Massacre d’Aguelol-hoc : Un rescapé mouille ATT

46

L’ami d’un capitaine se souvient. Il y a beaucoup de non-dits dans le massacre d’Aguel-Hoc qui a vu l’assassinat froid de  118 soldats de l’armée malienne sur place par les éléments du MNLA, en a fait partie le commandant de l’unité méhariste de la localité, le capitaine Sékou Traoré dit Bad, ancien  leader estudiantin. Lui avait vu la mort venir, mais a préféré la défense de la patrie. Ce snipper hors pair victime d’un complot d’Etat de la part d’ATT, a confié ceci à son ami  avant de mourir : « ce pays va fonctionner comme ça, mais si nous voulons, c’est à nous de changer l’ordre des choses. Restez ici,  je viendrai vous chercher » et fait référence avec sa conversation avec le général ATT sur le téléphone satellitaire des rebelles. 

Neuf mois après le massacre d’Aguel-Hoc, un enseignant rescapé,  Adama Sissoko, ami inséparable et confident du capitaine Sékou Traoré dit Bad, commandant de l’unité méhariste d’Aguel-Hoc, parle et revient sur les dernières heures du capitaine Traoré qui a défendu sa patrie au prix de son sang. Lisez plutôt le récit de ce rescapé.

Sur cette histoire très récente, les gens laissent circuler beaucoup de rumeurs. Il ya eu deux attaques à Aguel-Hoc, celle du 18 janvier et celle du 24 janvier 2012. Ces attaques ont été commanditées par les éléments déserteurs de l’armée avec le soutien des éléments d’Aqmi avec d’autres complicités non identifiées qui donnaient la position de l’armée aux bandits armés. La preuve, un élément de la garde nationale promotion 2007, avait tenté de saboter en mettant des bâtons dans  les obus du 12-7 qui se trouvait au portail du camp, le jour même de l’attaque du 18 janvier 2012.  Ce mercredi la ville a été attaquée très tôt le matin, les tirs sporadiques retentissaient, c’était à 10 heures que les choses ont pris une tournure inquiétante ; les éléments du capitaine ont mis en déroute les assaillants. Dans la nuit du 18 au 19 janvier, moi-même, j’ai personnellement dénombré plus de sept cent corps, je le dis officiellement. Ce que les gens ne savent pas et que le capitaine m’a confié est que ce jour là, vers 22 heures, la position des deux principaux cerveaux de l’attaque, à savoir un certain Abdallah Gamal et Assadeg Ag, un ancien élu à l’assemblée régionale de Kidal,  a été donnée au commandant du camp Sékou Traoré  par un agent de renseignements basé à Sévaré qui était un intime à Sekou.  Leur véhiculé fut pourchassé par un hélicoptère  de l’armée malienne avec à son bord le capitaine lui-même, les deux fugitifs seront appréhendés vers Taoudenni et ramenés au camp d’Aguel-Hoc. Après leurs  auditions et les informations extorquées, ils ont été ramenés derrière le camp et les éléments sont retournés bredouille. En terme clair ils ont été exécutés.

Coup de fil de ATT

Leur téléphone satellitaire communément appelé Thuraya  est resté dans le bureau du capitaine. C’est dans la journée du 20 janvier au matin que le téléphone satellitaire extorqué  aux chefs rebelles a sonné, au bout du fil c’était  le Président ATT qui appelait, mais tombe sur le capitaine Traoré. C’est ce coup de fil gênant qui est à la base du massacre d’Aguel-Hoc du 24 janvier.

Ce coup de fil dont mon ami, le capitaine, m’a fait écouter dans la cour PC ou toutes communications sont enregistrées sur une unité centrale. Dans cette conversation on entendait le président ATT se présenter et dire : « Allô !  Il ya quoi chez-vous ? Il ya quoi chez-vous ?». Subitement le capitaine, pris de  panique ou habité par la colère ou l’effet de surprise, se présente en ces termes : «vous vous trompez mon général. C’est le capitaine Sekou Traoré, commandant de l’unité méhariste d’Aguel-Hoc ». Bien entendu ATT a racroché brusquement et brutalement. C’est cette connivence du chef suprême des armées avec l’ennemi que le capitaine n’a pas du tout compris.

Il informa  en premier lieu son collègue, commandant de l’unité méhariste de Tessalit basé à Inkalhid, de ce qui s’était passé. Ce dernier sera relevé de son poste le même jour, appelé à Bamako en catastrophe, pour être envoyé au Congo dans le cadre de Monusco, avec une promotion exceptionnelle à l’appui. La preuve ATT même a affirmé à la télé qu’il a promu le capitaine Traoré  au grade du commandant avant qu’il ne porte le grade de capitaine.

Après, appel fut fait à tous ces éléments, même ceux qui sont au niveau des check- point. Au cours de cette réunion, il leur a  expliqué la gravité et la complexité de la situation que vit le pays. Et faisant part de son inquiétude sur la tournure que vont prendre  les choses, il a demandé aux soldats qui ne peuvent pas tenir, qu’il va leur donner une permission à durée indéterminée, à condition de quitter la ville  d’Aguel-Hoc et de rester discret et c’est lui qui les autorise, en tant que commandant de l’unité. Les permissionnaires sont partis devant nous, nous étions deux enseignants noirs  restés avec les militaires, en ayant en tête que les bandits-là ne vont plus revenir. Bad disait qu’il ne va pas bouger d’un iota;  la patrie ou la mort, et qu’il va honorer son serment d’officier de  défendre l’intégrité territoriale et l’unité nationale. Quand je lui ai dit que je vais rester avec eux parce que nous sommes tous des hommes, il a eu des larmes aux yeux. Et il m’a répondu « que nous ne sommes pas pareils ».  Parce que lui, il a fait la formation « devant certains événements, tu ne peux pas tenir parce que ce n’est pas ta vocation; mais si tu persistes on est là ». Le jour fatidique, soit le mardi 24 janvier 2012, en plein combat, il m’a raconté, trois heures avant sa mort, soit vers 16 heures quand ils s’étaient repliés juste derrière le campement de notre école où il avait son cache d’armes personnel.

« Voila ce que je t’avais dit, tu vois maintenant, néanmoins vous êtes à l’abri,  restez sous les tables bancs,  ne bougez pas surtout si tout va bien, rien ne vous arrivera, je suis avec ces gens là d’abord ». Après plusieurs minutes de combat,  les tirs devenaient sporadiques et on l’avait informé que le renfort devrait quitter Tessalit pour Aguel-Hoc, chose à laquelle il ne croyait pas après le «fameux coup de fil». Après quelques moments, il nous a dit qu’il n’y aura pas d’équipes pour les secourir et a décidé d’utiliser son cache d’armes. Les éléments qui voulaient venir le chercher derrière notre école, il en a tué plus de sept parmi ceux qui voulaient rentrer dans la cour de l’école. Un obus a même été tiré sur l’école par les  mêmes assaillants; les traces sont toujours visibles.

Le plus étonnant est que l’unité méhariste qui devrait quitter Kidal et Annéfis  avait pour mission d’arrêter le capitaine Traoré, le liquider et ramener l’unité centrale sur laquelle la conversation du président ATT avec les rebelles a été enregistrée. Cette équipe, une fois sur place, les tirs ont cessé. Cette unité est rentrée dans le camp et s’est mise à fouiller les bureaux, à la recherche de l’unité centrale et du capitaine Sékou Traoré qui s’était caché hors du camp. Cette unité s’est repliée après, sans faire de combat et d’aucuns  disent qu’elle s’est rajoutée aux rebelles. Mais ce que les membres de l’unité ne savaient pas,  l’unité centrale en question, Bad l’avait confié à un élève de la troisième année qui l’avait caché dans un bureau de l’IFM; ce dernier sera tué à cause de l’unité centrale quand les bandits sont rentrés dans la cour de l’école, parce que lui voulait sortir avec l’outil en question pour chercher à se cacher.   Quand les bandits ont aperçu l’unité tant recherchée, posée à coté du cadavre de l’élève, un d’entre-eux disant en langue Tamasheq  « Tihdid tihdid » (c’est vrai c’est ça ce qu’on cherchait). Ils ont laissé les autres et sont partis avec l’unité centrale du directeur de l’IFM et celle trouvée dans la cour. En partant ils sont venus nous faire sortir un à un sous les bancs et c’est un garde déserteur Tamasheq qui a dit aux autres que nous, nous sommes des militaires et qu’il nous connaît; que  nous étions cachés pour notre sécurité. Ils avaient pratiquement tué tous les militaires, à part huit qui étaient «protégés» contre les balles, dont le capitaine Traoré. Jusqu’à sa dernière cartouche, le capitaine ne s’est pas rendu; il a été pourchassé en voiture et bousculé. Il s’est relevé et ils l’ont arrêté, le touareg qui a reconnu que Sékou est un brave militaire et que c’est lui qui a tué leurs éléments. Il a été ramené dans le camp avec les sept autres de ses compagnons,  ils les ont mis à plat ventre et faisaient rouler les véhicules BJ 4×4 sur eux. C’est cette scène qui m’a beaucoup fait mal, surtout quand je voyais le sang couler de sa bouche avant de mourir. Il me regardait, mais ne pouvait plus parler; c’est moi qui ai fermé ses yeux quand il a rendu l’âme, ainsi que les yeux de l’adjudant Sangaré et le caporal Koba. Je retiens du capitaine Sékou,  l’exemplarité d’un vrai officier qui respecte son serment. Souvent il me disait « Sissoko, nous, nous sommes là pour vous; que c’est nous qui devons mourir d’abord, avant vous ».

Il m’a dit « ce pays va fonctionner comme ça mais si nous voulons c’est à nous de changer l’ordre des choses. Restez ici je viendrai vous chercher » moi j’ai toujours en tête que je vais le voir. Il a vu la mort venir mais il est resté pour la défense de sa patrie. Quand on a fini de les inhumer dans une fosse commune  qui sera bourrée de sable avec l’aide d’un camion benne. J’ai enlevé les bracelets  et les bagues des militaires qui m’étaient familiers; arrivés à Bamako je les ai remis à leurs parents. Après l’inhumation, on a été pris comme des otages par les bandits et on dormait dans les fûts d’essence enfouis dans le sable sous forme de tunnel, soudés les uns aux autres sur de longues distances. Dans la journée, on faisait la corvée d’eau en plein soleil avec deux bidons de 20 litres remplis par personne, sur une distance de 2 Kms. Tous ceux qui ont pu  supporter les deux bidons ont été exécutés. Nous sommes 19 rescapés sur 43 otages, tous les autres ont été exécutés. Le quatrième jour, nous avons été attachés et amenés vers la frontière nigérienne et les autorités nigériennes nous ont amenés à Niamey, puis à Bamako. Ça fait mal de mourir pour ce pays.

Aliou Badara Diarra   

 

Commentaires via Facebook :

46 COMMENTAIRES

  1. Monsieur l’enseignant tu as plutôt blanchi Toumani des suppçons car tu as montré les fausses affirmations de certains soldats fugitifs.
    De la manière dont tu as raconté l’évènement d’Aguelol-hoc cela montre que tu n’es pas vraiment un enseingnant,ou que tu crouvres tu statut de militaire fugitif d’Aguelol-hoc. Il faut laisser réposer les âmes de nos vaillants soldats qui sont morts pour la défense de la patrie et surtout celle du capitaine Sekou Traoré dit Bad.

  2. Si ce que dit ce monsieur est vrai, alors les militaires tués à Aguel hoc seraient les premiers à commettre des crimes de guerre à savoir l’exécution sommaire de 2 rebelles!

  3. Que l’âme de tous ceux qui sont morts sans rien demander repose en paix!
    Par rapport à ce film que vous nous servez, même un conte ne peut se faire de cette façon. Il est trop imaginaire ce que tu dis ici. 700 morts parmi les bandits! S’il vous plaît! Qui peut te croire?
    Ensuite depuis quand une arme 12,7 a-t-elle commencé a tirer des obus?

  4. Que l’âme de tous ceux qui sont morts sans rien demander repose en paix!
    Par rapport à ce film que vous nous servez, même un conte ne peut se faire de cette façon. Il est trop imaginaire ce que tu dis ici. 700 morts parmi les bandits! S’il vous plaît! Qui peut te croire?
    Ensuite depuis quand une arme 12,7 a-t-elle commencé a tirer des obus?

  5. si tout ce qu’il dise est vérifié ben le capitaine Sékou TRAORE a fait ce qu’il aurait dû faire mais depuis le coup d’état de Mars dernier les maliens avaient pour la plus part salués leurs devouements,on les croyait en SUPER MAN et depuis un certain temps on ne voit que la chasse aux bérets rouges,le combats par discours dans le camps de KATI,la diplomatie qui permet à ces terroristes de s’organiser et s’avancer!……….
    la conquête ne se fait pas à Bamako il faut aller au front pour venger ceux qui sont mort pour déffendre le MALI

  6. Monsieur l’enseignant,
    N’avez vous jamais appris que tout ce qui est exagéré n’a pas de sens.
    Une seule de vos affirmation permet à toute personne avec une logique élémentaire de s’apercevoir que vous avez inventé cette histoire., Vous êtes un très mauvais conteurs. Grave, vous diffamer
    Laquelle affirmation me direz vous ?

    ” j’ai personnellement dénombré plus de sept cent corps, je le dit officiellement. ”

    Vous n’avez pas honte ?

    Pourquoi avez vous attendu si longtemps pour parler ?

    19 personnes rescapés sur 43..Ok…Où sont-t-ils ? Quelle est leur versions ?

    Qu’est ce que vous voulez dire lorsque vous ecrivez ” à part huit qui étaient «protégés» ” ?
    Protégé contre quoi ? J’espère que vous ne voulez pas dire protégé contre les balles par des Gris Gris ?
    Je te rappelle que ces bêtises sont racontées pour les legendes et pour épater les enfants et les amusés.

    L’histoire de l’hélicoptère ? Vehicules des bandits localisé et pourchassé ..Ah bon !!! L’armée Malienne est à mesure de localisé un véhicule dans le desert depuis Sévaré. ” E Bataradé-ii ” c’est toi qui leur a fourni un satellite pour ça ?

    Enfin, ceci est un message pour les militaires idiots de Kati. Si vous voulez diffamer, faites travailler un peu plus vos méninges avant de nous sortir des ” Ziri ”

    Sachez que ce sont des Hommes qui ont perdu leur Vie de manière atroce.
    Pour le respect de leur mémoire, de grâce ne salissez pas leur sacrifice par vos imbécilités.

    Pour juger d’une situation, la régle élémentaire veut qu’on recueille la version de toutes les partie.

    J’invite les maliens à observer cette régle élémentaire.

    Je n’ai aucune sympathie pour ATT mais je refuse de tomber dans la facilité et l’accuser de tout sans lui donner la parole.

    Cet Monsieur est à l’image du Malien.
    Ceux qui l’accusent aujourd’hui de tout et de son contraire manquent de l’élégance élémentaire d’un Homme digne. La plupart d’entre eux peuvent -t-ils se regarder avec fierté dans leur miroir crasseux ?

  7. un téléphone qu’on a pris avec l’ennemi et qui s’enregistre sur notre PC
    quel mensonge!!!
    les communications des militaires maliens d’accord mais pas ceux dont on était même pas sur de les prendre!!! comment le pc etait configuré?
    évitons les mensonges sordides et aidons nos militaires à se battre comme l’a fait sekou
    merci

  8. Stupéfiant! Ce qui est sûr…rien est sûr! en tout cas nous prions pour toutes les victimes et compatissons la douleur de leur famille. Mais encore une fois la guerre n’est pas la solution car elle ne sert que l’intérêt d’un certain nombres d’individus et non du peuple.

  9. Louange au Tout Puissant,et,Qu’Allah agrée l’âmes de tous ceux qui sont tombés pour la Patrie!!!Allah te dji to nonola.ATT,t p aller au bout du monde,mais le juge infaillible te rendra ta sentence sans erreur.Voyez bien sa façon de partir,il est certes evident qu’il n’avait pas une intention sincère pour sa Patrie!!!Apres la trahison des freres d’armes :Chaka KONe et les autres sont honorés par le bon Dieu.ATT,ta fin va être catastrophique!!!ce n’est que le debut

  10. Il s’est dit beaucoup de choses depuis Janvier 2012, c’est sur qu’il y a eu beaucoup fe forfaiture… Ce qui est certain, le jour ou le Mali aura un gouvernement digne de ce nom, il faudra bien que ATT soit poursuivi pour sa participation, meme passive au developpement de l’islamisme et du narcotrafic au Mali! Nous attendrons le temps qu’il faudra, mais cela devra se faire!

  11. hero national ces militaires d aguel hoc.ils ont versee leur sang pour le MALI

  12. C EST DES CONNERIES TOUJOURS RACONTES PAR DES MILITAIRES DE KATI POUR NE PAS ALLER AU FRONT ET METTRE LA RESPONSABILITE DE LA CHUTE DES TROIS VILLES SUR ATT ALORSQU ON LE SAIT TRES BIEN APRES LE COUP D ETAT LE FUYARD DE SANOGO AVAIT ARRETE TOUS LES HAUTS GRADES DE L ARME DONC LA CHAINE DE COMMANDEMMENT ETAIT BRISEES ON NE SAVAIT PAS KI COMMANDAIT. COMME CA K CES VILLES SONT TOMBEES. C EST TOUJOURS DES RACONTARDS DES MILITAIRES.
    LORSQU ILS FAISAIENT LE COUPS ETATS ILS DISAIENT BIEN LE REGIME INCOMPETENT D ATT DEMANDE LEURS CE QU ILS ONT PU FAIRE APRES LE COUP. BANDE DE FUYARDS ET D INCAPABLES HONTE A VOUS. UNE ARMEE KI REFUSE DE SE BATTRE POUR ALLER S EN PRENDRE A SON PRESIDENT POUR DES CONNERIES. LE PEUPLE MALIEN N EST PAS DUPE POUR CROIRE EN VOS CONNERIES.

  13. mon ami jai pleuré quand ,je te le jure ,les familles de ces victimes doivent porter plaintes contres les responsables de ces fais ,que leur ame se repose en paix , att est responsable de tout ce qui c,est passé, de tessalit a agaloc en passant par anefisse

  14. mon ami jai pleuré quand ,je te le jure ,les familles de ces victimes doivent porter plaintes contres les responsables de ces fais

  15. Oh mon Dieu,jusqu’ou irons-nous maliens?
    Mr Alou Badar Diarra, si toi meme tu crois a cette l’histoire de l’enseignant, c’est que tu peux confondre (excuse moi du terme vulgaire j’en conviens, mais publie une telle histoire suppose que tu prends les gens pour des cons)l’autre orrifice avec ta bouche.

  16. Et entre ce temps qu’et ce qui s’est passé pourvue les militaires se terrent à Kati???? Ou bien tous hero sont tous mort à Aguelol-Hoc? Capitaine Sekou était aussi familier d’ATT pour connaitre immédiatement sa voix au phone????

  17. Invité chez des amis toubabs à Bamako, j’ai eu l’occasion de rencontrer au cours d’une soirée, un français des services spéciaux à l’époque où ils étaient chez nous pour tenter de récupérer un de leurs otages, et il m’a raconté écoeuré que les voyous du nord étaient appuyés par la complicité des autorités maliennes: A chaque fois qu’ils allaient tenter une opération sur ces salauds, ils étaient prévenus par des responsables maliens! Et le pire, c’est qu’avec les téléphones satellitaires, ils avaient toutes les communications enregistrées!!! Mais diplomatie oblige, la France qui sans doute ne souhaitait pas créer un clash diplomatique pur et simple avec le mali, n’a jamais dénoncé officiellement cette complicité d’att avec les bandits du nord!

    Mais si l’on se souvient du refroidissement glacial entre le quai d’orsay et att, (et un cadre du quai d’orsay avait déclaré tout net dans je ne sais plus quel journal français: “A ce stade-là, on ne peut plus parler de laxisme mais de complicité”), on comprend maintenant beaucoup de choses.

    Par ailleurs, une autre information avait été lancée dans un journal français à l’époque: L’argent liquide des rançons versées par la france aux preneurs d’otages sont évidemment des billets soigneusement enregistrés et traçables. Bien qu’il y ait peu de chance, si un seul de ces billets-là était dépensé en france, ça constituerait un trace précieuse pour les services français qui traquent les preneurs d’otage. Or, certains de ces billets ont réapparu à Paris.

    Immédiatement retracés par les services fançais, ces derniers sont remontés jusqu’à… la belle lobo qui en voyage à Paris avait effectué des achats en liquide dans les boutiques de luxe avec… les billets remis pour la rançon d’un des otages enlevés au Mali!!!!

    Donc, on comprend mieux le “laxisme” invraisemblable d’att envers les bandits du nord: Il bouffait sa part de gateau!!! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    Et les occidentaux l’avaient compris avant nous!

  18. C’est du n’importe koi. Le MNLA n’a pas participé à l’attaque d’adjelhok du 24 Janvier 2012. Le terme Tihdid est un mot arabe qui veut dire en bambara Baga baga, c’est à dire il faut l’intimider. que des incohérences dans ce recit. On ne peut pas denombrer 700 morts mon cher enseignant. Dans un communiqué du mois de Janvier 2012, le Gouvernement a annoncé qu’il n’existe aucune victime parmi les élèves maitres de l’IFM. C’est le maire (Touareg) de Aguelhok qui les a amené et securisé dans un campement nomade avant de les ambarquer dans un camion pour Kidal.

  19. Ohh mon Dieu, le malien est sur le point de perdre son ame. La haine de son prochain, l’envie malsaine de la reputation de l’autre, le mensonge pour detruire son prochain, tous ces vices finiront par avoir raison de nous.

    C’est tellement bien detaille avec un ordre chronologique exquis qui charmerait meme le temps.

    Malgre que ce soit ecrit noir sur blanc que le Mr est un enseignant(“…Neuf mois après le massacre d’Aguel-Hoc, un enseignant rescapé, Adama Sissoko, ami inséparable et confident du capitaine Sékou Traoré dit Bad, commandant de l’unité méhariste d’Aguel-Hoc, parle et revient sur les dernières heures du capitaine Traoré qui a défendu sa patrie au prix de son sang…), beaucoup veulent donner un quelconque credit a ce ramassis de mensonges.

    Je ne parviens toujours pas a faire une connection serieuse avec les elements suivants:

    1- “les éléments du capitaine ont mis en déroute les assaillants. Dans la nuit du 18 au 19 janvier, moi-même, j’ai personnellement dénombré plus de sept cent corps, je le dit officiellement.”. On nous parle de 700morts du cote des rebelles alors que tout le monde est convaincu que le nombre total des rats envahisseurs ne depasse pas 2000. Le Capitane seule parvient a tuer 700 de ces rats et le reste de toute l’armee fuit 😆 😆 On avance;

    2- ” Leur véhiculé fut pourchassé par un hélicoptère de l’armée malienne avec à son bord le capitaine lui-même, les deux fugitifs seront appréhendés vers Taoudenni et ramenés au camp d’Aguel-Hoc.”. Donc probleme d’armements et de munitions etait une insulte, un mensonge ou une lachete? On avance;

    3- “ils ont été ramenés derrière le camp et les éléments sont retournés bredouille. En terme clair ils ont été exécutés.” Et avec un recit pareil, l’idiot croit qu’il rend un service a l’armee. Bon les organisations internationales des droits de l’homme et les rats du mnla sauront en faire bon usage 😥 😥 On avance;

    4- ” C’est dans la journée du 20 janvier au matin que le téléphone satellitaire extorqué aux chefs rebelles a sonné, au bout du fil c’était le Président ATT qui appelait, mais tombe sur le capitaine Traoré. C’est ce coup de fil gênant qui est à la base du massacre d’Aguel-Hoc du 24 janvier.” En d’autres termes, le Cap. a eu 4jours pour se debarrasser de l’unite centrale genante, ou le faire parvenir a qui de droit. C’est incroyable quand meme de laisser un truc d’une telle importance aux mains d’un eleve de la 3eme annee. Bon on avance;

    5- ” Il informa en premier lieu son collègue, commandant de l’unité méhariste de Tessalit basé à Inkalhid, de ce qui s’était passé. Ce dernier sera relevé de son poste le même jour, appelé à Bamako en catastrophe, pour être envoyé au Congo dans le cadre de Monusco, avec une promotion exceptionnelle à l’appui. La preuve ATT même a affirmé à la télé qu’il a promu le capitaine Traoré au grade du commandant avant qu’il ne porte le grade de capitaine.”. J’aimerais que quelqu’un m’explique un peu cette partie, car j’ai essaye mais je parviens pas a comprendre.

    6- Le reste n’en vaut meme pas la peine.

    En voulant se faire une promotion, cet enseignant, s’il a jamais existe, ne sait meme pas qu’il est entrain de salir sans le savoir la memoire du capitaine Traore. Car au fil du recit, on se rend compte que ce capitaine resonnait comme un tonneau vide a son entourage. Il pleurait quand un enseignant refusait de quitter son poste et il executait sans proces des prisonniers de guerre.

    Cette histoire est nulle 👿 .

    • Au Mr intello qui s’amuse a créer des liens entre les différents scénario.
      au 1- je vois que t’es depourvu de tout savoir au combat car il ya ce qu’on apl renfort que meme les rats pouvaient en beneficier.

      au 2- Sache que meme avec tout l’armement du monde si t’as un chef double agent tu sera inéfficace.

      au 3- Le Mr est plus intélligent que toi car lui n’apl pas le chat par son nom.

      au 4- Le capitaine etait encore une fois un officier digne de ce nom car il a remi l’unité centrale a un civil susceptible d’etre épargné à cause de son statut de non combattant. Bon alors que feront les OI por les droits de l’homme.

      au 5- Sache qu’au moment des faits le lieutenant Sekou Traoré n’avait pas encore porté son grade de capitaine, car etait nommé au tableau le 22 sept 2012 et la nommination devait prendre effet à compter du 20 janvier 2012 donc en faisant le lien on verra qu’il avait selon l’article été nommé commandantexceptionnelement le 19janv avant meme de porter le grade de capitaine

      • Diarra007, les histoires a la JAMES BOND 007 vous sont montees a la tete apparemment. Voyons de plus pres vos elucubrations:
        1- Sur moins de 2000 elements, et qu’on en decime 700 en une nuit, croyez-vous que les autres vont se hasarder a venir affronter un tel super-homme? En plus tous les rats qui nous ont envahi n’etaient pas concentres uniquement sur le capitaine Traore seulement, revoyez un peu vos copies mon cher;

        2- Vous etes malhonnete car mon point 2 ne faisait pas reference a la trahison du chef ou pas, mais a une presence verifiable de materiels qu’on veut faire passer pour inexistants. Relisez-le.

        3- C’est sur internet et croyez-vous que je suis le seul a lire les fantasmes de ce type? Reveillez-vous car la situation est plus critique que ce que vous croyez.

        4- Les eleves n’ont pas ete tues la-bas, nulle part depuis le debut de cette histoire on a entendu dire qu’un eleve de la 3eme annee ait ete tue. On a parle des eleves-maitres en formation qui se sont trouves entre 2 feux. Pas des enfants

        5- Decidement vous m’apprenez quelque chose-la. Depuis le massacre d’Aghelock, a chaque fois qu’on fait reference a feu Mr Traore, il est dit qu’il est capitaine. Vous dites qu’il etait sur la liste de ceux qui etaient promus pour etre commandant. C’est faux. Si promotion exceptionnelle il y a eu(affirmation que je prends avec des pincettes d’ailleurs), c’etait seulement apres sa mort a titre posthume(j’espere que vous savez ce que ca veut dire quand meme?).

        En conclusion, je dirais que vous etes aussi nul que ce recit fallacieux, et que vos observations sont tout autant indignes.

        Quelle honte!!!

        • Ton point 3 defini largement ta personnalité mon cher car il montre largement a combien tu peux etre appatride pour mettre aux enchères ton pays. l’heure est à la reconquete et le Mali appartient à tous les Maliens, si t’es aussi brave que ces militaires que tu denigre, enrolle toi prend les armes et bat toi comme tous ses hommes d’aguel hoc l’ont fait. Non je prêche dans le desert car je suis sûre qu’au meme moment ou t’es entrain de me lire ya du pipi chaud ki descend de ton froc. je penses bien que tu dois être de la meme race de batracien qui composais l’ancien regime. Un lêche botte, qui c’est peut être un de ses fils à papa qui etudie encore au frais du contribuable Malien. Assez manger maintenant arrête de divaguer viens payer tous ce que tu dois au Fasso si t’es aussi digne que tu le pretend.

          • Avec des fautes d’orthographe imbeciles de la sorte, c’est pas etonnant d’avoir une cervelle de moineau comme la tienne. Crois-tu que c’est moi qui suis entrain de dire aux rats de mentir sur la pretendue discrimination raciale dont ils sont victimes?

            Apatride je le suis et je le reclame si ca veut dire ne pas gober toutes les debilites du monde qu’un scribouillard en mal de repere peut pondre.

            C’est pas Papa qui paye mes frais d’etude, mais le contribuable malien. Tu sais quoi, j’ai meme pas de compte bancaire, je puise directement dans les comptes de l’etat malien. HERE BE CHI HERE BE KLE, E KODI? Tous les 6 mois je pars au pays pour me sucrer aux frais du contribuable malien. Ah que c’est bon de se sucrer gratuit sur l’argent que toi tu as donne a l’etat. Ca doit te bouffer de l’interieur hein, n’est-ce pas? 😈

            Tu vas mourir dans cette rancoeur et moi je continuerai a bouffer apres toi, Ya foyi!

            Au fait, mes parents ont ete dans tous les gouvernements a commencer par le Soudan francais jusqu’au Mali de nos jours. N’est-elle pas belle la vie. :mrgreen: :mrgreen:

            Cretin-la va! 😆 😆 😆 😆

            Quelle honte!!!

  20. ATT est coupable et doit être juger àprès la reconquête des regions du Nord.Vous savez ce que je retiens de bad.Quand il était en 1ère année EMIA, pendant les vacances on se promenait ensemble à Djenné.C’était un ami intime et très digne.

  21. c’est un cauchemar ou quoi? c’est vraiment horrible et très très irresponsable.

  22. Si les familles des victimes existent, qu’elles portent plainte contre tout d’abord l’Etat malien et ensuite contre ATT et tout les membres de son Etat-major.

  23. Non, pardon 😈 😈 😈 😈 c’est très grave de s’amuser avec la vie et l’honneur d’un patriote tombé sur le champs de l’honneur pour justifier une imposture. Le Capitaine Traoré pour la mémoire de qui je me met à plat vendre pour observer le salut, c’est ce qu’il fait et pourquoi il à choisi le métier d’arme. Ce Monsieur est un digne officier et un brave soldat qui s’est bien battu avec les moyens qui étaient le sien. Nul ne doit se glorifier de la mort d’un semblable, encore que pour le moment Sékou a montré qu’il est plus digne que nous qui sommes entrain de faire des couacs tous les jours tels des canards boiteux, sinon qu’en soldat raté, nous cacher dans nos bunkers de kati, ou courir à bamako derrière un pauvre chanteur artiste qui a dit haut ce que les autres, le commun des maliens pensent tout bas. ( En vérité nous avons fuit le nord et arrêté le combat). Sékou a fait sa part, le choix de mourir dans l’honneur pour la patrie. C’est ça le soldat!!!!!!!!!! Que l’armée part reconquérir les positions perdues est la seule alternative pour gagner désormais la confiance du peuple et faire honneur au capitaine Sékou TRAORE, qui dans son “repos” ( il n’est pas mort, il restera plus que jamais dans notre mémoire) nous observe, vous observe vous!!! frères d’armes. Allah ka bè sara ni dina ni haniya yé.

  24. Je suis surpris de lire certaines réactions ici suite au récit bien émouvant d’un militaire rescapé, qui a failli perdre la vie (comme ses camarades) pour la défense de notre intégrité territoriale!Le journaliste a relaté les faits d’un témoin oculaire.Libre à vous de le croire ou pas.Mais de grâce, un peu de retenu car quelqu’en soient les circonstances réelles de leur mort , il s’agit là du pire génocide qu’a connu notre armée depuis sa création en 1961!L’heure n’est donc pas aux polémiques, mais au recueillement et à la prière pour le repos de l’âme de ceux-là même qui ont donné leurs vies pour la défense de la patrie.:wink:

    • Cest des histoire ce truc du telephone satellitaire des rebelles nous ne sommes pas sur la radio Kayira ici

  25. 😆 😆 😆 Histoire de cowboys 😆 😆 😆 😆 😆 😆 un films western à faire dormir debout!!!!!! whoui!!!!!!ohohohohohoh :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😀 😀 😀 😀 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😆

  26. POUR UNE FOIS QU ON PARLE PAS DES SOULARDS SE KATI .LA VERITE FINI TPOJOURS PAR RATTRAPER LE MENSONGE

  27. C’est par la suite de multiples complicités que notre armée à échouer.ATT n’a t’il pas donner l’ordre d’évacuer Téssalit? Et quelle responsabilité??Je ne sais pas le lien qui exactement le groupe sanguin qui liait ATT aux bandits, mais c’était très fort quand même

    • Ok!!!!!!!!! d’accord!!!!!!!!!!, toi il faut maintenant donner ordre aux soldats ratés de repartir!!!!!!!!!

      « ……Le Maroc pourra faire l’affaire ». NON!!!!!!!!!!!!!!! pas besoin!!!!!!!!!!!! Loin de moi l’idée de décourager ou de refuser une quelconque aide. Car c’est dans les difficultés que l’on reconnait ses amis. Mais je suis d’avis que le Mali a besoin d’une intervention militaire du Maroc en ce moment précis. Ce qui est déjà promis par l’ONU, l’UA, La CEDEAO, La france, l’Allemagne, la chine est largement suffisant pour botter ces fous. Par contre la réussite de l’opération est tributaire d’une maîtrise certaine des 1400 km de frontière que le Mali partage avec l’Algérie et des 2000 km de frontière avec la Mauritanie. Et c’est en cela que le France et les Etats unis demande la coopération de ces pays. Que l’Algérie arrête de servir d’arrière base à ces terroristes d’aqmi et d’ançar dine, que la Mauritanie arrête son soutien au MNLA crée avec la bénédiction de Nikolas Sarkozy ancien président de la République Française ( on se souvient encore des sorties musclées du Président Mauritanien contre celui du Mali, parce que tout simplement ce dernier entretenait des relations d’amitié avec son anémie juré qui est actuellement un grand conseiller spécial du Président Burkinabé ). Que la france arrête de se prêter au jeux du mouvement rebelle de MNLA à travers la mise à disposition de ses moyens de communication ( RFI, FRANCE 24, etc). Que le Quatar arrête de venir en aide à ançar Dine. Que le Haut Conseil Islamique de Mahamoud Dicko (branche politique de Ançar dine à Bamako) quite la scène politique et soit franc avec les autorités de Bamako. vous verrez que l’armée malienne avec l’appui logistique actuel de la communauté internationale fera le nettoyage nécessaire et à la bonne satisfaction du peuple Malien et de l’ensemble de la sous région. ALLA ka bè sara ni dina ni haniya yé.

  28. fougk tu as une pierre a la place d,un coeur dans ton corps…..ctte tuerie a eu lieu tu ne peux pas pas le nier…tu es vrament mechant fougk mais je te comprends l,hypocrisie est la deuxieme religion des français apres le christianisme…..pauvre de toi tu vis avec tant de haine dans ton coeur contre les parents de ta femme

  29. Je ne pense pas que le capitaine puisse reconnaitre la voix de ATT au téléphone d’un coup sans demander si c’est bien lui.
    Même si quelqu’un qui a l’habitude de vous appeler vous appelle avec un numéro que vous ne connaissez pas, ce n’est pas tout de suite que vous pouvez reconnaitre sa voix a fortiori quelqu’un qui ne vous appelle pas souvent ou peut-être même pas.
    Bref mon avis est que c’est juste un soldat (lâche, c’est pour ça qu’il a pu échapper à la mort) à la solde de SAnogo et sa bande qui veulent juste salir le nom de ATT afin de justifier le coup d’état le plus débile du siècle qu’il ont fait…
    C’est scénario monté de toutes pièces et le journaliste s’est inspiré de la série 24H Chrono…

    • Merci mon frere, je le confirme. Je t’assure que je pensais a la meme chose. Cap. Sekou Traore(Jack Bauer), ATT(Charles Logan), les islamistes et le mnla(terroristes saoudiens).

      Le malheur est que quand on imagine des scenarii de cette envergure, le mieux c’est de ne pas plagier au risque d’etre decouvert en flagrant delit d’usurpation. C’est pas serieux 👿 !

      Quelle honte!!!

  30. il est loin d’etre un heros puisque c’est un fuyard. si non à Aghelol-lhoc il n’ya presque pas eu de rescapé

  31. Badra il faut arrêter de raconter des bobards:
    – Coup téléphonique enregistré systématiquement sur PC sans config préalable?
    – Comment reconnaitre la voix de quelqu’un après “une phrase” répétée?
    – Sept cent corps comptés dans le récit!!!!! on n’est pas dans un film de guerre?
    – La majorité de ceux qui étaient à Aguelhoc ont été traumatisés alors ceux qu’ils racontent manque en général de cohésion et de logique
    – Et connaissant le commun du Malien, les 90% des récits ne collent pas!!!!!! (pour avoir causé avec plusieurs d’entre eux).

    Arrête, arrête Badra, demain est immanquable!!!!!

  32. ” Dans la journée, ont faisait la corvée d’eau en plein soleil avec deux bidons de 20 litres remplis par personne, sur une distance de 2 Kms”

    C’est ce que fonf des millions de femmes et de petites filles, tous les jours en Afrique. Mais le faire faire à un homme, quelle toture inhumaine.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      toute cette histoire me semble peu credible ,cet Adama Sissoko cherche a faire parler de lui en se faisant passer pour un héros ! 👿

Comments are closed.