quand tu dis que Sanogo nous a ouvert les yeux,nous débarrasser les pilleurs,voleur de la nation
      mais depuis que ce clown a fait le coup de d’état qu’est ce qu’il a posé comme acte allant a libérer le Nord
      il sera pire que les autres ,il veut sa part du gâteau
      je vous jure s’il avait posé des actes concrets il n’aurait aucun problème a adhérer tout le peuple a sa cause,mais malheureusement il veut se remplir les poches
      vivement un Tomba Diakité Malien

  14. enfin voila les décisions qui font plaisir; mais n’oublier pas les militaire de Bamako qui ont procédé à actes de vandalisme; pillage et des arrestation arbitraire

    • Toi tu pense a cela entre temps on aura fini avec ceux là qui avaient quelque chose a voler chez ceux-là vivement la fin de l’impunité du népotisme de la gabegie. ceux qui parlent d’arrestations arbitraires doivent savoir qu’entre temps ils doivent trouvé un lieux d’exil vivement la fin de l’interim et le début de la transition pour faire appliquer les recommandations du médiateur Sidi Soso Diarra!!!!!!

    • pourquoi il faut tjs emmener SANOGO??? parce que tu n’arrive plus a payer tes etudes aussi???
      TIEN BON MON CAPITAINE NOUS SOUTENONS NOTRE ARMEES

      ATTENTION N’oublions pas nos braves soldats EGORGER a Angel hoc(paix a leurs ames)cela ne doit pas rester IMPUNIS.

  15. AH CE PAS TROP TOT et nos braves soldats EGORGER a Angel hoc (paix a leurs ames)cela ne doit pas rester IMPUNIS.

Comments are closed.