Réforme de l’Armée : La MINUSMA finance la réhabilitation des infrastructures du Centre d’instruction militaire Boubacar Sada Sy de Koulikoro

0

Des coups de clairon pour accueillir, jeudi le 14 avril 2016, Mme Mbaranga Gasarabwe, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, invitée par l’Etat-Major général des Armées à prendre part à la cérémonie de remise des travaux de réhabilitation et de rénovation du Centre d’Instruction militaire Boubacar Sada Sy de Koulikoro (CIBSSK).

La cérémonie s’est déroulée en présence du Gouverneur de la région de Koulikoro, du Chef d’État-Major général adjoint des Forces Armées du Mali, le Général Didier Dacko, des élus de la région, du chef de village de Koulikoroba, commune hôte de la cérémonie, du Commandant du Centre d’Instruction Boubacar Sada Sy, des membres de la Mission de formation de l’Union Européenne (EUTM) basée dans l’Ecole, des officiers, sous-officiers, militaires de rang de la garnison de Koulikoro ainsi que des collègues des Nations Unies.
Fruits de la collaboration entre la MINUSMA et le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants et en conformité avec l’appui de la Mission à la réforme du secteur de la sécurité en République du Mali, deux Projets à impact rapide de la MINUSMA (QIPs BKO_004 et BKO_005) ont permis de financer la rénovation de l’amphithéâtre de 500 places de l’Ecole Militaire Interarmes et de salles de classes pour un montant de plus de 40 millions de francs CFA. Ces projets d’appui aux initiatives des Forces Armées Maliennes ont été étendus à l’équipement de la salle informatique du CIBSSK avec 18 ordinateurs ainsi que la rénovation des blocs sanitaires, des dortoirs, avec une attention particulière pour le personnel féminin.

Le Commandant du Centre d’instruction, le Colonel Nouhoum Traoré, a évoqué : « cette réhabilitation et rénovation impriment déjà au Centre un nouveau visage et le placent dans le carcan destiné à offrir un cadre idéal d’apprentissage et à insuffler plus de courage aux apprenants que nous sommes, sinon pour dire que toute la place d’armes de Koulikoro en profitera ». Il a ensuite remercié la MINUSMA pour ses efforts de soutien aux Forces de sécurité et de défense du Mali, par l’amélioration des infrastructures pour la bonne exécution des tâches à leur charge.

Fructifier la coopération entre la MINUSMA et le Ministère en charge de la défense

Au micro des journalistes de MIKADO FM, la radio de la MINUSMA, Mme Mbaranga Gasarabwe déclarait ceci : ‘’Nous sommes venus pour rendre hommage au travail qui se fait ici par les forces de défenses maliennes…  Je félicite la collaboration exemplaire au niveau des Forces maliennes, des Forces Européennes, qui sont ici à travers l’EUTM, et aussi la MINUSMA. J’ai vu un bon partenariat des trois forces qui sont ensemble dans l’harmonie ».

Parlant des travaux ainsi réalisés par la Section Réforme du Secteur de la Sécurité et Désarmement-Démobilisation-Réinsertion (SSR-DDR) de la MINUSMA, le général Didier Dacko dira pour sa part qu’ « il s’agit d’un outil visant à améliorer les conditions d’apprentissage au niveau de ces élèves ». Au-delà de cet aspect, l’appui de la MINUSMA a pour but de renforcer les capacités de sécurisation des populations et des biens, quand on sait que la population de la région de Koulikoro avoisine les 2 millions et demi d’habitants. La cérémonie s’est achevée dans une ambiance festive autour d’un cocktail partagé en toute convivialité.

Crée en octobre 1998, le Centre d’instruction Boubacar Sada Sy est un maillon essentiel de la chaine de formation des cadres militaires du Mali et de toute l’Afrique. Il assure la formation initiale d’officiers, d’administrateurs militaires, d’officiers d’Etat-major et de stagiaires étrangers, ce dans le cadre de la coopération militaire entre le Mali et d’autres pays.

Source : MINUSMA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER