Quand la CMA conjugue la Minusma au passé

0

La Coordination des Mouvements de l’Azawad a désormais un nouveau chef. Il s’agit d’Ibrahim Ould Handa du MAA, qui remplace Algabass Ag Intalla dans ses fonctions de président. Le changement intervient dans la droite ligne de la charte des mouvements constitutifs de la CMA et à l’issue de la session ordinaire de son bureau exécutif, un conclave essentiellement marqué par la restitution du mandat du président du HCUA. Un bilan bien évalué par le conclave, en dépit des écueils d’ordre sécuritaire ayant émaillé la présidence d’Algabass Ag Intalla. La session en sait d’ailleurs gré aux partenaires humanitaires pour leurs efforts en direction des populations, quoique leurs actions soient en passe d’accuser un coup fatal avec le départ acté de la Minusma. Seulement voilà : mot n’a été pipé sur les conséquences de ce départ lors du conclave de la CMA dont les éléments figurent pourtant au nombre des privilégiés de la mission onusienne. En attestent les multiples commodités et facilités dont ils bénéficient en termes de déplacement et de logistique – dont la carence risque d’affecter considérablement la mobilité et les marges de manœuvres des acteurs de Kidal. Alors question : sur qui compte la CMA pour combler le vide que va laisser la MINUSMA ?

La rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!